Calculeo
Se connecter

La Chaudière à condensation

Chaudière

La chaudière à condensation fait partie des équipements de chauffage les plus en vogue actuellement. En effet, grâce à son excellent rendement, elle ne cesse de convaincre de nouveaux adeptes. Le fait qu’elle soit éligible à quasiment toutes les aides écologiques (crédit d’impôt, Anah, prime énergie, aides locales, éco PTZ, etc.)  y est certainement pour quelque chose.

Cette section vise à répondre aux principales questions relatives à la chaudière à condensation : Comment fonctionne une chaudière à condensation ? Quel est le prix d’une chaudière à condensation ? Quelle est la différence entre une chaudière haute performance et une chaudière à condensation ? Quels sont ses avantages et ses inconvénients ? Quelles sont les aides disponibles pour l’achat d’une chaudière ?

Calculez le montant de vos aides pour l’achat d’une chaudière à condensation

Fonctionnement de la chaudière à condensation

Une chaudière à condensation, aussi appelée chaudière haute performance, sert en général aussi bien à la production d'eau chaude qu'au chauffage du logement. Dans l’ensemble, la chaudière à condensation, qu’elle soit à gaz ou au fioul, fonctionne selon le même principe que les chaudières dites classiques. Elle est dotée d’un brûleur qui lui permet de produire de la chaleur qui réchauffe un liquide caloporteur circulant le long du circuit.chaudière a condensation

Mais ce qui la distingue, et la rend beaucoup plus efficace, c'est qu’avant de rejeter les fumées (très chaudes) issues de la combustion, elle récupère un maximum de leur chaleur. C’est ce qui est à l'origine du phénomène de condensation (passage de l’état gazeux à l’état liquide), d’où le nom de cette chaudière. Cette chaleur récupérée sera utilisée par la chaudière pour préchauffer le liquide caloporteur avant son retour dans le brûleur. Ainsi, ce dernier n’aura qu’à faire l’appoint pour atteindre la température de sortie souhaitée.

Imaginons que nous souhaitions une température de sortie du liquide caloporteur de 70°. Si l’eau rentre dans la chaudière à 20° (comme c’est le cas des chaudières classiques), la chaudière devra brûler assez d’énergie pour la porter à 60°, soit un delta de 40°. Si par contre, l’eau est préchauffée comme pour la chaudière à condensation et rentre à 40°, le delta ne sera plus que de 20°. C’est ainsi que la chaudière à condensation permet de consommer jusqu’à 30% d’énergie en moins pour un même confort de chauffe.

Ce type de chaudière est particulièrement recommandé avec les systèmes de chauffage utilisant des radiateurs à basse température ou encore des planchers chauffant.

La température de retour de ces derniers étant basse, la condensation faite est alors maximale et on peut faire de belles économies d'énergie grâce à ce principe.chaudière haute performance

Calculez le montant de vos aides pour l’achat d’une chaudière à condensation

Avantages et inconvénients d'une chaudière à haute performance

La chaudière haute performance a plusieurs avantages. Elle est économique, très performante, écologique et très adaptable.

Économique : tout d’abord elle vous permettra, par rapport à un système de chauffage classique, de consommer 20 à 30% d’énergie en moins pour atteindre un même confort de chauffe.

Performante : avec un rendement PCI (Pouvoir Calorifique Inférieur) de 110%,  elle affiche l’un des taux de rendement les plus élevés, tous systèmes de chauffage confondus. Elle couvre aussi bien les besoins en chauffage que les besoins en eau chaude sanitaire. De plus, sa durée de vie de 15 ans (minimum) est relativement importante.

Écologique et peu polluante : de par sa faible consommation énergétique, la chaudière à condensation est très écologique (même si son niveau d’énergie grise oblige à tempérer cette affirmation). De plus, le fait que les fumées évacuées passent de 200 à 50° rend ce système de chauffage encore moins polluant.

Adaptable et pratique: une chaudière à condensation est relativement adaptable. En effet, elle s'adapte aussi facilement à un logement neuf qu'à un logement rénové. En outre, sa petite taille la rend relativement pratique, car elle peut être placée dans n'importe quelle pièce comme une salle d'eau, une cuisine, dans un placard ou encore sous des combles. Et ceci, sans que cela nuise au décor. 

Si elle a beaucoup d’avantages, la chaudière à condensation a également quelques inconvénients :

  • Elle doit être raccordée au réseau des eaux usées car elle rejette en moyenne dix litres d'eau par jour
  • Son prix d’achat est bien plus élevé que celui d'une simple chaudière à gaz
  • Elle utilise des énergies fossiles, pour les chaudières à condensation au fioul ou à gaz, dépendantes des prix du pétrole qui ont la fâcheuse tendance à être revus à la hausse

Prix d'une chaudière à haute performance énergétique

A la base, une chaudière à condensation est plus chère que d'autres chaudières plus classiques. Selon le modèle choisi, il faut compter un investissement allant de 4000 euros à 7000 euros. Il faut aussi savoir que le prix de la chaudière à condensation va varier en fonction de plusieurs paramètres allant de la puissance de la chaudière, à son design en passant par son format (au sol ou mural), son fabricant (Frisquet, Saunier Duval, Viessmann, Bosch, Unicall, Chappée, etc.), le revendeur, etc. Le plus important dans votre projet est de toujours comparer plusieurs devis avant de faire votre choix.

