Calculeo

Tout savoir sur le bardage ou parement des murs

parement de mur

Le bardage est une technique qui a beaucoup évolué ces dernières années. On l’utilise de plus en plus en rénovation pour renforcer l’isolation thermique et phonique et améliorer l’esthétique des habitations anciennes. Le choix des matériaux est très vaste : bois naturel ou imitation, fibres ciment, PVC, bois et résine, métal, pierre ou ardoise.

Le bardage, une seconde peau pour votre maison

Le bardage est un revêtement extérieur qui se présente sous forme de plaques ou de lames fixées à même les murs ou, le plus souvent, sur une ossature en métal ou en bois. Ce dispositif est à la fois efficace comme isolant thermique et comme protection contre l’humidité. Le bardage traditionnel en bois est constitué de lames qui se chevauchent. Les bardages récents sont en lames profilées, les clins. On peut poser un bardage sur tout type de maçonnerie (brique, béton, pierre, bois). Certains cas particuliers nécessitent l’avis d’un professionnel : façades en plâtre ou en granit notamment. L’air emprisonné entre le bardage et le mur assure une régulation thermique été comme hiver. Il est également possible d’insérer un isolant entre les deux. Les bardages sont en général garantis 10 ans. Si vous faites réaliser les travaux par une entreprise certifiée RGE, vous pouvez prétendre à un crédit d’impôt, à l’éco-prêt à taux zéro et à des aides régionales ou locales. La seule condition est d’isoler au moins 50 % des murs extérieurs.

Calculez le montant de vos aides pour vos travaux d’isolation des murs

bardage

Isoler par l’extérieur, de réelles économies

Isoler par l’extérieur est la meilleure solution pour isoler les murs sans perdre de place à l’intérieur de la maison. Ce procédé est particulièrement conseillé en cas de ponts thermiques importants. De plus, vous améliorerez l’esthétique de votre habitation et son niveau d'isolation acoustique. Un assemblage type à base de clins se décompose de la façon suivante : ossature, isolant, pare-pluie, éventuellement ossature secondaire et enfin bardage. Le bardage en bois est 6 fois plus isolant que la brique et 15 fois plus que le béton. Pour augmenter les performances, on peut insérer de la laine de roche, de la fibre de bois, du liège ou du polystyrène expansé. Les économies de chauffage peuvent atteindre 25 %. Pour qu’une habitation soit à la norme RT2012, le seuil retenu pour l’isolation des murs est R= 4 m2K/W. L’étiquette ACERMI apposée sur les matériaux isolants peut vous aider à choisir la meilleure combinaison en fonction des performances actuelles de votre logement.

Quel type de bardage choisir ?

Le choix du matériau dépendra bien sûr de votre budget et de vos objectifs. La plupart des bardages sont disponibles dans de vastes palettes de coloris et de finitions. Avant de faire votre choix définitif, renseignez-vous auprès des services d’urbanisme pour vérifier que tous les types de bardages sont autorisés sur votre commune. On utilisera le PVC plutôt sur une maison déjà équipée avec ce matériau pour les menuiseries et le sous-toit. Certaines finitions imitent le bois et sont traitées anti UV. Le bois massif naturel ajoutera une touche authentique à votre habitation. Il a tendance à devenir gris avec le temps et nécessite un entretien régulier. Les lames en fibres de bois sont une alternative très intéressante. Le bardage en fibres ciment est extrêmement résistant. Les matériaux composites sont très performants : bois broyé plus résine, résidus de sciage mélangés à du PVC. La longévité des bardages en ardoise naturelle est exceptionnelle.

Un entretien limité mais nécessaire

Un entretien régulier est nécessaire pour conserver l’esthétique du bardage et augmenter sa longévité. Pensez à contrôler les fixations et à les recoller ou les remettre en place le cas échéant. Un simple brossage suffit pour les bardages métalliques. Un lavage à l’eau additionnée d’un détergent doux est conseillé pour le PVC. Pour l’ardoise, il faut enlever les mousses et traiter éventuellement avec un algicide et un produit hydrofuge. Le bois nécessite un entretien plus régulier en fonction du type de finition : peinture ou lasure (éviter les vernis). Dans tous les cas, il ne faut pas utiliser de nettoyeur haute pression. 

Le saviez-vous ?
Tous vos travaux qui ont pour but de vous faire consommer moins d'énergie ou d'utiliser des sources d'énergie renouvelables sont potentiellement éligibles à des aides écologiques!

Calculez vos aides


Les services Calculeo

Vous avez accès gratuitement à l'ensemble des aides existantes
Je calcule mes aides

Vous êtes mis en relation avec des professionnels de la rénovation énergétique
Je fais une demande de devis

Vous recevez la Prime Énergie sous forme de chèque
Je calcule ma Prime Énergie


Les derniers calculs

À Decize
Aides possibles : 662 €
À Caouënnec-Lanvézéac
Aides possibles : 360 €
À Sarcy
Aides possibles : 4 050 €

Les avis sur Calculeo

1344 personnes ont donné leur avis sur le service Calculeo (note moyenne: 4,1/5)

c'est excellent,tres facile a comprendre.
Bernard § Denise A. - Bucquoy (62)
Les explications des différentes étapes de la demande étaient parfaitement compréhensible.
max v. - Paron (89)
J ai bien aimé la rapidité de réaction pour nous informer en ce qui concerne les entreprises ainsi que la simulation des aides auxquelles nous avons droit
JULIEN w. - Wahagnies (59)