Calculeo
Se connecter

Chauffe-eau solaire individuel (CESI)

le chauffe eau solaire

Un chauffe-eau solaire présent sur votre toit capte l'énergie du soleil et chauffe l'eau sanitaire de votre logement. Facile à installer, économique et écologique, le chauffe-eau solaire se développe beaucoup en France.

Dans les paragraphes suivant nous allons vous présenter les chauffe-eau solaires individuels, leur mode fonctionnement, leur impact au niveau de votre consommation énergétique. nous en profiterons aussi pour vous donner les différentes aides disponibles pour l'installation d'un chauffe-eau solaire individuel.

Retrouvez maintenant toutes les subventions disponibles pour l'installation d'un chauffe-eau solaire individuel. 

En savoir plus sur le crédit pour les chauffe-eau solaire individuel (CESI)

Fonctionnement d'un chauffe-eau solaire

Capter l'énergie solaire

La première étape de ce chauffe-eau consiste à récupérer l'énergie solaire par un capteur solaire de couleur noir placé sur un toit. En effet, un absorbeur constitué d'une plaque et de tubes métalliques noirs intercepte le rayonnement solaire et grâce à sa couleur noir, il s'échauffe (comme une voiture noire au soleil). L'absorbeur est entouré d'un coffre qui l'isole et retient la chaleur.

Faire circuler l'énergie solaire du capteur au ballon

Le transport de la chaleur est assurée par le circuit primaire. Un fluide, généralement de l'eau et de l'antigel circule dans les tubes du capteur, se réchauffe et est envoyé vers le ballon de stockage.

Transférer la chaleur à l'eau du ballon

Un échangeur thermique (serpentin) permet au fluide de transférer ses calories à l'eau du ballon. Le circuit du fluide est fermé, refroidi, il va se réchauffer à nouveau dans le capteur solaire. L'énergie utilisée est bien une énergie renouvelable: celle du soleil.

Conserver l'eau chaude dans le ballon

Comme pour un ballon d'eau chaude classique, le ballon solaire, bien isolé, stocke l'eau chaude et se vide et se remplit en fonction des besoins des usagers.

Un appareil efficace

Savez-vous que la production d’eau chaude sanitaire consomme plus d'énergie que l'ensemble de vos appareils électroménagers et votre éclairage ? Un poste de dépense d’autant plus important que vous êtes équipé d’un ballon à eau chaude classique. Heureusement la technologie évolue et aujourd’hui, le chauffe eau solaire vous permet de substantielles économies.

Un chauffe-eau solaire fonctionne grâce à l'énergie récupérée sur votre toit ou dans votre jardin par des panneaux solaires thermiques qui peuvent être de différents types (non vitrés, vitrés, sous-vide ou tubes). L'idéal pour installer ces panneaux est de disposer d'un toit orienté au sud offrant une inclinaison de 45° environ et totalement dégagée. Pour une maison individuelle, il convient de poser de manière bien orientée 4 à 6 m² panneaux thermiques qui vont capter les calories du rayonnement solaire et les transmettre à un fluide caloporteur. Ce dernier est envoyé vers le ballon pour y communiquer à son tour les calories qu’il transporte à l’eau stockée avant de faire retour au panneau thermique. Ce système en circuit fermé permet de couvrir entre 35% et 50% des besoins de la famille selon l’ensoleillement local. Lorsque le ciel est couvert, une énergie classique (bois, gaz, mazout ou résistance électrique) prend le relais des panneaux solaire pour maintenir la capacité de production d’eau chaude et le bien être des occupants du logement ainsi équipé.
Nota : un chauffe eau solaire peu aussi assurer la fonctionnement du chauffage central. L'eau de ce dernier chauffée par le liquide caloporteur est véhiculée vers les radiateurs puis retourne vers l'échangeur thermique.

chauffe-eau solaire

Produire de l’eau chaude cela coûte cher !

La production d’eau chaude par un ballon électrique classique représente 14% de votre facture d’électricité. La physique nous apprend qu’il faut 44.08 kWh d'énergie pour élever la température d’un m3 d'eau froide jusqu'à 38°. Même si comme la plupart des foyers votre ballon se déclenche aux heures creuses (0,1270€ du kWh TTC), cela vous coûte tout de même 5,60€ par m3 d’eau chaude sanitaire produit ! Une facture annuelle de 280€ pour les 50 m3 d’eau chaude sanitaire nécessaires selon l’INSEE à la vie d’un foyer de 4 personnes. Ce chiffre déjà élevé est dans de très nombreux cas alourdi par l’entartage du ballon à eau chaude : la résistance devant malheureusement chauffer le calcaire qui l’emprisonne avant de communiquer ses calories à l’eau ! Mais qui pourrait se passer du confort d'un eau chaude disponible à volonté? Un constat général qui doit inciter au remplacement de votre ballon et l’adoption d’une technologie plus verte et moins gourmande.

