Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Prix d'un insert de cheminée

Par L’équipe de rédaction

Insert de cheminée : booster les performances et bénéficiez de plusieurs aides écologiques

Je change mon chauffage

Simulation gratuite en 2 minutes

Qu’est-ce qu’un insert de cheminée

Un insert de cheminée est un appareil qui par encastrement transforme un foyer ouvert en foyer fermé. Qu’il fonctionne à bûches, plaquettes ou granulés, l’insert possède un rendement nettement supérieur et une sécurité d’utilisation renforcée par rapport à une cheminée traditionnelle. Un insert est constitué de deux parois entre lesquelles l’air circule, se réchauffe et sort par le haut pour chauffer le logement. A ce phénomène de convection s’ajoute la diffusion de chaleur par la flamme et la braise au travers de la fenêtre vitrocéramique et la montée en température de l’enveloppe du corps de chauffe. Ce corps de chauffe, notamment lorsqu'il est en fonte, accumule la chaleur et la restitue longtemps après l'arrêt de la combustion.

Installer un insert

Un insert est conçu pour s'insérer dans une cheminée existante en minimisant les travaux nécessaires. Un professionnel saura vous proposer le modèle le plus adapté à votre cheminée et trouver les solutions techniques à son encastrement. Il contrôlera le conduit des fumées et vérifiera sa compatibilité. Il est vivement recommandé, si ce n’est pas le cas, de réhabiliter ce dernier en le tubant par un conduit inox. Ce n’est pas toujours un impératif technique mais ce dispositif est un plus considérable en matière de sécurité. Côté look pas d'inquiétude! Les fabricants rivalisent de créativité en matière de design. Les inserts permettent de relooker une vieille cheminée et de l'adapter au style et à l'ambiance que vous souhaitez donner à la pièce.

Prix d’un insert de cheminée

Le prix d’un insert de cheminée varie en fonction de sa puissance, de la constitution du corps de chauffe (fonte ou acier), de la technologie mise en œuvre, de ses dimensions et de son design. Actuellement les prix d’un insert, pose non comprise, varient dans une fourchette de 500€ à 5000€. L’installation du dispositif dépend lui des spécificités du logement et de la cheminée concernée, elle s’élève généralement entre 500 et 1500 euros. Un coût rapidement amorti, notamment grâce au crédit d'impôt, compte-tenu de l'importante différence de rendement entre foyer ouvert et foyer à insert.

⚠️ Fin du CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique)
Le CITE est supprimé pour les dépenses effectuées depuis le 1er janvier 2021. Il est remplacé par le dispositif MaPrimeRénov’.

Un dispositif écologique qui donne droit à des aides écologiques

Une cheminée à foyer ouvert affiche un rendement très médiocre (10 à 30 % maximum). Elle émet de très nombreuses particules fines tout en chauffant peu. Les inserts de cheminée qui utilisent la technologie de la double combustion offrent eux des rendements extrêmement élevés, supérieurs à 80%. Cette technologie permet en effet de brûler les gaz résiduels issus de la première combustion. L’appareil est non seulement plus performant mais il permet une diminution des gaz à effet de serre. Si le rendement énergétique de l’insert est supérieur ou égal à 70% et si la concentration en monoxyde de carbone des fumées est inférieure ou égale à 0,3%, l’achat et l’installation d’un insert par un professionnel dans un logement de plus de deux ans ouvre droit à crédit d’impôt. Depuis le 1er septembre 2014, ce crédit d'impôt est de 30% pour installer un insert de cheminée. Si vous n'êtes pas imposable, le Trésor Public vous adressera alors un chèque équivalent au montant du crédit d'impôt auquel vous auriez eu droit. Le professionnel qui assure l'installation de l'insert doit vous fournir une facture qui servira de justificatif auprès de l'administration fiscale. Le crédit d'impôt est plafonné à 8000€ pour une personne, 16000€ pour un couple et 400€ supplémentaire pour chaque personne à charge.

Je change mon chauffage

Simulation gratuite en 2 minutes

L’équipe de rédaction