Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Comment bien déclarer le crédit d'impôt?

Par L’équipe de rédaction

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) a été mis en place par l’État afin d’accélérer la rénovation énergétique des logements des Français. Cette mesure phare permet de déduire de ses impôts 30% du montant des travaux. Alors que se profile la déclaration de vos revenus de l’année 2016, voici un rappel de la procédure à suivre pour obtenir votre crédit d’impôt.

Je calcule mes aides

Simulation gratuite en 2 minutes

femme avec ordinateur

Attention, fin du CITE !

A compter du 1er janvier 2020, le CITE à 30% disparaît au profit d’une prime forfaitaire pour les ménages modestes et d’un crédit d’impôt forfaitaire pour les autres ménages.

femme avec ordinateur

Les dépenses éligibles

Pour votre déclaration de cette année (2017), seuls les travaux payés en 2016 sont éligibles. Si une partie a été payée en 2016 et le reste en 2017, ces dernières dépenses devront être déclarées l’année prochaine. De même, si vous avez payé vos travaux en 2015 et 2016, il vous faudra déclarer les montants payés en 2016.

Joindre le formulaire 2042 QE à votre déclaration

Si vous déclarez vos revenus en ligne, la date limite est comprise entre le 24 mai et le 7 juin (en fonction de votre département). Si vous déclarez vos revenus au format papier, la date limite est le 18 mai. Dans les deux cas, il vous faudra joindre le formulaire 2042 QE 2016.

Les conditions à remplir

Les  propriétaires et locataires peuvent bénéficier du CITE, à condition que les travaux concernent leur résidence principale. Le montant du crédit d’impôt est plafonné à : 8 000 € pour une personne seule, 16 000 € pour un couple, auxquels se rajoutent 400 € par personne à charge supplémentaire. Le calcul du CITE se fait sur le prix TTC du matériel (la main d’œuvre est comptabilisée seulement dans certains cas comme l’isolation des murs). Il faut noter que le matériel utilisé doit répondre à des normes techniques spécifiques et que les travaux doivent être réalisés par un professionnel certifié RGE. Enfin, il vous sera peut être demandé, en cas de contrôle fiscal, de fournir la facture des travaux. C’est pourquoi nous vous conseillons de la conserver.

Le cumul du crédit d’impôt avec l’éco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro (ou éco-PTZ) est cumulable avec le crédit d’impôt. Sachez que depuis mars 2016, le CITE et l'éco PTZ sont cumulables sans aucune conditions de ressources.

Artisan poignée de main

Le saviez-vous ?

Vous pouvez calculer le montant de votre crédit d’impôt ainsi que les sommes à déclarer en utilisant notre simulateur d’aides.

Artisan poignée de main

L’équipe de rédaction