Le soleil, c’est gratuit !

Le soleil nous offre une énergie gratuite que nous commençons à savoir utiliser efficacement. La surface de notre planète reçoit en moyenne 350 W/m2 d’énergie solaire. La technologie des panneaux solaires nous permet aujourd’hui de produire de l’électricité via des panneaux photovoltaïques ou de récupérer ces calories via des panneaux thermiques. Une énergie verte et renouvelable totalement gratuite !

Comment bien choisir?

Le choix de votre chauffe-eau solaire sera déterminé par la situation géographique de votre logement, la composition de votre foyer et la place disponible au sein de ce dernier. La surface des capteurs solaires nécessaire au fonctionnement de l’installation dépend de la latitude de votre région et de la quantité d'eau chaude à produire. Plus votre famille est nombreuse plus votre ballon devra être conséquent. Il vous faudra donc disposer de suffisamment de place en chaufferie ou au garage pour l’installer.

Quel prix pour un chauffe-eau solaire ?

Le système est tellement avantageux qu’aujourd’hui tous les fabricants de chauffe-eau proposent une solution solaire. Une offre abondante qui permet de faire jouer la concurrence. Il faut compter aujourd’hui entre 4000 et 6000€ pour un chauffe-eau performant. Ce coût est notablement diminué par le crédit d’impôt transition énergétique (CITE). Prolongé jusqu’au 31 décembre 2017, ce dernier vous permet d’amortir sur vos impôts 30% du prix d’acquisition de votre chauffe-eau solaire. Les foyers non soumis à l'impôt sur le revenu reçoivent un chèque équivalent du trésor public. En plus du CITE, cet équipement est également éligible aux aides de l’ANAH, à l’éco PTZ et aussi à la prime énergie pour le chauffe-eau solaire.
En construction comme en rénovation, la solution solaire est un des meilleurs choix technologiques actuels pour produire votre eau chaude. Fiable et sans entretient excessif, l'installation offre un confort optimal à moindre coût tout en vous engageant sur la voie de la consommation écoresponsable. Une option gagnante sur tous les plans!

Des aides et subventions pour votre chauffe-eau solaire individuel

L'installation d'un chauffe eau solaire individuel vous permettra de postuler à une multitude d'aides et de subventions écologiques à l'image du dispositif du crédit d'impôt vert pour les chauffe eau solaire individuels, les subventions de l'Anah pour les chauffe eau solaire individuels CESI, la prime écologie Calculeo pour les CESI (chauffe eau solaires individuels) de même qu'une multiplicité de primes départementales.

Êtes-vous éligible à des subventions pour votre chauffe-eau solaire individuel ?


Navigation

Chauffe-eau solaire individuel (CESI)

Les services Calculeo

Vous avez accès gratuitement à l'ensemble des aides existantes
Je calcule mes aides

Vous êtes mis en relation avec des professionnels de la rénovation énergétique
Je fais une demande de devis

Vous recevez la Prime Énergie sous forme de chèque
Je calcule ma Prime Énergie


Les derniers calculs

À Ambres
Aides possibles : 1 095 €
À Ville-di-Pietrabugno
Aides possibles : 360 €
À Bastia
Aides possibles : 360 €

Offre Ampoules LED

20 ampoules LED = 1 € avec notre partenaire
Quelle Energie

Les avis sur Calculeo

1344 personnes ont donné leur avis sur le service Calculeo (note moyenne: 4,1/5)

pas de problèmes pour remplir la demande mais difficultés pour imprimer . mais l'envoi par courrier a été très rapide et l'acceptation de la prime dans un délai très court
joel p. - Pessac (33)
quand je me suis servi de calculeo,j avais passer commande des traveaux,et je me ne suis servi pour controlerce que j avais commender.si j avais connu calculeo avant,je m en serais servi.merci cord...
bernard c. - Veauche (42)
Jusqu'à présent, je n'ai rien à redire sur le service.
Sarah S. - Stiring-Wendel (57)