Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Quel est le prix d’une pompe à chaleur air-air ?

Le prix d’une pompe à chaleur air-air varie entre 4 000 et 18 000 €. C’est le type de pompe à chaleur le moins cher, notamment en raison de la facilité d’installation. Il présente un bon confort d’utilisation, surtout dans une maison bien isolée et dans les régions où l’hiver reste assez doux.

 

Installez une pompe à chaleur et profitez d’un chauffage à coût réduit

J'estime mon devis

Simulation gratuite en 2 minutes

Combien coûte une pompe à chaleur air-air ? 

Selon le modèle et la marque, une pompe à chaleur air-air coûte en moyenne entre 4 000 et 18 000 €. Cette large fourchette s’explique par la variété des modèles existants qui peuvent être plus ou moins complexes. Les PAC basiques mono splits restent les plus abordables, mais elles servent à chauffer une seule pièce.

 

Les PAC multi splits, à la fois plus puissants et plus difficiles à installer, coûtent naturellement plus cher.

 

Enfin, les PAC gainables permettent de diffuser la chaleur dans tout le logement grâce aux bouches de ventilation. Le prix de ce type d’équipement est plus élevé que les autres.

👉 Comment fonctionne une pompe à chaleur ? Jamy vous éclaire sur le sujet !

 

 

La pompe à chaleur représente un investissement important, mais son prix peut être rapidement amorti. En effet, cet appareil présente un bon coefficient énergétique, il produit plus d’énergie qu’il n’en dépense. Un coefficient de performance (COP) égal à 3 signifie que la PAC produit 3 kW de chaleur pour 1 kW d’énergie consommée. 

 

Economies

Ainsi, la pompe à chaleur est bien plus économique que les radiateurs et autres systèmes de chauffage électrique. Si vous optez pour une PAC, vous pouvez réaliser jusqu’à 60 % d’économies d’énergie sur votre chauffage. Cela correspond à environ 1 000 € d’économies sur facture chaque année. La PAC peut être rentabilisée en quelques années pour une durée de vie moyenne de 20 ans 20 ans

 

Profitez d’un chauffage à moindre coût sur le long terme

J'installe ma pompe à chaleur

Simulation gratuite en 2 minutes

Quel est le prix de l’installation d’une PAC air-air ?

Le prix de l’installation d’une pompe à chaleur air-air coûte entre 500 et 2000€. 

 

Installation pompe à chaleur

 

Le prix de la pose dépend essentiellement du type de pompe à chaleur. Les PAC mono splits sont les plus faciles à mettre en place, et donc les moins chères à installer. Les modèles multi split nécessitent un raccordement pour chaque pièce concernée.

 

Les pompes gainables sont les plus complexes, car elles requièrent des travaux plus lourds. En effet, ce type de PAC comporte un réseau de gaines qui doivent être installées au niveau du plafond afin de pouvoir distribuer l’air chaud par le biais des bouches de ventilation. Cela peut nécessiter la pose de faux-plafonds si le logement ne possède pas de combles adaptés. Si vous prévoyez d’installer une pompe gainable pour votre projet, il faudra le mentionner dès la première visite technique afin que le spécialiste trouve le meilleur moyen pour l’installer.

 

pac air-air picto

Malgré les éventuelles difficultés liées au modèle de l’équipement, l’installation de PAC air-air reste plus simple par rapport à la pose d’autres types de pompes à chaleur. En effet, contrairement à une PAC air eau ou une PAC géothermique, la PAC air-air ne nécessite pas de forage. Même si vous disposez d’une cour relativement modeste, l’installation est toujours possible.

 

Grâce à sa simplicité, le prix de la pose d’une pompe à chaleur air-air est également moins cher par rapport à l’installation d’autres types de PAC. Par exemple, la pose d’une pompe à chaleur géothermique coûte entre 1 500 et 4 000 €, et l’installation d’une pompe à chaleur air eau, entre 1500 et 3000€.

 

👉 Dans tous les cas, il faut confier la pose d’une PAC à un professionnel qualifié. Vous devez choisir un artisan reconnu garant de l’environnement (RGE) pour effectuer l’installation, par exemple un technicien certifié QualiPAC.

