Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Les aides financières disponibles pour l’installation d’une pompe à chaleur air-air

Si vous envisagez d’adopter une solution de chauffage plus respectueuse de l’environnement, l’installation d’une pompe à chaleur air-air peut s’avérer être une option judicieuse. D’ailleurs, pour vous accompagner dans cette démarche, plusieurs aides sont disponibles sous certaines conditions. Découvrez tous les détails dans cet article.

 

La prime énergie Effy est garantie pour vos travaux. Découvrez son montant.

La prime Effy, une aide CEE pour l’installation d’une pompe à chaleur

La prime Effy est une prime énergie octroyée dans le cadre des CEE (certificats d’économie d’énergie). Elle constitue actuellement la principale aide spécialement dédiée à l’installation d’une pompe à chaleur air-air.

 

Economies

Le montant de l’aide va de 770€ à 834€. Suivant le barème utilisé pour les aides à la rénovation énergétique, les ménages modestes bénéficient d’un montant plus élevé.

 

Contrairement à MaPrimeRénov’, la prime Effy est également disponible pour les ménages aux revenus supérieurs.

 

Vous pouvez effectuer la demande de la prime Effy directement en ligne, si vous remplissez les critères d’éligibilité suivants :

  • Vous êtes propriétaire ou locataire du logement concerné ;
  • La maison ou l’appartement doit avoir été construit depuis plus de 2 ans et se trouver en France métropolitaine ;
  • Les travaux sont réalisés par un professionnel certifié RGE (reconnu garant de l’environnement).

 

Vous pouvez faire appel à un prestataire Effy si vous le souhaitez.

🎬 Découvrez les bonnes raisons de faire appel à un artisan partenaire Effy !

 

MaPrimeRénov’, l’aide de l’Anah pour une pompe à chaleur

MaPrimeRénov’ constitue la principale aide de l’État pour les travaux de rénovation énergétique, mais auparavant, il y avait le crédit d’impôt.

 

Quel crédit d’impôt pour une pompe à chaleur air-air ?

MaPrimeRénov’ remplace le CITE (Crédit d’impôt pour la transition énergétique) et l’aide "Habiter Mieux Agilité" depuis le 1er janvier 2020. Ainsi, le crédit d’impôt pour une PAC n’existe plus, mais vous pouvez demander MaPrimeRénov’ à la place.

 

Quelles sont les différences entre les aides pour une pompe à chaleur air-air en 2023 et 2024 ?

Jusqu’en 2023, la pompe à chaleur air-air n’était pas éligible à cette subvention de l’Anah (Agence nationale de l’habitat). À partir de 2024, il pourrait être possible de bénéficier de MaPrimeRénov’ pour l’installation d’une PAC air-air, notamment dans le cadre de travaux associant isolation et la mise en place de dispositif pour un meilleur confort d’été.

 

Prime

Il est également possible d’obtenir MaPrimeRénov’ pour une pompe à chaleur air-air dans le cadre d’une rénovation globale. Pour y être éligible, il faut prévoir des travaux d’amélioration énergétique permettant de sauter au moins deux classes énergétiques, par exemple en passant de la classe F à la classe C.

 

MaPrimeRénov’ en 2024 pour la PAC air-air : comment l’obtenir ?

Il faut d’abord fournir un DPE (Diagnostic de performance énergétique) pour identifier la classe du logement. Dans le cas d’une rénovation globale, il faut effectuer un audit énergétique qui peut être financé par la prime. Pensez également à faire appel à un accompagnateur Rénov’.

🎬 DPE : quand le faire ? À qui s’adresser ? Combien ça coûte ? Réponses en images.

 

Si l’annonce se confirme, vous pourrez demander la prime pour un petit bouquet de travaux incluant l’installation d’une PAC air-air, à titre de dispositif contre les bouilloires thermiques, et un geste d’isolation.

 

Si l’installation d’une pompe à chaleur air-air est effectuée dans le cadre d’une rénovation globale, c’est l’Anah qui gère l’ensemble des aides, y compris la prime énergie. Dans ce cas, vous n’avez pas à effectuer une demande séparée pour la prime CEE. Si votre maison est une passoire thermique, vous serez redirigé vers la prime "Rénovation d’ampleur".