Ce qu’il faut aussi savoir, c'est que même si le prix de la chaudière à condensation est en général plus élevé que celui des chaudières plus classiques, il ne faut pas oublier que ce prix d'achat sera vite amorti, en six ans environ, grâce d’une part aux économies d’énergie générées et d’autre part aux différentes aides écologiques disponibles comme le crédit d’impôt pour la chaudière à condensation, les aides de l’Anah (Habiter mieux, Aide à la solidarité écologique), l’éco prêt à taux zéro, les aides locales et la prime énergie pour la chaudière haute température.

Calculez le montant de vos aides pour l’achat d’une chaudière à condensation

Subventions écologiques disponibles

Pour inciter le plus de Français possible à adopter des systèmes de chauffage plus performant, plus écologiques et moins gourmands en énergie, l’état a mis au point un large éventail d’aides et de subventions (obligeant même des acteurs du privés à mettre la main à la poche dans certain cas). Parmi ces aides, il y a: le crédit d’impôt, la prime énergie, la TVA réduite, les aides de l’Anah et l’éco prêt à taux zéro.

Le crédit d'impôt transition énergétique pour la chaudière à condensation : d’un montant équivalent à 30% du prix d’achat du matériel, ce crédit d'impôt est la subvention la plus utilisée par les particuliers pour financer une chaudière à condensation. Mis en place le 1er septembre 2014, en remplacement du Crédit d’impôt développement durable (CIDD), il allège considérablement le prix de la chaudière. Cet avantage fiscal est quand même soumis à certaines conditions car cet investissement doit être réalisé pour une résidence principale, existant depuis plus de deux ans. De plus, l'installation de la chaudière doit être faite par un professionnel bénéficiant du label RGE et sur facture.

La prime énergie : en achetant une chaudière à condensation, il est aussi possible de bénéficier de la prime énergie aussi appelées prime certificats d’économies d’énergie ou prime C2E. Cette aide est versée par des acteurs privés, tels que CertiNergy, en échange d’un certificat d’économies d’énergie qui vous aura été délivré à la suite de l’installation de votre chaudière à condensation.

Les aides de l’Anah : délivrées par l’Agence National de l’Habitat aux ménages à revenus modestes, ces aides sont relativement importantes et peuvent couvrir jusqu’à 50% du montant des travaux réalisés. D’ailleurs, cette aide peut être complétée par l’aide « Habiter Mieux » (de la même agence (ANAH)), à raison de 2 000 euros pour les ménages à revenus très modestes ou 1 600 euros pour les ménages à revenus modestes. Il faut savoir cependant que les aides de l’Anah sont assez difficiles à obtenir. En effet, il faut que les travaux réalisés permettent au moins d’atteindre 25% d’économies d’énergie supplémentaires, les aides sont longues à obtenir et le volume global d’aides allouées ne peut pas dépasser un certain montant.

La TVA réduite à 5,5% : comme son nom l’indique, elle permet d’acheter une chaudière à condensation à un taux de TVA non pas de 20% mais de 5,5%. Cette TVA s'applique à tout les équipement éligible au crédit d’impôt. Si l’équipement n’est pas éligible au crédit d’impôt mais vise bien la rénovation thermique, un taux de TVA intermédiaire de 10% est quand même prévu. Ce qui rend cette aide très pratique, c'est qu’il n'y a pas de démarche particulière à entreprendre, car l'entreprise vendant la chaudière à condensation s'occupe de tout.

En peut également citer l’éco prêt à taux et les aides locales.système de chauffage

Calculez le montant de vos aides pour l’achat d’une chaudière à condensation


Les services Calculeo

Vous avez accès gratuitement à l'ensemble des aides existantes
Je calcule mes aides

Vous êtes mis en relation avec des professionnels de la rénovation énergétique
Je fais une demande de devis

Vous recevez la Prime Énergie sous forme de chèque
Je calcule ma Prime Énergie


Les derniers calculs

À Ambres
Aides possibles : 1 095 €
À Ville-di-Pietrabugno
Aides possibles : 360 €
À Bastia
Aides possibles : 360 €

Offre Ampoules LED

20 ampoules LED = 1 € avec notre partenaire
Quelle Energie

Les avis sur Calculeo

1344 personnes ont donné leur avis sur le service Calculeo (note moyenne: 4,1/5)

pas de problèmes pour remplir la demande mais difficultés pour imprimer . mais l'envoi par courrier a été très rapide et l'acceptation de la prime dans un délai très court
joel p. - Pessac (33)
quand je me suis servi de calculeo,j avais passer commande des traveaux,et je me ne suis servi pour controlerce que j avais commender.si j avais connu calculeo avant,je m en serais servi.merci cord...
bernard c. - Veauche (42)
Jusqu'à présent, je n'ai rien à redire sur le service.
Sarah S. - Stiring-Wendel (57)