Toutes les chaudières à condensation à la loupe !

Par L’équipe de rédaction

Qu'elle fonctionne au gaz ou encore au bois, la chaudière à condensation est un appareil très performant aussi bien au niveau du rendement énergétique que des performances écologiques. Focus sur les différents modèles existants et leurs caractéristiques. 

 

Vous voulez changer votre vieille chaudière ? Effy Sérénité s'occupe de tout. Nous vous proposons des chaudières à très haute performance énergétique fabriquées par les leaders du marché, pour un prix réduit. 

 

Je remplace mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

Une chaudière à condensation, c'est quoi ?

chaudière condensation 350

Une chaudière à condensation est avant tout une chaudière qui produit de la chaleur grâce à un combustible (granulés de bois, gaz ou encore fioul) qui y est brûlé. L'énergie dégagée par cette combustion permet de chauffer l'eau du système de chauffage central (qui alimente le plancher chauffant ou les radiateurs), ainsi que l'eau sanitaire du domicile. Jusque-là, rien de très original ! 

 

 

Un appareil peu énergivore 

 

La spécificité de la chaudière à condensation vient du fait que cet appareil récupère la chaleur contenue dans les fumées issues de la combustion. Ces fumées, chaudes, transmettent leur chaleur à l'eau revenant dans la chaudière. Elles contiennent aussi de la vapeur d'eau qui est condensée et libère alors de la chaleur permettant d'augmenter de nouveau la température de l'eau de retour. Ainsi préchauffée, cette eau aura besoin de moins d’énergie pour atteindre, de nouveau, sa température de consigne.

 

Refroidie, la vapeur d'eau se transforme en eau qui est rejetée dans le circuit des eaux usées. Grâce à sa technologie, la chaudière à condensation consomme moins de combustible pour produire plus d'énergie qu'une chaudière traditionnelle. Certains modèle peuvent atteindre une performance de 110%

 

Le respect de l'environnement en prime 

 

chat tapis salon 350

Comme les chaudières à condensation consomment moins de combustible, cela entraîne une diminution importante des émissions de gaz polluants (composés azotés, monoxyde et dioxyde de carbone…). Pour les chaudières à bois, les appareils labellisés « Flamme Verte » (label attribuant un certain nombre d'étoiles) offrent une garantie aussi bien sur leurs performances énergétiques qu'environnementales. 

La chaudière à condensation est donc un appareil performant, économique et écologique. 

Deux principes de fonctionnement à retenir

Vous l'aurez compris, deux mécanismes majeurs permettent de différencier la chaudière à condensation d'une chaudière classique, et en fait un appareil plus performant et moins énergivore à la fois.

 

Récupérer la chaleur latente des fumées

 

Dans une chaudière à condensation,  comme son nom le laisse supposer, il y a un procédé de condensation de la vapeur d’eau présente dans les gaz (ou des fumées), qui récupère une partie de l’énergie des fumées. Tandis que dans une chaudière traditionnelle, ces gaz sont évacués à haute température (120 à 200°C).

 

Préchauffer l’eau des radiateurs grâce à la condensation

 

picto chaudière gaz

Avec ce type d'appareil, les gaz sont condensés au contact du circuit d’eau de retour des radiateurs. Cette condensation a un bénéfice important : la vapeur d’eau cède une partie de sa chaleur (chaleur latente) au circuit d’eau de retour. Il faut donc moins d’énergie pour chauffer à nouveau cette eau et la renvoyer dans le circuit vers les radiateurs.

 

Les fumées sont alors à la température du circuit d’eau dans les radiateurs (30 à 50°C). Puis, la vapeur condensée en eau doit être évacuée (circuit des eaux usées).

Fonctionnement chaudière condensation

Focus sur les combustibles existants

Quel énergie privilégier ?

 

gaz 350

Les chaudières à condensation peuvent fonctionner au gaz, au bois ou au fioul. Si le gaz et le bois restent des énergies très performantes et peu polluantes (cela est surtout vrai pour le bois), le fioul est une énergie fossile dont la combustion est très nocive pour l'environnement. De plus, elle est en voie de raréfaction, ce qui augmente son prix continuellement depuis plusieurs années. 

💡 Le saviez-vous ? 

Dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique, l'installation de chaudières au fioul va être interdite en France à partir de 2022. L'objectif ? Prioriser des modes de chauffage plus écologiques.

 

Comment stocker ce combustible ?

 

Pour les chaudières au fioul et les chaudières à gaz (propane ou GPL), il est nécessaire d'installer une citerne (en plastique ou en métal) pour stocker le combustible. On doit donc trouver la place requise, à l'intérieur ou à l'extérieur de l'habitation (en enterrant éventuellement la cuve dans le jardin). Dans le cas d'un appareil à granulés de bois, il faut disposer d'un silo (en métal ou en briques) à proximité de la chaudière. 

Quel prix en fonction du combustible ?

Sans parler du coût de la main d'œuvre pour l'installation, le prix d'une chaudière à condensation diffère en fonction du combustible. Il faut compter :

 

  • Entre 1 000 et 8 000 euros pour les modèles au fioul
  • Entre 3 000 et 7 000 euros pour ceux au gaz
  • Entre 8 000 à 20 000 euros pour ceux à granulés de bois

 

part prix 350

En dehors du cas où on utilise du gaz de ville, Il faut ajouter le coût de la cuve (entre 400 et 2 000 euros selon la taille, le matériau et la position, enterrée ou non) ou le coût du silo (entre 500 et 3 000 euros en fonction de la contenance et du matériau). Un entretien annuel est nécessaire pour toute chaudière. Son coût ne dépend pas du combustible et on l'estime entre 90 et 300 euros.

Les aides et subventions disponibles

Vous le constatez, le prix des chaudières à gaz ou à bois est plus élevé que celui des chaudières au fioul. Mais il faut considérer le montant des subventions que vous pouvez obtenir ! En effet, dans le cadre des politiques de transition énergétique actuelles, l'État a décidé de mettre à disposition des contribuables français une vaste panoplie d'aides à la rénovation énergétique. Elles viennent récompenser l'achat d'appareils qui consomment peu d'énergie.

 

Pour l'achat d'une chaudière à condensation au gaz ou au bois, vous pouvez notamment bénéficier des aides suivantes : 

 

Je remplace mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction