Calculeo

Tout savoir sur les écoquartiers

travaux économie énergie

La démarche ÉcoQuartier, devenue label national en 2012, soutient le développement d'un urbanisme durable et solidaire, conforme aux enjeux liés à la transition énergétique. Depuis sa création, 6 campagnes de labellisation ont eu lieu et 500 projets sont déjà réalisés ou en cours d'élaboration. Comment obtenir ce label et quel est son impact sur la rénovation énergétique des territoires urbains et ruraux ?

ÉcoQuartier : un label d'État

Les 20 engagements de la charte ÉcoQuartiers

Le label ÉcoQuartier est un dispositif mis en place par le Ministère de la Cohésion des Territoires en 2012 pour encourager les projets de conception et d'urbanisme durables, écologiques et solidaires. Le contenu de la Charte ÉcoQuartier intègre les objectifs énoncés dans la loi pour la transition énergétique et pour la croissance verte de 2015. Les 20 engagements de cette charte recouvrent 5 thématiques :

  • La dimension Démarches et Processus concerne l'implication des besoins des habitants, avec une gestion durable et responsable des ressources du territoire et une évaluation continue du projet.
  • La dimension Cadre de vie et Usages spécifie que les travaux doivent prendre en compte la ville existante, notamment son patrimoine, et intégrer les aspects concernant la solidarité et la santé, la qualité de l'air par exemple.
  • La dimension Territoriale demande à ce que le quartier s'inscrive au cœur du tissu territorial, favorise les circuits courts et l'économie solidaire. La notion de transport est aussi abordée, ainsi que l'intégration d'outils numériques, dans l'objectif de développer une ville intelligente.
  • La dimension Environnement et Climat envisage les notions de changement climatique et demande à ce que le projet vise la sobriété énergétique, privilégie le recours à des énergies renouvelables et intègre l'ensemble des paramètres environnementaux, comme la gestion des déchets, le respect des ressources en eau ou la préservation de la biodiversité.

les eco quartiers

Les 4 étapes pour accéder au label ÉcoQuartier

La labellisation d'un écoquartier se déroule en 4 étapes :

  • Pendant la phase d'étude du projet, les élus et les partenaires du projet signent la charte ÉcoQuartier.
  • La conformité du chantier est certifiée pendant les travaux par la visite d'un expert.
  • Une deuxième expertise est mise en œuvre au moment de la livraison du projet.
  • Après une période de 3 ans, les collectivités rendent compte des usages des habitants du quartier et confirment que les engagements pris sont tenus sur la durée. Après cette phase d'auto-évaluation, réalisée en concertation avec les habitants de la zone concernée, la Commission Régionale soumet le dossier à la Commission Nationale ÉcoQuartier, accompagné du rapport des expertises réalisées. Si le projet est conforme, le territoire est alors labellisé ÉcoQuartier.

À l'issue de la 5e campagne de labellisation en 2017, 5 quartiers avaient mené le projet jusqu’à sa dernière étape et 30 % des projets arrivés aux étapes 2 et 3 se situaient en zone rurale. Les trois quarts des projets d'écoquartiers concernent la rénovation de quartiers existants.

Écorénovation et exploitation raisonnée des ressources

L'Écoquartier est une démarche soutenue par les collectivités, réalisée en partenariat avec les grands acteurs du bâtiment, comme les architectes, les promoteurs immobiliers, les fournisseurs d'énergie, les gestionnaires de réseau et les bailleurs sociaux, qui souhaitent avant tout aider les habitants en situation de précarité énergétique à réduire leur facture d'énergie.

Le recours à des matériaux de construction biosourcés est encouragé et les constructions tentent d'anticiper les prochaines réglementations thermiques en intégrant les normes des bâtiments à haute qualité environnementale (HQE), des bâtiments à basse consommation (BBC), voire des bâtiments à énergie positive (BEPOS).

Un laboratoire pour la transition énergétique à l'échelle collective

Les projets d'ÉcoQuartiers ont mis au jour de nombreuses initiatives porteuses pour la gestion à grande échelle de la consommation d'énergie :

  • Ces projets privilégient les systèmes basés sur les énergies renouvelables, notamment la production d'énergie solaire ou géothermique.
  • Penser la gestion de l'énergie à l'échelle d'un quartier permet de développer des solutions encore difficiles à mettre en place auprès des particuliers, comme la réutilisation de l'énergie dissipée ou les réseaux de chaleur solaire
  • La démarche réclame l'implication active des habitants et la mise en place d'un ÉcoQuartier s'accompagne souvent d'initiatives comme la création d'applications de gestion de la consommation énergétique ou d'éléments de domotique. L'émergence du compteur Linky facilite par exemple ce fonctionnement de type Smartgrid.

Un cadre de vie agréable favorisant le lien social

Au-delà de la prise de conscience des enjeux environnementaux et climatiques, les écoquartiers sont conçus pour remettre la qualité de vie au cœur des préoccupations lors de la rénovation du parc immobilier. Le label ÉcoQuartier s'inscrit dans la lignée des outils destinés à améliorer la mixité sociale et le confort de vie des habitants.

La démarche ÉcoCité porte la même volonté d'inventer de nouveaux modèles pour la ville de demain que l'écoquartier, développés cette fois à l'échelle de grandes agglomérations. D'autres dispositifs, comme le NPRU, le nouveau plan de renouvellement urbain, s'adressent plus particulièrement aux publics en situation de précarité énergétique. Ces initiatives visent à faciliter la transition énergétique tout en essayant de penser des formes d'habitat durables, connectées et adaptées aux enjeux économiques et sociaux actuels.


Les services Calculeo

Vous avez accès gratuitement à l'ensemble des aides existantes
Je calcule mes aides

Vous êtes mis en relation avec des professionnels de la rénovation énergétique
Je fais une demande de devis

Vous recevez la Prime Énergie sous forme de chèque
Je calcule ma Prime Énergie


Les derniers calculs

À Bruges
Aides possibles : 630 €
À Viéville
Aides possibles : 2 400 €
À Blangerval-Blangermont
Aides possibles : 2 700 €

Les avis sur Calculeo

1344 personnes ont donné leur avis sur le service Calculeo (note moyenne: 4,1/5)

Très bonne accompagnement et les conseillers sont à l'écoute.
Terrier C. - Sin-le-Noble (59)
accompagnement efficace et très simple d'utilisation. merci
CHRISTELLE C. - Caixon (65)
j ai prevu mes travaux qui doivent tous se préaliser en 2015.( devis ). Certains sont sans le label RGE. Je ne comprends pas pourquoi je ne peux beneficier des divers avantages possibles (impots, p...
francois c. - Capinghem (59)