Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 9h à 18h

Service gratuit + prix appel

Quelles différences entre le chauffage électrique et le chauffage au gaz ?

Par L’équipe de rédaction

Le chauffage est un élément incontournable du foyer. En période hivernal, il est difficile, voire quasiment impossible de s'en passer  Bien évidemment, différents types de chauffage sont disponibles sur le marché, avec chacun leurs propres caractéristiques, leurs avantages et leurs inconvénients. Nous ciblerons plus particulièrement dans cet article le chauffage gaz et le chauffage électrique afin que vous puissiez faire votre choix en toute connaissance de cause.

Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

👉 Jamy vous explique le fonctionnement de la chaudière gaz à condensation en 2 minutes !

 

 

Je calcule mes aides

Simulation gratuite et immédiate

Les différents types de chauffage gaz et électrique

Le gaz et l’électricité constituent deux énergies bien différentes. Elles demandent donc des installations spécifiques.

 

Le chauffage électrique

Le chauffage électrique est souvent plébiscité, car il est simple d’utilisation, facile à installer et robuste. La famille des radiateurs électriques est très grande. Elle regroupe de nombreux modèles dont le rayonnant, le convecteur et le soufflant. Néanmoins, ils n’offrent pas tous les mêmes performances. Le procédé à inertie représente la meilleure solution. Cette technologie, réputée pour sa chaleur douce et homogène, présente deux systèmes de fonctionnement. La technique à inertie fluide repose sur la circulation d’un fluide caloporteur. A long terme, des fuites peuvent apparaître au niveau des joints et des soudures. Le radiateur à inertie sèche distribue la chaleur grâce à un cœur de chauffe en fonte ou en céramique.

 

Le chauffage au gaz

Le chauffage au gaz demande de la place et quelques travaux. Ce système à combustion fonctionne grâce à une chaudière, qui est alimentée par le gaz propane ou naturel. Le gaz propane est un gaz liquéfié, qui est emmagasiné dans une cuve. Tout comme le fioul, cette citerne doit être régulièrement approvisionnée. De nombreuses communes bénéficient du gaz de ville ou gaz naturel. Dans ce cas, votre logement est raccordé directement au réseau gazier. La chaleur est, enfin, redistribuée par le biais de radiateurs ou par le sol.

 

Pour des raisons de sécurité, la chaudière à gaz requiert impérativement un entretien annuel. Ce produit volatile et inodore est parfois à l’origine d’accidents domestiques (explosion, intoxication, etc.)

L’efficacité du chauffage au gaz et électrique

Le chauffage électrique et au gaz délivrent le même confort. Leur consommation d’énergie n’est, en revanche, pas la même. Selon une étude réalisée par le CEREN (Centre d’études régionales sur l’économie de l’énergie, le système électrique offrirait une efficacité trois fois supérieure à celle du gaz ! Un logement équipé de radiateurs électriques consomme 51 kWh/m2/an, suite à la réglementation de 1989, contre 136 kWh/m2/an pour celui doté d’une chaudière au gaz. La meilleure isolation thermique des habitations chauffées à l’électricité explique en partie cette différence mais, pas seulement.

 

Aujourd’hui, les radiateurs électriques de dernière génération délivrent des résultats bien plus probants. Certains fabricants proposent également une série d’outils intelligents afin d’optimiser sa consommation. Par exemple, le thermostat déporté, le détecteur d’ouverture de fenêtres ou encore le détecteur de présence.

Les énergies renouvelables, les énergies de demain

Le développement durable préoccupe de plus en plus les gouvernements. Ces derniers mènent une bataille acharnée contre les émissions de CO2 afin de ralentir le réchauffement climatique. Pour preuve, ils développent les parcs éoliens et photovoltaïques un peu partout sur le territoire. Ils tentent, dans un même temps, de réduire la production d’énergie fossile (le gaz et le fuel) jugée trop polluante. Un problème subsiste, toutefois, celui du stockage de l’électricité. Les ingénieurs du monde entier tentent d’apporter une réponse à travers le projet Power to gas par exemple.

 

Au niveau du coût, le gaz reste relativement bon marché. Son prix est indexé sur les produits pétroliers.

Couple âgé

Le saviez-vous ?

Tous vos travaux qui ont pour but de vous faire consommer moins d'énergie ou d'utiliser des sources d'énergie renouvelables sont potentiellement éligibles à des aides écologiques!

Couple âgé
Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction