Calculeo
Se connecter

Tout savoir sur la pompe à chaleur

pompe à chaleur

La pompe à chaleur capte des calories gratuites et renouvelables à l'extérieur de votre logement et elle assure d'importantes économies d'énergie. En effet une pompe à chaleur (aussi appelée PAC) peut vous permettre de diviser par deux le montant de consommation énergétique.

Ci-dessous nous allons vous présenter brièvement la pompe à chaleur, son fonctionnement, son utilité et surtout tous les dispositifs vous permettant de recevoir des subventions pour l'installation d'une pompe à chaleur.

Retrouvez maintenant les subventions pour l'installation d'une pompe à chaleur

Tout savoir sur le crédit d'impôt pour la Pompe à Chaleur

Le fonctionnement de la pompe à chaleur

Constituée d’un générateur à compresseur, d’un condensateur et d’un évaporateur, cet appareil peut remplacer avantageusement une chaudière à fioul ou à gaz. La pompe à chaleur capte l’énergie provenant de l’environnement extérieur (air, eau, sol) et élève le niveau de température de celle-ci pour diffuser la chaleur dans le logement. Plus précisément, c’est un fluide frigorifique qui capte les calories ambiantes de l’extérieur et il passera ensuite de l’état liquide à son point d’évaporation. Cette vapeur sera compressée et chauffée via le compresseur avant d’être expédiée sous haute pression jusqu’au condensateur. Celui-ci restituera la chaleur ainsi reçue et l’acheminera vers les radiateurs (et les planchers chauffants, s’il y a lieu) du logement. Dans certains cas, un kit hydraulique placé hors de la maison a été connecté à un circuit d’eau ; il faut alors installer des thermostats extérieurspompe à chaleur

Les différents types de pompes à chaleur

Il existe différentes sortes de pompes à chaleur  (PAC) : à air, à eau et géothermique. La pompe à chaleur aérothermique (à air) fonctionne bien jusqu’à des températures extérieures atteignant -25°C ; il convient donc aux exigences hivernales et peut assumer jusqu’à 70% des besoins en chauffage de votre maison. La pompe à chaleur géothermique utilise l’énergie du sol pour la transformer en source de chauffage (ou de rafraîchissement en été); il exige toutefois des capteurs sous terre placés à l’extérieur du logement. Quant au système hydrothermique, il puise son énergie calorique dans la chaleur d’une nappe phréatique ou d’un cours d’eau à proximité. La température de l’eau demeure constante et suffisante, entre 7 et 12 degrés Caérothermique

Quels en sont les avantages/inconvénients de la PAC?

Étant donné, qu'en France, 40 % des émissions de gaz à effet de serre proviennent des bâtiments (le plus souvent chauffés au fioul ou au gaz), le recours à une pompe à va avoir un effet bénéfique sur l’environnement. En plus, l’installation d’une pompe à chaleur vous permettra d’économiser jusqu’à 75% des frais de chauffage par année. En fonction de l’installation choisie et des aides financières auxquelles vous pouvez avoir droit, son achat sera amorti sur 3 à 5 ans. Les modèles à air sont faciles à installer et à utiliser ; de plus, ils ne nécessitent aucune autorisation administrative particulière. D’un autre côté, sous les 3°C à l’extérieur, ce système s’avère moins performant. Il convient donc préférablement aux régions dont le climat est tempéré (par exemple les zones côtières). Le modèle à eau fonctionne avec autonomie (il n’exige donc pas de chauffage d’appoint) et ce même dans un climat rigoureux. Par contre, son installation coûte plus cher et nécessite des permis, car un forage doit être effectué en profondeur. Les modèles employant la géothermie sont, eux aussi, autonomes même au froid. En revanche, s'il s'agit de capteurs horizontaux, ils exigent une surface libre à l’extérieur (deux à trois fois celle de votre jardin) et des capteurs verticaux impliquent un surcoût en raison du forage. Afin de conserver les performances de votre pompe le plus longtemps possible, il sera avisé de faire procéder régulièrement à une vérification complète de votre appareil par une entreprise agrééegéthermie

Des aides financières intéressantes

En installant une pompe à chaleur, vous bénéficiez d’un crédit d’impôt  transition énergétique équivalent à 30% du prix d'achat de la pompe à chaleur, dépendant de l’installation choisie. Vous pourrez aussi accéder à une diminution de TVA à 5,5% au lieu des 20% habituels, s'il est installé dans votre résidence principale (ou dans un logement secondaire, si celui-ci a été achevé depuis plus de deux ans). L’ANAH (entre autres dans son programme « Habiter Mieux ») propose aussi des subventions dont certaines peuvent couvrir jusqu’à 80% du coût des travaux. Selon les départements et les régions et en vertu de certaines conditions, d’autres aides à la rénovation énergétique sont également disponibles. Parmi ces dernières on peut citer entre autres l’éco PTZ, ou encore la prime énergie pour la pompe à chaleur.  
Pour connaître gratuitement quelles sont les subventions dont vous pourriez bénéficier vous pouvez utiliser notre calculateur.

Êtes-vous éligible à des subventions pour votre pompe à chaleur (PAC)?


Les derniers calculs

À Clermont-le-Fort
Aides possibles : 1 500 €
À Le Ségur
Aides possibles : 2 373 €
À Montagnat
Aides possibles : 900 €

Offre Ampoules LED

20 ampoules LED = 1 € avec notre partenaire
Quelle Energie

Les avis sur Calculeo

1344 personnes ont donné leur avis sur le service Calculeo (note moyenne: 4,1/5)

Calculéo est de très bon conseil pour la réalisation des travaux, l'accompagnement dans la recherche d'artisan et l’explication des aides par l'opérateur téléphonique m'a permis de finaliser rapide...
Pierre-luc M. - Vichy (03)
je ne savais pas que j'avais droit a ce bonus, donc bien conseiller. Et le rappel pour l'envoi des documents cool Bonne continuation
marie pierre d. - Saint-Nic (29)
Je dois vous dire 'merci' car même pour quelqu'un comme moi, pas très doué en informatique, j'ai pu (enfin je l'espère) à faire le nécessaire pour répondre à vos questions et avoir les documents né...
Jean-Pierre A. - Chémery (41)