Effy réalise vos travauxEffy améliore votre confortEffy réduit vos factures d’énergieEffy valorise votre logement

+15 ans d'expérience

+1 million de foyers accompagnés

Fonctionnement, économies d’énergie, prix, efficacité, tout savoir sur la VMC Hygro A

Sommaire

Utile pour garder un air intérieur sain, la ventilation mécanique contrôlée hygroréglable adapte son fonctionnement au taux d’humidité de la pièce. Comment marche-t-elle ? Quel est son prix ? Le point dans cet article.

Je demande mon devis

Simulation gratuite en 2 minutes

Qu’est-ce qu’une VMC hygro A ?

La ventilation mécanique contrôlée, ou VMC, permet de maintenir une qualité de l’air optimale au sein d’un logement. Elle capte l’air saturé d’humidité à l’intérieur d’une pièce pour l’évacuer vers l’extérieur. Ainsi, l’hygrométrie de l’habitation est mieux maîtrisée et les problèmes de moisissures sont fortement limités.

Il existe deux types de VMC hygroréglables :

  • La VMC hygro A, dite à simple flux, se compose d’un moteur, d’entrées d’air autoréglables à débit fixe et de bouches d’extraction hygroréglables. Cela signifie que le débit de ces bouches s’adapte à l’humidité de la pièce pour évacuer l’air selon les besoins réels.
  • La VMC hygro B est elle aussi dotée de bouches d’extraction hygroréglables et d’un moteur, mais dispose également d’entrées d’air hygroréglables. Elle extrait donc l’air selon les besoins réels, mais n'insuffle dans le logement que la quantité d’air strictement nécessaire.

Un fonctionnement variant

Un dispositif de ventilation mécanique contrôlée se compose de bouches d’extraction d’air disposées dans chaque pièce dont le taux d’humidité connaît de nombreuses variations au cours d’une journée (salle de bain, toilettes, cuisine). Ces bouches sont reliées à un moteur par l’intermédiaire de manches à air. Celui-ci est généralement placé dans les combles.

Sous l’effet de l’humidité, les bouches hygroréglables captent l’air intérieur en plus ou moins grande quantité pour qu’il soit aspiré puis extrait par le moteur de la VMC. Il en résulte une dépression dans la pièce qui fait pénétrer mécaniquement de l’air frais au travers des entrées d’air.

 Certains moteurs disposent de deux vitesses de fonctionnement pour permettre de “booster” la ventilation si nécessaire. Aujourd’hui, il existe même des VMC connectées pilotables par smartphone et donnant de nombreuses indications sur la qualité de l’air ambiant.

Installation et entretien d’une VMC hygroréglable de type A

Dans le cadre d’une construction neuve ou du remplacement d’une ventilation déjà existante, l’installation d’une VMC hygro A est accessible à tout bon bricoleur. Cependant, si vous ne vous sentez pas à l’aise avec ce type de travaux mieux vaut faire appel à un professionnel habilité.

La pose consiste à placer des bouches de ventilation dans les pièces concernées en veillant à les connecter hermétiquement à la manche à air qui les relie au moteur. On choisit généralement des bouches d’un diamètre de 125 mm pour la cuisine et 80 mm pour les sanitaires. L’autre extrémité de la manche d’air doit être fixée de manière étanche sur le moteur. Celui-ci est alimenté électriquement et possède son propre disjoncteur. Les bouches quant à elles fonctionnent sur secteur ou grâce à des piles.

En dehors de tout problème électrique, l’entretien d’une VMC hygro A est très simple et consiste principalement à dépoussiérer régulièrement les bouches pour que celles-ci restent fonctionnelles.

Quelques avantages et inconvénients

La VMC hygro A présente plusieurs avantages :

  • Elle permet de conserver facilement un air intérieur sain.
  • Elle adapte son débit au taux d’humidité réel de la pièce, ce qui limite les déperditions de chaleur.
  • Elle est moins onéreuse qu’une VMC hygro B.
  • Elle est facile à installer.
  • Peu gourmand en énergie, son fonctionnement est assez économique.

La VMC hygro A affiche également quelques inconvénients :

  • Elle a tendance à surchauffer lorsque les températures extérieures sont élevées.
  • Elle peut parfois engendrer des courants d’air plus ou moins dérangeants.
  • Elle n’adapte son fonctionnement qu’au taux d’humidité de l’air ambiant, mais pas aux particules polluantes.

Prix et aides disponibles

Le coût d’une VMC hygroréglable varie en fonction du nombre de bouches à installer, de la longueur des raccords jusqu’au moteur et de la qualité des équipements choisis. Comptez entre 150 € et 250 € pour un moteur de VMC hygro A et entre 20 € et 50 € par bouche hygroréglable. Si vous faites appel à un professionnel pour la pose, prévoyez une enveloppe de 500 € à 1400 € tout compris.

Vous pouvez toucher des aides de l’État si vous faites installer votre VMC hygro A par un professionnel. Ce type de travaux est éligible à la Prime Énergie, à l'Éco-Prêt à Taux Zéro et à certaines aides de l’ANAH. Sous certaines conditions, vous pouvez également bénéficier de la TVA à taux réduit.

femme avec ordinateur

Quel est le prix dela VMC hygro A?

Vous n'arrivez pas à estimer le coût de votre VMC hygro A? Calculeo met à votre disposition jusqu'à 5 devis gratuits, sans aucun engagement de votre part.

femme avec ordinateur
Je demande mon devis

Simulation gratuite en 2 minutes