Je calcule ma prime pac

Simulation gratuite en 2 minutes

Voici les principaux critères d’éligibilité pour obtenir MaPrimeRénov’ :

  • Le logement doit être construit depuis plus de 15 ans en France métropolitaine ;
  • Vous devez être propriétaire occupant ou bailleur de la maison concernée ;
  • Le logement doit être occupé ou loué à titre de résidence principale.

 

Enfin, le montant de MaPrimeRénov’ reste soumis aux conditions de ressources habituelles. Par ailleurs, plus vous progressez dans les classes énergétiques, plus le montant de l’aide sera élevé.

 

Dans le cadre d’une rénovation globale, voici les montants pour chaque catégorie de revenu :

  • Les ménages très modestes peuvent obtenir jusqu’à 90 % du montant des travaux (63 000 € maximum) ;
  • Les ménages modestes peuvent obtenir jusqu’à 70 % du montant des travaux (49 000 € maximum) ;
  • Les ménages aux revenus intermédiaires peuvent obtenir jusqu’à 60 % des dépenses (42 000 € maximum) ;
  • Les ménages aux revenus supérieurs peuvent recevoir jusqu’à 45 % des dépenses (32 500 € maximum).

 

online svg

Toutes les démarches s’effectuent en ligne sur le site officiel de MaPrimeRénov’.

L’éco prêt à taux zéro pour le financement de votre pompe à chaleur

L’éco prêt à taux zéro ou éco PTZ est octroyé pour les travaux de rénovation énergétique. S’il n’est pas possible de demander l’éco PTZ uniquement pour l’installation d’une PAC air-air, vous pouvez solliciter ce prêt pour un la réalisation d’un bouquet de travaux incluant la mise en place de ce système de chauffage.

 

bourse picto

Le montant de l’éco PTZ peut aller jusqu’à :

  • 25 000 € pour deux travaux ;
  • 30 000 € pour trois travaux ou plus.

 

Le délai de remboursement de l’éco PTZ va jusqu’à 20 ans.

 

Ce prêt peut être utilisé pour couvrir votre reste à charge après déduction des aides de l’Anah et de la prime énergie.

 

Pour demander ce prêt, vous pouvez vous adresser à une banque ayant conclu un accord avec l’État. Vous devez constituer un dossier de prêt qui va inclure le devis des travaux envisagés ainsi que des renseignements concernant l’entreprise que vous avez choisie.

La TVA réduite, une autre aide du gouvernement

Le taux de TVA habituellement appliqué est de 20 %. Pour les travaux de rénovation, vous pouvez bénéficier d’une TVA réduite à 10 %. Cela représente une réduction intéressante sur le prix d’une pompe à chaleur qui coûte plusieurs milliers d’euros.

 

information picto

Pour bénéficier de cette aide, le logement doit être âgé de plus de 2 ans à la date du début des travaux. Vous devez également faire appel à une entreprise certifiée RGE. Celle-ci se charge de la fourniture du matériel et de la main d’œuvre.

 

Le prestataire vous demandera de remplir une attestation concernant l’âge du logement. Par la suite, la réduction sera appliquée à votre facture.

Les aides locales pour la rénovation énergétique

Outre les aides de l’Anah, il existe également des aides financières proposées par les collectivités locales. Certaines communes accordent une exonération de la taxe foncière pour les ménages ayant réalisé des travaux de rénovation énergétique.

 

puzzle

Pour connaître les aides disponibles dans votre localité, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre Mairie ou sur le site de l’ANIL. Vous y trouverez les aides par zone géographique.

Pompe à chaleur et aides de l’État : comment ça marche ?

Il existe principalement 3 types de pompes à chaleur :

  • La pompe à chaleur air-air qui capte les calories présentes dans l’air extérieur pour chauffer le logement en distribuant l’air chaud par les ventilo convecteurs ;
  • La pompe à chaleur air-eau qui utilise les calories présentes dans l’air extérieur pour alimenter le circuit de chauffage central et les radiateurs à eau ou le plancher chauffant ;
  • La pompe à chaleur géothermique qui capte la chaleur du sous-sol et peut être raccordée au système de chauffage.