Fonctionnement d'une pompe à chaleur air-air

schéma fonctionnement pompe à chaleur air-air Effy

La PAC aérothermique puise des calories dans l’air ambiant. A ce moment, le fluide frigorigène est encore à l’état liquide. La chaleur récupérée dans l’air va chauffer ce fluide et le faire évaporer. Le compresseur de la PAC, alimenté à l’électricité, va ensuite augmenter la température du fluide et la compresser. Elle devient alors de la vapeur à haute pression. Sous cette forme, elle passe dans le condenseur où elle va s’évaporer tout en lâchant la chaleur dans la pièce à chauffer à travers les ventilo-convecteurs. Ces derniers constituent les unités intérieures de la pompe, et servent donc à distribuer la chaleur.

 

pac picto

Lorsque le fluide quitte le condenseur, il est entièrement liquide. Il va de nouveau prélever les calories contenues dans l’air intérieur et extérieur, puis s’évaporer et retourner au compresseur. L’énergie électrique sert essentiellement à faire fonctionner le compresseur, le changement d’état du fluide caloporteur est déjà partiellement assuré par l’énergie captée dans l’air.

 

La puissance de la pompe à chaleur

Plus la pompe est puissante, plus elle coûtera cher. Un système à 3 kWh sera donc beaucoup plus coûteux qu’un autre produisant 2 kWh d’énergie calorifique. 

Pour déterminer la puissance nécessaire pour un logement donné, il faut notamment tenir compte de la surface à chauffer. Plus la maison est grande et les pièces à chauffer nombreuses, plus la puissance requise sera élevée. La taille de l’installation va également augmenter en fonction de cette surface, de même que son coût.

👉 Pour obtenir de bonnes performances, votre pompe à chaleur doit s'adapter à votre logement. Découvrez pourquoi avec Jamy :

 

 

Isolation des murs

Afin de rentabiliser au mieux la pompe à chaleur, il faut veiller à bien isoler la maison. Par exemple, des murs mal isolés peuvent provoquer jusqu’à 20% de déperdition de chaleur. Avant d’installer une pompe à chaleur air-air, il est donc fortement conseillé d’améliorer la qualité de l’isolation si le logement est une passoire thermique. Vous pouvez effectuer un audit énergétique pour identifier les travaux prioritaires.

J'isole ma maison

Simulation gratuite en 2 minutes

Enfin, la PAC air-air n’est pas adaptée aux températures extrêmes. Dans les régions où la température descend régulièrement en dessous de zéro en hiver (surtout à partir de -7 °C), il faut utiliser un chauffage d’appoint, car la PAC n’est plus assez efficace pour assurer le chauffage de la maison. Si elle doit être régulièrement couplée à un chauffage d’appoint, la PAC perd son intérêt économique.

 

Le type d’installation : monosplit ou multisplit

Une pompe à chaleur comporte une unité extérieure, et une ou plusieurs unités intérieures. Les systèmes mono split présentent seulement deux unités, c’est-à-dire un seul dispositif intérieur. Vous pouvez choisir ce type de solution si votre PAC est destinée au chauffage d’une seule pièce, par exemple une chambre si le salon est déjà chauffé à l’aide d’une poêle à bûches, ou inversement.

 

👉 La PAC mono split est le modèle le plus simple, elle est donc la moins coûteuse. Elle est accessible à partir de 2000 à 3000 € environ. La pose est également moins chère, puisqu’il n’y a qu’un seul split à installer.

homme faisant des réparations sur sa climatisation

Installez une climatisation réversible à prix réduit grâce à la prime énergie. Découvrez sans plus attendre le montant auquel vous êtes éligible !

homme faisant des réparations sur sa climatisation

👉 La PAC multi split, pour sa part, coûte à partir de 3000 €. Ce système nécessite l’achat et la pose de plusieurs unités intérieures afin de chauffer plusieurs pièces. Pour une efficacité optimale, il est recommandé de placer le split intérieur à un endroit peu sensible aux variations de température. Il faut donc éviter de le mettre dans le couloir, par exemple, et il faut respecter une certaine distance à partir des ouvertures (portes et fenêtres).

 

Dans tous les cas, le circuit de fluide doit être le plus court possible, car des tubes trop longs peuvent provoquer des pertes de charge non négligeables. De plus, un circuit indirect augmente les risques de fuite.

 

Pompe à chaleur réversible ou non

La pompe à chaleur peut être dotée d’une fonctionnalité de climatiseur. Dans ce cas, on l’appelle également climatiseur réversible. L’appareil assure le chauffage du logement pendant l’hiver, et prend en charge le rafraîchissement des pièces en été. 

