Calculeo
Se connecter

Isolation des combles aménagés

matériaux d'isolation des combles aménagés

Les combles aménagés font partie intégrante du logement et sont le plus souvent chauffés. Sachant que le toit peut représenter jusqu’à 30 % des déperditions de chaleur totales, l’isolation des combles aménagés est essentielle. Cette opération étant relativement peu coûteuse, le gain en termes de dépenses énergétiques sera immédiat.  En outre, elle est éligible à plusieurs aides écologiques telles que le crédit d’impôt transition énergétique, les subventions de l’ANAH, l’éco PTZ, la prime énergie etc.

Retrouvez les aides disponibles pour votre projet d'isolation des combles aménagés

En savoir plus sur le crédit d'impôt pour les combles aménageables

Bon Plan Calculeo : isolez vos combles pour 1€ !

Grâce au programme Pacte Energie Solidarité, vous pouvez isoler vos combles perdus pour 1€*. Destiné aux propriétaires aux revenus modestes, ce programme ne cesse de prendre de l’ampleur et est aujourd’hui considéré comme l’une des aides écologiques les plus efficaces.

Plusieurs méthodes d’isolation thermique sont disponibles : l’isolation des combles aménagées, l’isolation des combles perdus, l’isolation acoustique des murs par l’intérieur ou par l’extérieur ou encore l’isolation thermiques des plafonds. Ici, nous nous focaliserons sur l’isolation des combles aménageables.

combles aménagés

Fonctionnement de l'isolation des combles aménagés

Les combles peuvent s’avérer très utiles dans un logement, surtout dans certaines localités où le m² est relativement cher. Cependant pour pouvoir être habitable les combles doivent être très bien isolés.

Le principe de l’isolation des combles aménagés consiste à isoler le toit et les parois de ces combles afin de limiter au maximum les interactions thermiques et acoustiques non voulues avec l’extérieur.

Il existe plusieurs techniques d’isolation des combles aménagés parmi lesquelles on put citer :

  • L'isolation des combles aménageables par contre-chevronnage ou ossatures métalliques
  • l'isolation des combles aménageables monocouche en plastique alvéolaire
  • L'isolation des combles aménageables monocouche en laine minérale
  • L'isolation des combles aménageables en deux couches en laine minéraleisolation thermique

L’isolation des combles aménagés, une priorité

Une isolation des combles aménagés bien menée permet d’économiser en chauffage et d’améliorer l’isolation acoustique. Même si vous n’envisagez pas d’utiliser vos combles aménagés comme espace de vie dans l’immédiat, leur isolation thermique est indispensable pour réduire votre consommation d’énergie et bénéficier d’un meilleur confort thermique hiver comme été.
Plusieurs critères entrent en jeu pour déterminer la meilleure solution : le type de charpente (traditionnelle ou fermette), la région d’implantation et vos besoins en surface habitable. Les choix seront différents s’il s’agit d’une construction neuve ou d’une rénovation. Pour obtenir un excellent niveau de performance thermique et assurer une totale étanchéité, une application en deux couches croisées est recommandée. Recourir à un professionnel certifié RGE est indispensable pour pouvoir bénéficier des aides financières telles que le crédit d’impôt, l’éco PTZ et la prime énergie pour l’isolation des combles aménagés. Si vous êtes tenté par un isolant mince de type PMR ou IMR, vérifiez bien les performances thermiques du produit car ce type de matériau est plutôt réservé aux compléments d’isolation.

Les différentes techniques ?

L’isolation par l’intérieur est le procédé le plus simple à mettre en œuvre et le plus utilisé. Suivant la physionomie de la charpente, l’isolant sera placé entre les chevrons, en-dessous ou les deux. L’option sous les chevrons permet de supprimer plus facilement les ponts thermiques. Les travaux d’isolation devront être menés selon les règles de l’art. Celles-ci sont définies par le DTA Isolation des Combles et le CPT 3560-V2. La solution proposée devra comporter un écran de sous-toiture HPV, une ou deux couches de feutre isolant semi-rigide en panneaux ou en rouleaux et une membrane d’étanchéité à l’air. Les solutions récentes sont plus compactes et permettent de gagner jusqu’à 15 % en espace habitable. La pose d’une membrane d'étanchéité à l’air procure un gain en économie d’énergie supplémentaire de l’ordre de 10 %. Il faut toutefois veiller aux transferts d’hygrométrie et à la ventilation de la toiture.
La mise en œuvre de l’isolation s’effectue en plusieurs étapes. Avant toute chose, il faut vérifier l’état de la charpente et procéder à d’éventuelles réparations. L’étape suivante consiste à fixer les suspentes et mettre en place la couche d’isolant. Pour finir, on fixe la membrane d’étanchéité à l’air puis on recouvre le tout avec le parement de finition.

