Quel est le prix d’une VMC ?

Par L’équipe de rédaction

Le prix d’une Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC) varie en fonction du modèle, de sa puissance et de la configuration de votre logement. VMC simple flux, VMC double flux, VMC hygroréglable… Découvrez les prix pratiqués et les aides financières auxquelles vous pouvez prétendre.

 

Vous souhaitez installer une VMC double flux dans votre logement ? Avec notre accompagnement Liberté, l’obtention de votre Prime Effy est garantie une fois votre devis validé.

Je calcule ma prime

Simulation gratuite et immédiate

VMC : des prix extrêmement disparates

Le prix d’une Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC) varie selon le type de mécanisme. Comptez moins de 100 € pour une VMC simple flux d’entrée de gamme, à plus de 5 000 € pour une VMC double flux hygroréglable haut de gamme.

 

Pour définir le budget à prévoir pour l’achat de votre système de ventilation et choisir le modèle qui vous convient, vous devez définir avant tout vos besoins. Voici les paramètres à prendre en compte : 

 

  • la taille et la configuration de votre logement (maison de plain pied ou à étages) ;
  • le taux d’humidité de votre maison ;
  • la proximité des pièces humides entre elles ;
  • le nombre d’occupants ;
  • les économies d’énergie que vous allez réaliser ;
  • Les aides financières disponibles pour votre projet (Prime Effy, MaPrimeRénov’, éco-prêt à taux zéro....).

Quels sont les critères qui influencent le prix d’une VMC ?

Le prix d’une VMC varie en fonction de plusieurs paramètres : 

 

  • le type de ventilation : simple flux, double flux, hygroréglable, hybride ;
  • la puissance de la VMC et son rendement ;
  • la surface à ventiler au m² ;
  • le type de pièce : humide ou sèche.

Quel est le coût d’achat de la VMC ?

Le coût moyen d’une VMC se situe :

 

  • entre 600 € et 1 200 € pour une VMC simple flux ;
  • entre 400 € et 1 200 € pour une VMC simple flux autoréglable ;
  • entre 600 € et 1 700 € pour une VMC simple flux hygroréglable ;
  • entre 3 500 € et 5 500 € pour une VMC double flux.

Quel est le coût d'installation de la VMC et les autres frais annexes ?

Le coût d’installation d’une VMC est bien plus élevé dans une maison en rénovation que dans une habitation neuve. En cause : l’importance des travaux. Si vous vivez dans une maison de plain pied et que les pièces d’eau se trouvent proches les unes des autres, vous devrez débourser près de 500 € HT pour installer un système de ventilation. Un tarif qui peut doubler selon la configuration de votre logement.

 

Si vous décidez de poser une VMC simple flux, vous pouvez compter : 

 

  • 350 € pour un modèle simple flux autoréglable dans un logement neuf ;
  • 600 € pour un modèle simple flux autoréglable en rénovation ;
  • 600 € environ pour un modèle simple flux hygroréglable dans un logement neuf ;
  • 1 200 € pour un modèle simple flux hygroréglable en rénovation.

 

Si vous décidez d’installer une ventilation double flux il vous faudra compter :

 

  • 3 500 € s’il s’agit d’une rénovation ;
  • 2 000 € s’il s’agit d’un logement neuf.

 

Même si vous avez les connaissances nécessaires pour installer votre VMC, nous vous conseillons de faire appel à un artisan Reconnu Garant de l’Environnement (RGE), gage de qualité. De plus, c’est la condition sine qua non pour être éligible aux aides financières à la rénovation comme MaPrimeRénov’ et l’éco-prêt à taux zéro.

La ventilation mécanique contrôlée : comment ça fonctionne ?

La VMC permet l’extraction de l’air et son renouvellement dans les pièces de votre logement. Il existe deux familles de VMC :

 

  • la VMC à simple flux : elle garantit un renouvellement automatique d'air constant grâce à l'extraction de l'air vicié et l'entrée de l'air neuf. Ce renouvellement est effectué peu importe le nombre d'occupants dans votre logement ainsi que les conditions climatiques extérieures. La VMC simple flux peut être autoréglable ou hygroréglable ;
  • la VMC à double flux : le fonctionnement est similaire à celui de la VMC à simple flux si ce n'est que la chaleur de l'air vicié est récupérée afin de limiter les déperditions de chaleur. L'air chaud vicié passe dans un échangeur dans lequel il croise l'air neuf. Grâce à ce système ingénieux, jusqu’à 90% de la chaleur de l’air vicié est récupérée permettant à l’air entrant de gagner jusqu’à 10°C. Résultat : vous réduisez vos besoins en chauffage. La VMC double flux peut être hygroréglable ;

Vous souhaitez connaître le montant de Prime Effy auquel vous êtes éligible ?

L’équipe de rédaction