 

Le fonctionnement reste le même, avec la circulation du fluide frigorigène. L’énergie captée dans l’air ambiant contribue à modifier son état, et à distribuer l’air chaud ou l’air frais selon le cas. En général, un bouton « Invert » permet d’activer le climatiseur réversible. Ce dispositif permet de faire baisser la température intérieure de quelques degrés.

J'installe une clim' réversible

Simulation gratuite en 2 minutes

Les PAC qui comportent cette fonction sont relativement chères, mais elles vous permettent de réaliser des économies substantielles tout au long de l’année. Dans une maison suffisamment isolée et bien ventilée, la PAC air-air réversible apporte assez de fraîcheur, vous n’avez plus besoin d’installer un autre dispositif de climatisation.

Combien coûte l’entretien d’une pompe à chaleur air-air ?

Le prix de l’entretien d’une PAC va de entre 150 et 250 €.

 

Artisan

Selon la règlementation en vigueur, il faut prévoir une visite d’entretien par un technicien tous les tous les 2 ans. Cette obligation fait suite au décret entré en vigueur depuis juillet 2020 concernant l’entretien de chaudières, systèmes de chauffage et systèmes de climatisation.

 

Un entretien régulier permet de maintenir la performance de la pompe à chaleur et de continuer à faire des économies d’énergie. La maintenance sert également à prévenir les pannes et à conserver l’appareil en bon état afin d’allonger sa durée de vie. Et surtout, l’entretien est nécessaire pour préserver la santé des occupants de la maison. En effet, le fluide frigorigène est dangereux pour les humains aussi bien que l’environnement, donc il faut éviter toute fuite.

Pendant l’entretien de la pompe à chaleur, le technicien contrôle plusieurs éléments :

  • L’étanchéité du circuit frigorifique ;
  • Les performances de la pompe à chaleur ;
  • La pression, le débit et la température.

 

Il effectue également des opérations de nettoyage, notamment au niveau des filtres. Il peut les remplacer si nécessaire. Il va également vider le bac de condensation.

 

💡 Bon à savoir 
Il existe aussi quelques gestes d’entretien simples à réaliser soi-même. Veillez à enlever les feuilles mortes et détritus pouvant encombrer l’arrivée d’air de votre PAC. Vous pouvez également dépoussiérer les unités intérieures et extérieures à l’aide d’un chiffon ou d’un aspirateur.

Quelles aides pour réduire le prix d’une pompe à chaleur air-air ?

Il existe plusieurs aides à la rénovation énergétique, mais seuls les travaux impliquant une haute performance énergétique sont éligibles. Ainsi, la pompe à chaleur air-air n’est pas éligible aux aides comme MaPrimeRénov, la TVA réduite ou l’éco prêt à taux zéro, contrairement aux PAC air eau et géothermique. Ces dernières présentent un coefficient de performance (COP) supérieur à 5 contre 3 environ pour la PAC air-air.

 

👉 Toutefois, vous pouvez faire baisser le prix de votre pompe à chaleur air-air grâce à la prime Effy. Il s’agit d’une aide proposée dans le cadre des certificats d’économies d’énergie (CEE). Grâce à ce dispositif, les consommateurs peuvent bénéficier de l’aide des entreprises et fournisseurs d’énergie pour les travaux de rénovation énergétique
La prime Effy s’élève à 770€ pour les ménages aux revenus élevés ou intermédiaires. La prime atteint 834€ pour les ménages très modestes.

 

information picto

 

Pour obtenir cette prime énergie, il suffit de suivre quelques étapes simples :

  • Faire la demande de prime Effy ;
  • Choisir un artisan RGE pour effectuer l’installation de la pompe à chaleur ;
  • Envoyer le devis à Effy dans les 15 jours qui suivent sa signature ;
  • Réaliser les travaux ;
  • Envoyer la facture à Effy dans les 30 jours qui suivent la date d’émission ;
  • Signer l’attestation sur l’honneur avec l’artisan qui a installé la PAC.

 

Vous pouvez recevoir le chèque Prime Effy 15 jours après la validation de votre dossier.

 


Il est temps de passer à un chauffage plus économique !

J'estime mon devis

Simulation gratuite en 2 minutes