Artisan travaillant à l'isolation de combles perdus

Les différentes aides locales pour l’isolation des combles perdus

Par L’équipe de rédaction

Un bâtiment bien isolé consomme moins d'énergie pour son chauffage, et contribue à protéger efficacement l'environnement. Comme pour les portes et les fenêtres, les travaux d'isolation des combles perdus donnent accès à de nombreuses aides au niveau local. 

Je calcule mes aides

Simulation gratuite et immédiate

Bon plan Calculeo : isolez vos combles pour 1€ !

Grâce au programme Pacte Energie Solidarité, vous pouvez isoler vos combles perdus pour 1€*. Destiné aux propriétaires aux revenus modestes, ce programme ne cesse de prendre de l’ampleur et est aujourd’hui considéré comme l’une des aides écologiques les plus efficaces.

 

Importance écologique de l’isolation des combles perdus

L’isolation des combles perdus est la solution pour augmenter l'efficacité énergétique d'une maison et éviter une déperdition de chaleur par la toiture de l'ordre de 25 % à 30 %. Les collectivités territoriales incitent les particuliers à entreprendre des travaux d’isolation dans leur foyer, afin de réduire leur consommation d’énergie et plus globalement, pour préserver l’environnement.

👉 Découvrez les bénéfices de l'isolation des combles avec Jamy !

 

 

Comment isoler les combles perdus ?

Les combles perdus constituent de gros points d’évasion de la chaleur. Pour éviter cela, il suffit de les isoler en étalant entre le sol des combles et le plancher un isolant comme le chanvre ou la laine de verre pour réduire la déperdition calorifique. L’économie d’énergie est réelle, car la chaleur reste confinée dans la maison, notamment dans ses parties habitables. Pour l’isolation des combles perdus, il faut prévoir un budget entre 10 et 20 €/m², en fonction de la nature des matériaux utilisés.

L’isolation des combles perdus : un investissement rentable

À première vue, isoler les combles non aménageables est cher. Cependant, la réduction de la facture d’énergie dans les années qui suivent les travaux d’isolation allège considérablement les dépenses du foyer. De plus, vous pouvez compter sur différentes aides aussi bien locales que gouvernementales.

 

Un accompagnement local

Des primes locales sont attribuées par les collectivités territoriales aux ménages qui réalisent des travaux d’isolation des combles non aménageables. Il est important de bien s’informer auprès de sa région, département ou commune avant d’ouvrir un chantier.

 

Par exemple :

 

La région Poitou-Charentes offre une aide maximale de 1 000 € ou 1 300 €, en fonction des ressources et du statut du demandeur : locataire ou propriétaire. Notez bien que les travaux doivent être effectués par des professionnels qui possèdent des certifications spécifiques.

 

En région Pays de la Loire, il est possible d’obtenir des subventions équivalentes à 50 %, 30 % ou 20 % du montant des travaux. Il faut cependant que le budget des travaux engagés soit supérieur à 2 000 € et, en fonction du revenu fiscal du foyer, ne dépasse pas 9 000 €, 6 000 € ou 3 000 €.

 

Des aides cumulables

En dehors de ces primes locales, provenant des collectivités territoriales, les particuliers peuvent compter sur le crédit d’impôt de 30 % octroyé par l’État sur le prix du matériau isolant ainsi que la main d’œuvre. Par ailleurs, la TVA sur la facture de l’installateur sera réduite à 5,5 %. Ces différentes aides peuvent être cumulés avec l’éco-prêt à taux zéro ou encore avec  les aides de l’Anah comme l’éco-subvention ou les éco-primes.

Je calcule mes aides

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction