Calculeo

Simple, double ou triple : Quel vitrage choisir ?

quel vitrage choisir

Les vitrages sont responsables de 10 à 15% des pertes de chaleur dans une habitation traditionnelle. Mieux vaut donc bien les choisir. S’il existe plusieurs types de vitrage tels que le simple vitrage, le double vitrage ou le triple vitrage, il faut savoir que seuls les deux derniers permettent de réaliser des économies d’énergie et sont de ce fait éligibles aux aides écologiques (crédit d’impôt, aides de l’Anah, prime énergie etc.)

Calculez le montant de vos aides pour l’achat de fenêtres double ou triple vitrage

L’importance des vitrages pour le confort thermique

On entend souvent parler du confort thermique dans une habitation, mais qu’est-ce exactement ? Un mauvais confort thermique est notamment caractérisé par une chaleur mal répartie dans les pièces. Il existe des gradients de température de haut en bas car la chaleur monte et stagne au niveau du plafond. Le mode de transmission de la chaleur est également déterminant. Lorsqu’il s’agit de convection (comme avec des convecteurs électriques par exemple), les mouvements d’air sont synonymes d’inconfort. Mieux vaut privilégier donc les systèmes de chauffage fonctionnant par rayonnement, un mode de transfert de chaleur beaucoup plus doux. Tout ceci peut être réglé en choisissant le bon système de chauffage.

Les vitrages ont aussi leur rôle à jouer dans le confort thermique. En effet, ils sont souvent le lieu d’infiltrations d’air et créent le phénomène de paroi froide. Autant de désagréments contre lesquels il est aisé de lutter en remplaçant les fenêtres et en choisissant des vitrages performants.

Les différents vitrages

Les vitrages se différencient par le nombre de couches de verre et leur capacité d’isolation. Un simple vitrage comporte une seule épaisseur de verre de 4 à 6 mm. C’est le type de vitrages rencontré dans la majorité des habitations anciennes mais qui est pourtant très peu isolant.

Le double vitrage a de bien meilleures performances. Il est composé de deux couches de verre séparées par une lame d’air d’une douzaine de millimètres en général. Cette configuration est plus efficace pour stopper la chaleur puisque le matériau séparant le volume chauffé de l’air extérieur est plus épais.

Enfin, le triple vitrage comporte trois couches de verre, séparées par des lames d’air selon le même principe que le double vitrage. Il isole mieux contre le froid, en revanche il diminue les apports solaires. En effet, les rayons du soleil frappant les vitrages contribuent à réchauffer la maison et ceci gratuitement. Avec un triple vitrage, les rayons solaires doivent traverser plus de couches, leur intensité est donc diminuée.

Des vitrages dits « à isolation renforcée » permettent d’améliorer encore l’isolation. Ils contiennent une couche d’un matériau appelé oxydes métalliques sur une face intérieure du vitrage, qui permet d’augmenter la résistance thermique de la fenêtre. La lame d’air d’un double vitrage peut également être remplacée par une lame d’Argon, un gaz rare aux fortes capacités isolantes.

Comment savoir s’il faut changer les vitrages ?

Si vous ressentez des courants d’air et que les murs sont froids autour des fenêtres, vos vitrages ne sont sûrement plus suffisamment performants. Le double vitrage à isolation renforcée est une bonne option pour améliorer l’isolation contre le froid tout en favorisant les apports solaires. Il est judicieux de changer les vitrages et les menuiseries en même temps car ces dernières peuvent aussi être la source de déperditions thermiques.

Enfin, nous vous recommandons de ne changer les fenêtres que si vos combles et vos murs sont déjà bien isolés car ce sont les deux principales sources de pertes de chaleur (respectivement 30% et 20%). Retenez donc cet ordre pour les travaux de rénovation énergétique : isolation des combles, isolation des murs puis remplacement des fenêtres.

Calculez le montant de vos aides pour le changement de vos fenêtres


Les services Calculeo

Vous avez accès gratuitement à l'ensemble des aides existantes
Je calcule mes aides

Vous êtes mis en relation avec des professionnels de la rénovation énergétique
Je fais une demande de devis

Vous recevez la Prime Énergie sous forme de chèque
Je calcule ma Prime Énergie


Les derniers calculs

À Rouffiac
Aides possibles : 1 200 €
À Le Grand-Quevilly
Aides possibles : 1 645 €
À Montbazens
Aides possibles : 1 164 €

Les avis sur Calculeo

1344 personnes ont donné leur avis sur le service Calculeo (note moyenne: 4,1/5)

Site simple clair et accessible
James V. - La Clisse (17)
Un tres bon suivi de dossier
samir d. - Le Blanc-Mesnil (93)
les renseignements sur les aides éventuelles le rappel des différentes deémarches soit par mail ou téléphone
Paquita M. - Issoire (63)