Effy réalise vos travauxEffy améliore votre confortEffy réduit vos factures d’énergieEffy valorise votre logement

+15 ans d'expérience

+1 million de foyers accompagnés

Tout savoir sur l’isolation thermique du plafond

Sommaire

Vous voulez procéder à l'isolation thermique de votre plafond, mais vous vous demandez comment procéder ? A qui faire appel ? Et surtout, combien cela va vous coûter ? Voici un petit éclairage sur les différents procédés d'isolation du plafond, ainsi que les avantages et les inconvénients qu'ils présentent.

Focus sur l'isolation du plafond

Isoler, ça veut dire quoi ?

 

iso sols 350


L'isolation thermique consiste à poser des matériaux isolants sur une ou plusieurs partie de votre maison : le sol, les murs ou encore le toit, par exemple. Cela permet de s'assurer une diminution notable de la déperdition de chaleur dans les pièces de votre maison, mais aussi une protection acoustique des bruits venant de l'extérieur.

 

 

Le plafond à isoler peut être de deux natures différentes : 

 

  • Un plafond droit, c'est-à-dire un plafond entre deux étages de votre maison (entre la cave et le rez-de-chaussée, entre le premier et le deuxième étage...)
  • Un plafond rampant, c'est-à-dire situé sous le toit de votre maison

💡 Bon à savoir : 

Dans le ca d'un plafond situé entre deux étages, il est généralement indispensable d'isoler thermiquement, mais aussi phoniquement pour assurer plus de tranquillité dans les pièces de part et d'autre.

 

Comment isoler un plafond ?
 

iso sol 350

En fonction des caractéristiques de la zone à isoler, l'artisan peut réaliser un plafond collé, avec un isolant mince qui recouvre directement le plafond existant. Il peut aussi poser un faux plafond, ou plafond suspendu, avec un isolant plus épais selon la place disponible : par exemple, de la laine de verre placée sous des dalles isolantes, elles-mêmes fixées à des charpentes.

Quel isolant choisir ?

Le choix de l'isolant se fait en fonction du type de plafond que vous souhaiter isoler : 

 

  • Pour les plafonds tendus ou collés, on optera plutôt pour un isolant mince et rigide tel que les dalles de PVC et de polystyrène, ou les rouleaux de liège, d'aluminium ou de polyuréthane. Ces isolants dits "minces", assurent à la fois une isolation thermique mais aussi acoustique dans une certaine mesure, et peuvent être enduits, peints, ou recouverts, selon les goûts esthétiques de chacun.
  • Pour les plafonds suspendus et les faux-plafonds laissant un espace vide entre le plafond et eux (appelé plénum), il est préférable de choisir un ou plusieurs isolants épais tels que les laines minérales (roche, verre, perlite,...) et végétales (lin, bois, chanvre, ouate de cellulose,...) qui doivent au préalable être ignifugées et traitées contre l'humidité.

 

Quels sont les différents types d'isolants ?

 

isolant chanvre 350

Il existe une quinzaine de sortes d'isolants thermiques pour plafond en fonction du budget et du type de plafond que l'on a : laine de roche, laine de verre, laine de chanvre, liège expansé, polystyrène PSE, polystyrène XPS, plumes de canard, polyuréthane, fibre de bois, laine de mouton, laine de lin, ouate de cellulose, laine de coton, textiles recyclés, verre cellulaire, isolant mince en aluminium (PMR),...

 

Ces isolants sont disponibles sous 4 formes : rouleau souple, rouleau semi-rigide, panneau rigide, ou en vrac (flocons).

 

Bien poser l’isolant

 

L'installation d'un isolant mince est plus facile que celle d'un isolant épais. En effet, s'il s'agit simplement d'agrafer ou de coller le premier, le second demandera un peu plus de technique : agrafage, vissage, pose de suspentes et fourrures, etc. ainsi que la fixation d'une couverture de placo-plâtre ou de bois nécessaire en plus pour le faux-plafond.

 

Bien entretenir l’isolant

 

Artisan en bleu de travail

L'entretien à proprement parler concerne surtout le faux-plafond qu'il faut dépoussiérer et nettoyer régulièrement. Quant à l'isolant lui-même, la version synthétique a une durée de vie de 20 ans environ, alors que la version végétale ou minérale doit être changée tous les 10 ans car elle subit un tassement naturel avec le temps, réduisant par conséquent son efficacité.

Avantages et inconvénients de l'isolation du plafond

Engager des travaux d'isolation thermique du plafond présente de nombreux avantages :

 

  • Vous améliorez le confort chez vous : vous êtes plus au chaud l'hiver et plus au frais l'été ! 
  • Vous faites des économies d'énergie : moins de déperdition de chaleur, donc moins de chauffage inutile
  • Vous revalorisez votre maison, qui va prendre en valeur sur le marché immobilier
  • Ces travaux sont relativement simples et rapides à effectuer
  • Ils sont éligibles à plusieurs aides financières pour réduire vos frais
  • La présence de faux-plafonds diminue le volume de la pièce à chauffer
  • Vous pouvez cacher le réseau électrique dans le faux-plafond
  • Vous pouvez aussi y placer des éclairages indirects

 

Il est cependant nécessaire de prendre en compte ces petits points d'attention avant de vous lancer dans les travaux : 

 

  • Pour l'isolant en vrac : nécessité d'un accès à l'étage supérieur
  • Les isolants minces ont des performances inférieures aux isolants épais
  • Les isolants employés sont parfois source d’allergènes et certains sont sujets au tassement avec le temps : il faut les choisir avec attention ! Nous vous recommandons la laine de verre, qui présente un excellent rapport qualité - prix.
  • Ces travaux représentent un coût (mais pensez aux aides financières !)

Combien ça coûte ?

part 350

Sachez tout d'abord que le prix d'une isolation du plafond comprend d’une part l’achat des isolants et de l'autre la main d’œuvre. C'est pour cela que les montants sont aussi variables : en fonction de l'isolation choisi, des tarifs pratiques par l'artisan, ou encore de la surface et du type de plafond à recouvrir notamment. 

 

Le prix de la pose varie généralement de 15 € le m² pour un isolant mince à 70 € le m² pour un faux-plafond avec isolant épais. Ajoutez à cela le prix des isolants, et vous obtiendrez généralement une moyenne de 50 € / m² pour une isolation thermique de votre plafond.
 

Des aides financières

 

N'hésitez pas à vous renseigner sur votre éligibilité à des dispositifs financiers qui peuvent réduire vos frais ! Comme l'isolation thermique est un projet qui permet de faire des économies d'énergie, elle est éligible à certaines subventions de l'Etat pour vous encourager à sauter le pas. Les voici : 

 

💡 Bon à savoir : 

Des aides vous sont attribuées sous certaines conditions d'éligibilité, et en fonction de la performance de l'isolation effectuée notamment. Vous devez également faire réaliser vos travaux par un artisan certifié Reconnu Garant de l'Environnement, qui pourra vous donner plus d'informations sur ces dispositifs ! 

Mère qui porte sa fille
Le saviez-vous ?
 

Effy Sérénité vous propose d'isoler vos combles ou vos sols pour un prix réduit et tout compris ! 

Mère qui porte sa fille