 

La pompe à chaleur air-air présente le COP (coefficient de performance) le moins élevé parmi toutes les PAC. Sa COP s’élève à 3 environ. La pompe à chaleur air-eau et la PAC géothermique sont plus performantes, avec un COP supérieur à 4 ou même 5. Par conséquent, elles sont éligibles aux aides, contrairement à la PAC air-air.

 

L’accès à des aides financières de l’État est donc limité pour l’installation d’une pompe à chaleur air-air. Pour obtenir une subvention, vous devez associer l’installation de l’appareil à d’autres travaux et solliciter une aide plus globale.

👉 Comment fonctionne une pompe à chaleur ? Jamy vous éclaire sur le sujet !

 

 

Comment installer une pompe à chaleur air-air ?

Avant l’installation d’une pompe à chaleur, le professionnel effectue une visite technique lui permettant de définir les dimensions et les modalités les mieux adaptées pour le projet des clients.

 

Il va tenir compte du contexte et de la configuration de l’habitation ainsi que des besoins en fonction du nombre d’occupants.

 

artisan Effy qui installe une pompe à chaleur

 

L’installation se passe en 3 grandes étapes :

  • Pose de l’unité extérieure qui comporte les ventilateurs pour brasser l’air, ainsi que les capteurs ;
  • Pose des unités intérieures pour distribuer l’air chaud. Il s’agit de ventilo convecteurs, la PAC air-air ne peut être raccordé à un système de chauffage central ;
  • Mise en place du circuit frigorigène qui relie les deux groupes (intérieur et extérieur) et vérification.

 

L’installateur va ensuite procéder au raccordement à l’électricité, puis à la mise en service.

J'installe ma pompe à chaleur

Simulation gratuite en 2 minutes

Avantages d’une pompe à chaleur air-air

L’achat d’une pompe à chaleur air-air représente un investissement intéressant :

  • Il s’agit de la pompe à chaleur la plus abordable. Le prix d’une pompe à chaleur air-air se situe entre 4 000 et 18 000 €, alors que le prix d’une pompe à chaleur géothermique se trouve entre 14 000 € et 18 000 € ;
  • La pompe à chaleur air-air est facile à installer, même en rénovation dans un appartement ;
  • Il n’est pas nécessaire de raccorder au circuit de chauffage central, contrairement à la pompe à chaleur air-eau ;
  • La PAC air-air peut également servir de climatiseur réversible en été afin d’évacuer l’air chaud et rafraîchir l’air ambiant ;
  • C’est un chauffage permettant de réaliser d’importantes économies d’énergie, la PAC consomme 3 fois moins d’énergie par rapport à un radiateur électrique ;
  • En exploitant la chaleur contenue dans l’air, le fonctionnement d’une pompe à chaleur n’engendre aucune émission polluante, elle est respectueuse de l’environnement.
homme faisant des réparations sur sa climatisation

Installez une climatisation réversible à prix réduit grâce à la prime énergie. Découvrez sans plus attendre le montant auquel vous êtes éligible !

homme faisant des réparations sur sa climatisation

Quel chauffage complémentaire installer avec une PAC air-air ?

La pompe à chaleur air-air est particulièrement adaptée aux régions tempérées, où l’hiver n’est pas trop rigoureux. En cas de grand froid, avec une température négative pendant une période prolongée, la PAC air-air ne suffit pas pour chauffer l’intérieur de la maison.

 

pac air-air picto

Il est donc avisé d’installer un chauffage d’appoint ou un système complémentaire qui peut prendre le relais lorsque la PAC est moins efficace. Vous avez le choix entre plusieurs appareils qui assurent également des économies d’énergie intéressantes :

 

  • Le poêle à granulés, pratique et performant, qui permet de chauffer une ou plusieurs pièces ;
  • La chaudière à bois (bûches ou granulés), qui permet d’alimenter le circuit de chauffage central et éventuellement produire de l’eau chaude sanitaire (ECS) ;
  • La pose d’un insert si vous disposez d’une cheminée ouverte.

 

Isolation des murs

Par ailleurs, pour être efficace, la PAC doit être installée dans une habitation bien isolée. Vous pouvez donc envisager des travaux dans ce sens, si votre maison en a besoin. L’isolation des combles permet par exemple de réduire les déperditions thermiques de 30 %. 

 

Simulez le montant de vos aides en 2 minutes, chrono. Économies garanties !