Quels matériaux isolants?

Si les laines minérales de verre ou de roche sont les matériaux les plus utilisés, vous pouvez également opter pour une solution à base de panneaux en polyuréthane. Cette matière offre d’excellentes performances thermiques mais les avis par rapport à de potentiels effets sur la santé et à sa durabilité sont mitigés. Les isolants à base de matériaux naturels tels que le chanvre, la laine de mouton, le liège, les fibres textiles ou le bois sont très performants tant du point de vue thermique que de la longévité. Il est également possible de souffler un isolant en vrac en créant un caisson étanche.
L’isolation de la toiture par l’extérieur est à réserver aux cas où il n’est pas possible d’isoler par l’intérieur ou lors d’une réfection totale de la toiture. Cette technique est plus coûteuse car beaucoup plus lourde à mettre en place. Il faut retirer la toiture et poser des panneaux porteurs constitués de plusieurs couches : support ventilé, isolant, parement de finition.
Les performances thermiques recommandées en matière d'isolation de combles aménagés varient en fonction du type de projet :

  • charpente traditionnelle en neuf : Up ≤ 0,13 W/(m2 .K) et R = 9,10 m2 .K/W
  • fermette en neuf : Up ≤ 0,13 W/(m2 .K) et R = 9,70 m2 .K/W
  • charpente traditionnelle en rénovation bicouche : R = 9,70 m2 .K/W
  • charpente traditionnelle en rénovation monocouche : R = 8,00 m2 .K/W (seuil d’attribution des aides financières)

Combien cela coûte?

Le prix moyen d’une isolation des combles aménagés par l’intérieur est de 50 € à 70 €/m² pose comprise. Pour une isolation par l’extérieur, il faut compter le double. Les prix peuvent varier en fonction de l’isolant et de son épaisseur. Le matériau le moins coûteux est la laine de verre, le plus coûteux étant le liège. Le prix ne doit pas être le seul critère de choix car l’isolant doit avant tout être adapté à votre maison et au climat local. Les performances affichées sur les produits doivent être certifiées, de façon à permettre les comparaisons. Dans tous les cas, la part de l’isolation globale dans un projet de construction est minime alors que le gain en termes d’économies d’énergie et de confort est très élevé. 

Aides disponibles pour l'isolation des combles habités

L’isolation thermique étant un point important dans toute stratégie d’efficacité énergétique et l’efficacité énergétique étant un des chevaux de bataille du gouvernement, plusieurs aides ont été mises sur pied pour accompagner les éco travaux relatifs à l’isolation thermique.
Ces aides sont variées, de par leurs montants et leurs natures, et évoluent en fonction du projet, des ressources du porteur de projet et de sa localisation géographique.
Grosso modo on peut citer les aides et subventions de l'Agence Nationale de l'Habitat pour l'isolation des combles, les financements du crédit d'impôt écologique, la prime énergie Calculeo pour les travaux d'isolation des combles aménagés, de même qu'une kyrielle d'allocations des conseils régionaux.
Calculez vos subventions en moins de 3 minutes

(*) Sous conditions d’éligibilité 


Navigation

Isolation des combles aménagés

Les services Calculeo

Vous avez accès gratuitement à l'ensemble des aides existantes
Je calcule mes aides

Vous êtes mis en relation avec des professionnels de la rénovation énergétique
Je fais une demande de devis

Vous recevez la Prime Énergie sous forme de chèque
Je calcule ma Prime Énergie


Les derniers calculs

À Croix
Aides possibles : 720 €
À Saint-Dié-des-Vosges
Aides possibles : 5 040 €
À La Suze-sur-Sarthe
Aides possibles : 1 260 €

Offre Ampoules LED

20 ampoules LED = 1 € avec notre partenaire
Quelle Energie

Les avis sur Calculeo

1344 personnes ont donné leur avis sur le service Calculeo (note moyenne: 4,1/5)

rapidite des reponses aux questions posées
gerard j. - Senonches (28)
dommage de ne pas connaître les conditions de réduction par avance
mariejo b. - Le Mans (72)
calculeo permet de voir à quelles aides on peut accéder en fonction de nos revenus. De plus, l'outil est simple d'utilisation et rapide.
Aurore G. - Mahéru (61)