Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Les principaux avantages et inconvénients des différents types de chaudières (murales ou au sol)

Par L’équipe de rédaction

Votre chaudière est ancienne et vous prévoyez de la remplacer par un modèle plus récent ? Afin de vous fixer sur le choix à faire entre une chaudière murale et une chaudière au sol, découvrez quels sont les principaux avantages et inconvénients de ces dernières.

Choisir une chaudière murale : avantages et inconvénients

Très avantageuse pour son côté pratique et étant peu encombrante, la chaudière murale convient très bien aux espaces restreints comme les appartements ou les maisonnettes. C’est également une alternative intéressante pour un chauffage en zone urbaine puisqu’il est même possible de l’installer dans un placard.

 

La chaudière murale, très facile à installer, peut être mise en place par une seule personne. Son assemblage et son réglage sont en effet réalisés directement à l’usine, il suffit de l’accrocher au mur. En plus de son faible encombrement et sa facilité de manutention et d’installation, son prix est très abordable.

 

Cependant, puisque le chauffage mural est généralement fabriqué à la chaîne en usine, sa durée de vie reste souvent assez faible. Mais si vous ne pensez pas changer de chaudière tous les 15 ans, cette solution vous conviendra certainement.

Couple âgé

L'achat d'une chaudière quelle soit murale ou au sol peut être éligible à certaines aides écologiques. 

Couple âgé

La chaudière au sol, pour les grandes maisons

La chaudière au sol nécessite un espace plus spacieux. Elle est d’autant plus appropriée aux grandes maisons puisque son rendement thermique est plus important que celui d’un modèle mural par exemple. Une chaudière au sol peut par ailleurs assurer en même temps la production d’eau chaude et la gestion de températures zone par zone.

 

La chaudière au sol est résistante à toute épreuve grâce aux matériaux (très massifs) utilisés pour sa fabrication. Elle peut être livrée « prête à l’emploi » ou avec des réglages sur mesure adaptés aux besoins des ménages. Étant une installation plus complexe et la plupart du temps personnalisée, la chaudière au sol a une durée de vie plus longue, de 20 à 35 ans.

 

Le point négatif de ce modèle de chauffage, c’est qu’il nécessite un entretien rigoureux et particulier. C’est d’ailleurs pour cette raison que sa pose et son entretien sont plus couteux que ceux des chaudières murales.

 

Pour résumer, la chaudière au sol a plus de puissance que la chaudière murale. Toutefois, elle n’est adaptée que si vous avez assez de place pour l’installer. Si votre logement et votre budget sont un peu serrés, optez plutôt pour un modèle mural.

L’équipe de rédaction