Calculeo

Les aides à la rénovation énergétique en 2017

aide écologiques 20172017 apparait une nouvelle fois comme une année prometteuse pour l’amélioration de la performance énergétique du parc immobilier français. L’État continue à maintenir ses efforts financiers pour aider les particuliers qui souhaitent réduire leur facture d’énergie en réalisant des travaux de rénovation.

Le CITE est prolongé en 2017

Première bonne nouvelle pour 2017 : le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) est prolongé jusqu’au 31 décembre. Il permet aux particuliers effectuant des travaux d’économies d’énergie chez eux de profiter de 30 % de réduction sur leur coût total ou partiel. Cette aide fiscale est très facile à obtenir car elle n’est pas soumise à des conditions de ressources.

Pour obtenir le CITE, il faut cependant respecter certaines conditions :

  • Les travaux entrepris doivent faire partie de la liste des travaux éligibles au crédit d’impôt, soit des travaux permettant l’amélioration de la performance énergétique du logement.
  • Le demandeur doit faire réaliser les travaux dans sa résidence principale, achevée depuis deux ans Il n’est cependant pas obligé d’en être le propriétaire. Le crédit d’impôt est aussi bien accordé aux locataires et aux occupants à titre gratuit.
  • Les travaux de rénovation doivent impérativement être conduits par une entreprise qui porte le label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).
  • Des critères minima de performance s’appliquent aux différents travaux éligibles (l’isolation doit posséder une résistance thermique suffisante, le poêles à bois ont un rendement minimum requis, etc.)

Accessible à tous, le crédit d’impôt est un atout financier majeur qui est souvent un élément déclencheur dans la décision d’entreprendre des travaux. Attention toutefois à vérifier vos droits quant aux plafonds qui s’appliquent en fonction de la composition de votre foyer fiscal.

>>>Calculez le montant de votre crédit d’impôt

Renouvellement de l’éco-prêt à taux zéro

Comme le crédit d’impôt, l’éco-prêt à taux zéro est reconduit cette année. Cette aide est proposée aux particuliers sous forme de prêt bancaire, à l’instar d’un prêt à taux zéro immobilier. Elle dépend donc du bon vouloir de votre banque. Si un éco-PTZ vous est accordé, c’est le gouvernement qui en paiera les intérêts. Il s’agit alors d’une aide très intéressante, pouvant atteindre 20 000 à 30 000 euros, qui permet le financement de tout ou partie de vos travaux.

L’éligibilité à l’éco-PTZ dépend de la nature des travaux que vous prévoyez. Pour en demander un, il faut que les travaux permettent d’améliorer significativement la performance énergétique de votre logement. L’autre possibilité est de prévoir un bouquet travaux, c’est-à-dire au moins deux travaux différents (par exemple, l’isolation de la toiture et l’installation d’une nouvelle chaudière à condensation).

Les conditions d’éligibilité au prêt sont les mêmes que pour le crédit d’impôt, à la différence près que le logement concerné doit avoir été construit avant 1990.

Le cumul du CITE et de l’éco-PTZ ouvert à tous !

Autrefois réservé aux particuliers ayant des revenus modestes, le cumul de l’éco-prêt à taux zéro et du crédit d’impôt à 30 % est désormais ouvert à tous, sous respect des conditions propres à chaque aide. En 2017, la condition de ressource ne s’applique plus pour être éligible au cumul des deux aides, ce qui devrait permettre à plus de foyers de sauter le pas pour réaliser des travaux de rénovation énergétique et diminuer leurs factures.

Le budget de l’Anah encore renforcé

D’année en année, l’Agence nationale de l’habitat (Anah) voit ses moyens augmenter. 2017 ne déroge pas à la règle puisque le budget de l’agence pour cette année augmente de 17 % par rapport à 2016. Ce sont donc plus de 820 millions d’euros qui seront alloués à la réhabilitation des logements « fragiles ». L’augmentation du budget est corrélée avec les objectifs toujours plus ambitieux que le gouvernement fixe à l’Anah : en 2017, 127 000 logements devraient être réhabilités, dont 100 000 qui accueilleront des travaux de rénovation énergétique.

>>>Calculez le montant de vos aides


Les services Calculeo

Vous avez accès gratuitement à l'ensemble des aides existantes
Je calcule mes aides

Vous êtes mis en relation avec des professionnels de la rénovation énergétique
Je fais une demande de devis

Vous recevez la Prime Énergie sous forme de chèque
Je calcule ma Prime Énergie


Les derniers calculs

À Goussainville
Aides possibles : 2 400 €
À Schirrhein
Aides possibles : 1 050 €
À Boulbon
Aides possibles : 2 400 €

Les avis sur Calculeo

1344 personnes ont donné leur avis sur le service Calculeo (note moyenne: 4,1/5)

Réponses claires et rapides
Jean Louis L. - Le Palais-sur-Vienne (87)
renseignement sur les aides,aujourd'hui seul les fenêtres ont été installées, l'isolation et les volets isolats se feront en principe en janvier -février 2015 le montant des primes changeront -il
georges P. - Saint-Martin-en-Haut (69)
Bonne connaissances des aides diverses attachées à ce projet
CHOPPE D. - Roullée (72)