Tout savoir sur la cheminée d'angle

Sommaire

Vous manquez de place dans votre salon mais vous souhaitez profiter d’un bon feu de bois ? La cheminée d’angle constitue sans doute la solution. Cet équipement très esthétique se décline dans tous les styles. Les modèles avec inserts, posés ou suspendus, procurent un chauffage convivial et confortable. La grande diversité des gammes rend cet équipement accessible à tous les budgets.

Je change mon chauffage

Simulation gratuite en 2 minutes

Cheminée d’angle : design et gain de place

Une cheminée d’angle représente une solution très intéressante dans un salon de petite ou moyenne superficie, ou lorsque tous les murs sont dotés d’une ouverture. Même si cet équipement est peu encombrant, la taille du foyer est suffisante pour assurer un chauffage performant. Une cheminée d’angle avec insert peut chauffer très confortablement tout le salon et, éventuellement, une pièce adjacente. La seule contrainte est qu’un conduit de cheminée soit disponible dans un angle, sinon des travaux d’aménagement supplémentaires sont à prévoir. Vous devez également veiller à ce que l’isolation du mur soit suffisante pour résister à la chaleur. La pose d’une cheminée d’angle par un artisan certifié RGE permet de bénéficier d’une installation optimale, tant sur le plan de la performance énergétique que de la sécurité. Le style de la cheminée d'angle peut être classique, contemporain ou très design. Le foyer et le conduit sont le plus souvent apparents, mais certains modèles sont conçus pour être entièrement encastrés dans le mur. Il est également possible d’utiliser la cheminée d’angle comme séparation entre le salon et la salle à manger, en la plaçant dans un coffrage.

Quels sont les différents types de cheminée d’angle ?

Une cheminée d’angle peut être posée ou suspendue. Les modèles haut de gamme font appel aux toutes dernières technologies en matière d’optimisation de la combustion.
Une cheminée d’angle dotée d’un foyer en briques réfractaires ou en fonte offre une efficacité thermique renforcée. Les modèles avec vision panoramique permettent de profiter du spectacle des flammes sous tous les angles. Certains foyers sont conçus pour accueillir de grandes bûches, ce qui renforce leur autonomie.
Ce mode de chauffage est à la fois performant, propre et économique. En complétant l’installation par des canalisations murales, vous pouvez chauffer une grande partie de votre logement. Vous pouvez opter pour un modèle de série ou une création artisanale sur mesure. Des aménagements complémentaires comme un banc ou un porte-bûches renforcent le caractère convivial et chaleureux. Les habillages de cheminée d’angle sont très diversifiés et peuvent faire appel à des matériaux de très haute qualité comme le marbre, la céramique décorée, l’acier brossé ou la pierre naturelle. La plupart des cheminées d’angle sont alimentées avec des bûches de bois, mais certaines sont conçues pour fonctionner avec le gaz, l’électricité ou le bioéthanol. Les cheminées suspendues sont particulièrement appréciées pour leur design original. Ce type d’équipement est plutôt conseillé pour les pièces qui ont une hauteur de plafond relativement importante. L’installation doit faire l’objet d’une attention particulière pour éviter l’effet de balancier au niveau du conduit. Une hauteur d’au moins 50 cm par rapport au sol est nécessaire.

Avantages et inconvénients

Les avantages d’une cheminée d’angle sont nombreux :

 

  • optimisation de l’espace
  • qualité du design
  • chauffage performant pour les modèles avec insert
  • facilité d’utilisation et d’entretien

 

La pose d'un insert est fortement recommandée car les foyers ouverts sont peu efficaces sur le plan énergétique et très polluants. Si vous recherchez avant tout la performance, optez pour une cheminée d'angle avec insert à granulés.

Le prix d’une cheminée d’angle

Le prix d’une cheminée d'angle varie de 500 € à 5000 €. Les frais de pose s'échelonnent de 500 € à 1500 € en fonction de la complexité du chantier. Le tubage seul est facturé entre 60 € et 120 € par mètre linéaire. Comme pour toute cheminée, un ramonage 2 fois par an est obligatoire, dont un durant la période de chauffe.

Je change mon chauffage

Simulation gratuite en 2 minutes

L’équipe de rédaction