Calculeo

Le raccordement à un réseau de froid

climatisation collective

Les réseaux de froid urbains utilisent des équipements de refroidissement très performants, afin de refroidir de manière écologique les bâtiments à grande échelle et limiter l’effet d’îlot de chaleur touchant les villes en été. Certains réseaux fonctionnent grâce à la géothermie pour capturer directement la fraîcheur des lacs, fleuves et nappes d’eau souterraine Bien que cette solution soit disponible seulement dans quelques localités en France pour le moment, le raccordement à un réseau de froid permet d’économiser sur la facture d’énergie, de limiter la consommation d’eau et d’électricité non issue de sources renouvelables ainsi que de limiter l’impact environnemental lié à la climatisation.

Le saviez-vous ?

Calculeo vous propose gratuitement jusqu'à 3 devis d'artisans RGE pour vos travaux.

Demandez vos devis gratuits

Le réseau de froid urbain : une solution de refroidissement collective

Les réseaux de froid urbains (RFU) fonctionnent sur le même principe que les réseaux de chaleur, mais de manière inversée, même s’ils restent moins connus que ces derniers. Au lieu de distribuer des calories pour chauffer l’eau sanitaire et les émetteurs de chauffage central d’un bâtiment, le réseau de froid refroidit l'eau d'un circuit fermé relié à des infrastructures, pour aider à dissiper leur chaleur, étant souvent employé à l’échelle de tout un quartier ou d’une petite ville.

Dans la majorité des cas, le froid est obtenu grâce à une centrale frigorifique, fonctionnant grâce à des compresseurs de haute performance, avec un seuil de rendement environ deux fois plus élevé que celui des équipements autonomes. Mais le réseau de froid peut aussi être alimenté par géothermie directe, de la même manière qu’une pompe à chaleur : l’eau des lacs ou des nappes phréatiques alimente directement le circuit du réseau de froid, sur le principe du free cooling. Ces réseaux frigorifiques peuvent servir à :

  • refroidir les datacenters ou les sites industriels et éviter les effets d’îlots de chaleur rencontrés dans les grandes agglomérations en été
  • climatiser des locaux, surtout industriels, publics ou commerciaux, étant parfois utilisés aussi pour rafraîchir des immeubles résidentiels.

raccordement réseau de froid

Les avantages et les inconvénients du réseau de froid urbain

Le développement des réseaux de froid fait partie des objectifs du Plan Climat du Gouvernement, en raison de ses nombreux avantages :

  • Écologique, il fonctionne de plus en plus, comme les réseaux de chaleur EN&R, à partir de ressources locales et renouvelables. Choisir un raccordement à un réseau collectif plutôt qu’utiliser une solution de climatisation individuelle permet de bénéficier de l’efficacité de centrales de dernière génération, souvent alimentées à partir d’équipements à très haute efficacité énergétique.
  • La pratique du free cooling (utilisation directe de l’eau fraîche des fleuves ou des lacs) limite le recours à des énergies non renouvelables et réduit la consommation d’énergie et les émissions de CO2 liées à la climatisation, ainsi que la pollution et les risques associés à l’utilisation de fluide frigorigène.
  • Le raccordement est très simple dans les localités où un réseau est développé et la maintenance est effectuée régulièrement sans intervention des propriétaires des lieux.
  • Cette solution de climatisation est beaucoup plus discrète, car elle est invisible en façade, ne nécessitant pas d’unité extérieure

Toutefois, même si la part des énergies renouvelables utilisées pour les réseaux de froid est en constante augmentation et que les réseaux déjà implantés se développent sans cesse, très peu de nouveaux réseaux sont créés et cette solution est encore loin d’être accessible sur tout le territoire. De plus, elle reste plutôt adaptée à des zones de forte concentration urbaine. En 2017, la France comptait 23 réseaux de froid, dont le plus important d’Europe desservant la région parisienne, Climespace.

Les démarches à effectuer et le coût pour se raccorder à un réseau de froid

Pour se raccorder à un réseau de froid, il faut :

  • Se renseigner sur l’existence d’un réseau à proximité : dans certains cas, le raccordement peut être exigé par les collectivités locales.
  • En faire la demande auprès du propriétaire de l’immeuble ou du syndic de copropriété pour les locataires ou propriétaires d’un appartement
  • Choisir un fournisseur, privé ou public, qui peut proposer une étude préalable du terrain, en déduire les coûts engendrés par le raccordement et estimer les économies réalisées grâce ce dispositif.
  • Régler les frais de raccordement, qui couvrent l’installation d’une sous station à proximité et l’extension du circuit de canalisations du réseau. Les frais peuvent s’avérer élevés et dépendent en grande partie du fournisseur choisi, sachant qu’ils sont parfois compris dans le tarif de l’abonnement. Un coût annuel fixe est prévu, et différentes formules sont généralement proposées, s’ajustant selon la tranche de puissance choisie et la consommation des utilisateurs.
Le saviez-vous ?

Calculeo vous propose gratuitement jusqu'à 3 devis d'artisans RGE pour vos travaux.

Demandez vos devis gratuits


Les services Calculeo

Vous avez accès gratuitement à l'ensemble des aides existantes
Je calcule mes aides

Vous êtes mis en relation avec des professionnels de la rénovation énergétique
Je fais une demande de devis

Vous recevez la Prime Énergie sous forme de chèque
Je calcule ma Prime Énergie


Les derniers calculs

À Saint-Amant-de-Boixe
Aides possibles : 780 €
À Jonquières-Saint-Vincent
Aides possibles : 750 €
À Orange
Aides possibles : 1 282 €

Les avis sur Calculeo

1344 personnes ont donné leur avis sur le service Calculeo (note moyenne: 4,1/5)

Très clair. Simple et rapide. Reste à voir le traitement du dossier.
Denise B. - Chevigny-Saint-Sauveur (21)
Site simple clair et accessible
James V. - La Clisse (17)
vous m'avez permis d'évaluer les aides possibles de ANAH notamment pour les travaux lourds. Votre accompagnement téléphonique était bien venu. L'évaluation des travaux me semble juste.
christine d. - Saint-Barthélemy-d'Anjou (49)