Calculeo

La toiture en tuile se présente sous plusieurs formats. Ses caractéristiques, de même que ses qualités, et défauts, ainsi que son prix en dépendent.

la toiture en tuile

Il n'existe pas une mais de multiples toitures en tuiles. Le choix est vaste, au niveau des couleurs, des formes ou des matériaux. Pour trouver les tuiles les plus adaptées pour une habitation, il est intéressant de connaître leurs spécificités.

Combien la rénovation de votre toiture va vous coûter?
Vous n'arrivez pas à estimer le coût de la rénovation de votre toiture? Calculeo met à votre disposition jusqu'à 5 devis gratuits, sans aucun engagement de votre part.

Obtenir mes devis

Un grand choix de tuiles, des plus classiques aux plus écologiques

Les principales familles de tuiles sont celles en terre cuite, en bois, en béton, en fibrociment et les photovoltaïques. Les modèles en terre cuite les plus courants sont :

  • la tuile plate : recommandée pour les toits à forte pente (plus de 40°), elle est de forme rectangulaire et de dimensions variables. On positionne ces tuiles par chevauchement.
  • la tuile canal : adaptée aux toitures peu pentues (15 à 30°), elle ressemble à une gouttière. Les tuiles sont disposées en lignes, les unes au-dessus des autres.
  • la tuile à emboîtement : utilisée pour les pentes intermédiaires (25 à 60°), de nombreux modèles existent. Ils possèdent tous une cannelure permettant une pose par glissement ou emboîtement.
  • la tuile romane : c'est une tuile canal se posant en emboîtement.
  • la tuile vernissée émaillée : traditionnellement utilisée en Bourgogne, c'est une tuile plate recouverte d'émail avec des dessins colorés.

Les tuiles photovoltaïques, aux dimensions standards, peuvent être positionnées sur une partie seulement de la toiture. La tuile plate existe aussi en bois, en béton ou en fibrociment (mélange de ciment, de fibres et de sable).

Des qualités liées à la nature de la tuile

Les tuiles en terre cuite, esthétiques, sont imperméables et résistent aussi bien aux chocs qu'aux vents. Elles possèdent de bonnes capacités d'isolation (acoustique comme thermique) et s'adaptent à tous les climats. Les tuiles photovoltaïques transforment l'énergie solaire en électricité et constituent ainsi une alternative aux panneaux solaires. Elles permettent de diminuer les dépenses énergétiques du domicile de façon conséquente. Choisir des tuiles en bois, c'est opter pour un matériau renouvelable et écologique mais aussi très résistant et avec de bonnes performances en termes d'isolation. Les toitures en bois sont aussi réputées pour leur longévité (jusqu'à un siècle). Les tuiles en béton offrent un grand choix de coloris et ne demandent aucun entretien. Elles assurent une bonne étanchéité de la toiture. Les tuiles en fibrociment sont parmi les tuiles les moins coûteuses.

À chaque composition ses inconvénients

Pour prolonger la longévité d'un toit en tuiles de terre cuite, un entretien régulier est nécessaire. Cette tuile, plus lourde que les autres, peut s'effriter en cas de gel répété mais cela n'affecte que son aspect extérieur et pas ses propriétés thermiques.

Le principal inconvénient de la tuile photovoltaïque reste son prix d'achat. Il est donc important de disposer d'un ensoleillement suffisant pour amortir rapidement cette dépense conséquente.

Les tuiles en bois doivent être souvent entretenues, particulièrement pour empêcher les insectes de les détériorer.

Moins esthétiques que celles en terre cuite, les tuiles en béton perdent progressivement leur couleur pour redevenir grises.

Les anciennes tuiles en fibrociment contiennent de l'amiante, ce qui implique de faire intervenir des entreprises spécialisées pour les changer. Celles récentes n'ont pas de composant dangereux mais sont plus fragiles que les autres tuiles et demandent de l'entretien notamment à cause des mousses.

Autant de prix que de matériaux

Pour un projet de modification de la toiture, le budget global dépend de la surface totale impactée, des matériaux choisis pour la couverture et de la nature des travaux (rénovation de toiture ou construction neuve).

Le nombre de tuiles par m² variant en fonction du modèle mais aussi de la taille (petit ou grand moule), la fourchette de prix au m2 pour des tuiles en terre cuite est relativement élargie, entre 55 et 130 euros. Pour la tuile plate, le m² coûte entre 80 et 130 euros; pour la tuile canal, de 70 à 90 euros; pour celle à emboîtement (dont la romane) entre 55 et 90 euros et pour la vernissée, environ 100 euros. Les tuiles photovoltaïques sont les plus chères (entre 900 et 2 000 euros/m²). Il est conseillé de s'informer sur les possibles aides concernant ces équipements car l'énergie solaire est encouragée au niveau national et régional. Les tuiles en bois massif coûtent environ 30 euros/m², comme celles en béton et celles en fibrociment entre 8 et 20 euros/m2. Il faut aussi ajouter au prix d'achat des tuiles le coût de la main d'œuvre nécessaire pour leur installation.

Le saviez-vous ?
Tous vos travaux qui ont pour but de vous faire consommer moins d'énergie ou d'utiliser des sources d'énergie renouvelables sont potentiellement éligibles à des aides écologiques!

Calculez vos aides


Les derniers calculs

À Voiron
Aides possibles : 2 430 €
À Hastingues
Aides possibles : 1 200 €
À Houilles
Aides possibles : 1 140 €

Les avis sur Calculeo

1344 personnes ont donné leur avis sur le service Calculeo (note moyenne: 4,1/5)

calcul rapide et primes
claude g. - Plénée-Jugon (22)
accompagnement satisfaisant et spontané
Veronique M. - Eurville-Bienville (52)
Très bon suivi , hotline téléphonique efficace
Seoudia A. - Yerres (91)