Déperditions thermiques et ponts thermiques, où passe votre énergie

Par L’équipe de rédaction

 

Les déperditions thermiques : où passe votre énergie?

Je calcule mes aides

Simulation gratuite et immédiate

Chauffer une maison mal isolée est une mission quasi impossible et bien souvent on le compare à vouloir remplir un récipient sans fond.

 

Toutes les surfaces de l’enveloppe  (murs, fenêtres, toiture, planchers bas) de votre maison représentent des points de dissipations thermiques (points au niveau des quels la chaleur emmagasinée dans votre logement se dissipe vers l’extérieur) potentiels. Selon leur configuration et leur niveau d’isolation, ces surfaces seront à la source de pertes de chaleurs relativement importantes.

 

Pour lutter contre ces pertes de chaleur la seule solution disponible est l’isolation thermique (installation de matériaux isolant au niveau des parois opaques ou de double/triple vitrage au niveau des parois vitrées).

 

Ci-dessous; les différents taux de dispersion thermique relatifs à chacune de ces surfaces.

 

La toiture : une toiture mal isolée peut causer jusqu’à 30% des déperditions thermiques d’un logement. Pour limiter ces pertes de chaleur par la toiture il existe plusieurs méthodes dont les plus efficaces sont : L’isolation de la toiture ; l’isolation des combles aménagés (recommandé si l’espace disponible au niveau de vos combles est suffisante pour être aménagée), l’isolation des combles perdus (recommandés si l’espace disponible au niveau de vos combles n’est pas suffisamment vaste pour être habitée.

 

Les fenêtres : dans sa pire configuration (fenêtre classique sans vitrage renforcée), les fenêtres malgré leur surface relativement réduite sont responsable de la déperdition de 15% de l’énergie consommée. Pour limiter la perte de chaleur qu’elle cause, on peut avoir recours à des fenêtres isolantes (double vitrage ou triple vitrage).

 

 Les murs : Les murs, du fait de l’importance de la surface de contact qu’il existe entre eux et l’extérieur, causent une partie importante des pertes de chaleur (jusqu’à 20%). Pour limiter ces pertes de chaleur on peut isoler les murs (par l’intérieur ou par l’extérieur)  

 

Les planchers bas : Les planchers bas sont responsables de 10% des pertes de chaleur d’un logement. L’isolation thermique permet de les rendre moins perméables.

 

S’il est vrai que l’isolation d thermique est très importante, il ne faudrait surtout pas oublier que pour réaliser un maximum d’économie d’énergie il faut bien souvent réaliser des bouquets de travaux par exemple isolation+chauffage, isolation + énergie renouvelable, isolation+bois énergie etc.

 

Tous les travaux d’isolation de l’enveloppe d’une maison sont éligibles au crédit d’impôt en dehors de l’installation de fenêtre double vitrage dans une maison individuelle dans le cadre d’un mono projet.

Je calcule mes aides

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction