Subventions de l'Anah pour l'isolation de vos combles perdus

Par L’équipe de rédaction

De nombreuses aides écologiques permettent aux ménages d’améliorer l’isolation thermique de leur habitation à moindre coûts afin de réduire leur consommation d’énergie tout en gagnant en confort de vie. Parmi les travaux encouragés par l’Etat dans sa politique environnementale, il y a l’isolation des combles perdus. A ce titre, vous pouvez bénéficier de plusieurs aides pour ce type de travaux, comme le crédit d’impôt, l’éco-prêt à taux zéro, les primes locales ainsi que la subvention de l'Anah pour l’isolation des combles.

Je calcule mes aides

Simulation gratuite et immédiate

Isolation des combles perdus : un enjeu stratégique

Les déperditions de chaleur alourdissent les dépenses énergétiques d'une habitation. Le toit et les combles constituent une source de déperdition particulièrement importante estimée à environ 1/3 des déperditions totales de la maison. Pour améliorer le rendement énergétique d’une habitation, l’isolation des combles est donc une priorité pour éviter la surconsommation du chauffage.

👉 Découvrez les bénéfices de l'isolation des combles avec Jamy !

 

 

Des travaux à confier aux professionnels

Malgré la simplicité de la mise en œuvre d’une isolation de combles perdus, il est préférable de faire appel à un professionnel afin d’avoir la garantie de pouvoir bénéficier des diverses aides et subventions. De plus, les aides sont conditionnées par le respect de certaines caractéristiques techniques précises qui garantissent une réelle efficacité thermique. Un professionnel pourra ainsi vous orienter sur les matériaux les plus adéquats à utiliser en fonction de la configuration de vos combles perdus, selon leur degré d'accessibilité. De plus, il pourra s’assurer que l’isolation réponde parfaitement aux règlementations techniques en vigueur.

J'isole ma maison

Simulation gratuite et immédiate

L’isolation des combles perdus, un investissement abordable et rentable

Le coût de l'isolation des combles perdus est en moyenne d'une vingtaine d’euros par mètre-carré. Sachant que cette solution vous permettra de réduire fortement vos dépenses d’énergie et que vous pourrez bénéficier des aides publiques, cet investissement s’avère particulièrement rentable. Par ailleurs, n’oubliez pas de considérer le gain en termes de confort de vie dans la maison une fois l’isolation effectuée. En effet, en limitant les ponts thermiques, la chaleur est conservée dans la maison et les courants d’air durant l’hiver ne seront plus qu'un lointain souvenir.

Les subventions de l'Anah pour l’isolation des combles perdus

Pour le financement de vos travaux, vous pouvez vous tourner vers l’Agence National pour l’Amélioration de l’Habitat qui propose des éco-primes pouvant aller jusqu’à 2000 euros. Renseignez-vous également auprès des collectivités territoriales (mairie, préfecture, conseil régional) car elles proposent bien souvent des primes locales pour l’isolation des combles perdus à leurs administrés.  

Cumuler les aides pour réduire vos dépenses

Il existe un large éventail d’aides pour la réalisation des travaux d’économies d’énergie. Cerise sur le gâteau, la plupart de ces aides sont cumulables. Par exemple, en plus des aides de l'Anah, vous pourrez aussi postuler à un crédit d’impôt transition énergétique pour l'isolation des combles perdus de 30 % sur le prix d’achat de vos matériaux d’isolation. En outre, il existe aussi un dispositif de TVA réduite qui permettra à votre fournisseur d’acquérir les matériaux d’isolation à un taux de TVA de 5,5%. Par ailleurs, certaines collectivités territoriales proposent également des subventions ainsi que certains acteurs privés à l’image de Calculeo, qui met à votre disposition une prime énergie pour l’isolation de vos combles

Je calcule mes aides

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction