Percevoir MaPrimeRénov’ pour le recours à des énergies renouvelables

Par L’équipe de rédaction

Mis en place par le gouvernement depuis le 1er janvier 2020, le dispositif MaPrimeRénov permet de prendre en charge une partie des dépenses engagées pour la rénovation énergétique d’un logement. Pourquoi ne pas en profiter pour remplacer vos équipements à énergie fossile par des systèmes à énergie renouvelable ?

Qu’est-ce que MaPrimeRénov’ ?

Créée par le gouvernement pour encourager la rénovation énergétique des logements de plus de 2 ans, MaPrimeRénov' vous permet de vous sentir mieux chez vous tout en faisant un geste en faveur de l’environnement. Cette nouvelle prime d’État mise en place à partir du 1er janvier 2020 vise à simplifier les démarches nécessaires à l’obtention des aides au financement des travaux de rénovation énergétique. Très facile à demander, elle ne nécessite que la constitution d’un dossier en ligne pour en bénéficier.

 

En 2020, environ la moitié des Français est éligible à MaPrimeRénov'. À partir de 2021, l’attribution de la prime sera progressivement élargie à plus de ménages. Ce dispositif rend également plus efficace le remboursement des sommes engagées, puisque désormais l’aide est versée dès la fin des travaux. Il n’est plus nécessaire d’attendre la réduction fiscale appliquée l’année suivante.

Qui est éligible à MaPrimeRénov’ ?

Pour profiter de MaPrimeRénov’, il faut :

 

  • être propriétaire d’un logement construit il y a plus de 2 ans (maison individuelle ou appartement),
  • que ce logement soit votre résidence principale et soit situé en France Métropolitaine ou en Département d’Outre-Mer,
  • respecter un plafond de ressources,
  • faire effectuer les travaux de rénovation énergétique par une entreprise Reconnue Garante de l’Environnement (RGE),
  • que les travaux soient réalisés à partir du 1er janvier 2020.

 

Les plafonds de ressources fixés pour l’année 2020 sont les suivants :

 

Nombre de personnes composant le ménage Région Île-de-France Autres Régions
Ménages aux ressources très modestes (€) Ménages aux ressources modestes (€) Ménages aux ressources très modestes (€) Ménages aux ressources modestes (€)
1 20 593 25 068 14 879 19 074
2 30 225 36 792 21 760 27 896
3 36 297 44 188 26 170 33 547
4 42 381 51 597 30 572 39 192
5 48 488 59 026 34 993 44 860
Par personne supplémentaire + 6 096 + 7 422 + 4 412 + 5 651

MaPrimeRénov’ et énergies renouvelables

Dans le cadre d’une rénovation énergétique de votre habitation, la fourniture et la pose d’équipements fonctionnant à l’aide d’énergies renouvelables peuvent être partiellement prises en charge. Selon que votre niveau de ressources relève de la catégorie des revenus modestes ou très modestes, une aide peut vous être attribuée pour l’installation de certains dispositifs :

 

  • 8000 ou 10 000 € pour une pompe à chaleur (PAC) géothermique,
  • 8000 ou 10 000 € pour une chaudière à granulés,
  • 6500 ou 8000 € pour un chauffage solaire combiné,
  • 6500 ou 8000 € pour une chaudière à bûches,
  • 3000 ou 4000 € pour une PAC air/eau,
  • 3000 ou 4000 € pour un chauffe-eau solaire individuel,
  • 2500 ou 3000 € pour un poêle ou une cuisinière à granulés,
  • 2000 ou 2500 € pour un poêle ou une cuisinière à bûches,
  • 2000 ou 2500 € pour la partie thermique d’un équipement PVT eau,
  • 1200 ou 2000 € pour un foyer fermé ou un insert à bûches ou à granulés.

 

Si vous souhaitez faire installer une PAC ou une chaudière plus écologique en remplacement d’une chaudière à fioul, sachez que la dépose de la cuve peut être subventionnée à hauteur de 800 € ou 1200 € selon vos ressources.

 

Bien qu’elle ne fonctionne pas grâce à une énergie renouvelable, l’installation d’une chaudière au gaz à très haute performance énergétique donne elle aussi droit à une aide de 800 € ou 1200 €.

 

Le montant maximum du total des primes versées à un ménage pour des travaux sur un logement est plafonné à 20 000 € sur 5 ans.

Comment percevoir MaPrimeRénov’ pour le recours à des énergies renouvelables ?

Si vous souhaitez faire installer l’un des équipements mentionnés ci-dessus et que vous respectez les conditions d'attribution fixées par l’État, vous pouvez demander MaPrimeRénov' en ligne :

 

  • Rendez-vous sur maprimerenov.gouv.fr.
  • Testez votre éligibilité, puis créez votre compte demandeur.
  • Suivez les indications et renseignez les informations concernant vos revenus, votre logement, les travaux envisagés et l’entreprise que vous désirez engager.
  • Joignez les pièces justificatives demandées au format numérique.

 

Une première confirmation de votre éligibilité et une estimation de l'aide perceptible vous seront alors communiquées. Un instructeur vérifie et analyse ensuite votre dossier pour le valider définitivement. Le cas échéant, vous en recevrez la confirmation écrite.

 

Dès le dépôt du dossier ou après sa validation, vous pouvez faire effectuer les travaux. Une fois ceux-ci terminés, adressez la facture et éventuellement un relevé d’identité bancaire sur la plateforme MaPrimeRénov'. Vous percevrez le paiement rapidement afin de régler l’entreprise ou de rembourser les sommes engagées.

 

Attention, pour les travaux réalisés en début d’année 2020, les premiers versements de l’aide ne commenceront qu’en avril, le temps que le dispositif soit lancé.

 

Sous certaines conditions, MaPrimeRénov’ peut être cumulée avec d’autres aides : certificats d’économie d’énergie (CEE), Éco-Prêt à taux zéro, chèque énergie, aides proposées par les collectivités locales. MaPrimeRénov’ n’est en revanche pas cumulable avec l’aide Habiter Mieux Sérénité de l’Anah.

Mère qui porte sa fille

Le saviez-vous ?

Vous pouvez cumuler MaPrimeRénov' avec une Prime Energie.

Mère qui porte sa fille

L’équipe de rédaction