Calculeo

ANAH : les aides s’ouvrent aux copropriétés

aides Anah copropriétés

Confirmé par sa parution au Journal Officiel (JO) le 7 mai 2017, un décret étend désormais les aides de l’ANAH aux copropriétés les plus fragiles.

Enfin des aides pour les copropriétés

Le champ de bénéficiaires des aides de l’agence nationale de l’habitat (ANAH) s’est élargi au début du mois de mai, et s’étend désormais aux copropriétés les plus sensibles et les plus modestes. Ce sont notamment les copropriétés dégradées qui pourront obtenir des aides facilitées pour leur rénovation. Le but étant d’intensifier les efforts sur la rénovation énergétique du parc de logements existants sans en exclure les nombreuses habitations collectives. Le décret mentionne par ailleurs une possibilité de cumul avec les autres aides contenue dans le dispositif de la Loi transition énergétique, comme le crédit d’impôt pour la transition énergétique ou l’éco-prêt à taux zéro.

Quelles aides propose l’ANAH ?

L’Agence nationale de l’habitat est un organisme financé par l’État qui a pour but d’aider les foyers français les plus modestes à améliorer leurs conditions de vie dans leurs logements. Les aides proposées visent notamment à prioriser les logements dégradés, vétustes ou trop chers à entretenir et à chauffer.

Parmi les aides de l’ANAH, on trouve par exemple le programme « Habiter Mieux » qui est une aide complémentaire aux aides classiques de l’organisme. Il s’agit d’une aide au montant fixe qui sert à financer et à mener le projet de travaux d’un ménage modeste. Elle correspond à 10 % du montant des travaux mais peut atteindre les 2 000 euros maximum pour les foyers indépendants. Les propriétaires bailleurs peuvent obtenir jusqu’à 1 500 euros.

Destinées aux familles les moins aisées, les aides de l’ANAH sont forcément réservées sous conditions de ressources. Par exemple, en Île-de-France, un ménage composé de 5 personnes pourra toucher les aides de l’ANAH si ses revenus fiscaux ne dépassent pas les 46 798 euros sur l’année.

Quelles autres aides obtenir ?

La bonne nouvelle, c’est que les aides de l’ANAH et le programme « Habiter Mieux » sont cumulables avec d’autres aides entrant dans le cadre des subventions de la Loi transition énergétique. Comme cité plus haut, le crédit d’impôt pour la transition énergétique en fait partie. Il s’agit de l’aide la plus importante proposée à ce jour pour effectuer des travaux de rénovation. En effet, le CITE permet de récupérer 30 % du montant des travaux (matériel uniquement ou matériel + main d’œuvre) sous forme de crédit d’impôt.

Une autre aide très intéressante dans le cas où vous ne possédez pas les fonds pour réaliser vos travaux est l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ). En accord avec une banque partenaire, obtenir un éco-prêt à taux zéro permet d’accéder à des fonds pour financer vos travaux tout en ne payant aucun intérêt (ceux-ci étant payés par l’État). Enfin, la TVA à taux réduit de 5,5 % est automatiquement appliquée pour les travaux de rénovation énergétique éligibles.

Le saviez-vous ?

Vos travaux de rénovations énergétiques sont éligibles à plusieurs aides écologiques!

Calculez vos aides


Les services Calculeo

Vous avez accès gratuitement à l'ensemble des aides existantes
Je calcule mes aides

Vous êtes mis en relation avec des professionnels de la rénovation énergétique
Je fais une demande de devis

Vous recevez la Prime Énergie sous forme de chèque
Je calcule ma Prime Énergie


Les derniers calculs

À Pantin
Aides possibles : 530 €
À Saint-Jean-de-Luz
Aides possibles : 600 €
À Châtelaillon-Plage
Aides possibles : 1 200 €

Les avis sur Calculeo

1344 personnes ont donné leur avis sur le service Calculeo (note moyenne: 4,1/5)

C'est rassurant d'être aidé dans ces démarches. Un représentant Calculeo m'a même passé un petit coup de fil. Bravo et merci pour cette aide.
Michel A. - Linas (91)
bonne reactivité amabilité de l'accueil
gerard p. - Cherbourg-Octeville (50)
Proposer uniquement des artisand qualifiés rge..
evelyne P. - Lille (59)