Calculeo
Se connecter

Pompe à chaleur

pompe à chaleur

La Pompe à Chaleur plus communément appelée PAC est un système thermodynamique qui sert à produire de l’énergie à partir de la température ambiante de l’univers dans lequel il est plongé.
Pour expliquer brièvement son mode de fonctionnement on peut dire que la PAC produit de l’énergie thermique en captant les calories présentes dans l’air, l’eau ou le sol qu’elle transfère vers un endroit (votre logement par exemple) à chauffer.

Si elle est louée par ses partisans, la pompe à chaleur est tout aussi décriée par ses détracteurs. Ci-dessous nous vous proposons une synthèse des différents points de vue en présentant le fonctionnement de la pompe à chaleur, celui du décrié fluide frigorigène, les principaux avantages et inconvénients de la pompe à chaleur, les différents types de pompes à chaleur existants, le prix des PAC et les différentes aides existants pour cet équipement.

Calculez le montant de vos aides pour l’achat d’une pompe à chaleur

Fonctionnement de la pompe à chaleur

La Pompe à chaleur (PAC) est un dispositif thermogène écologique, c’est à dire un appareil qui provoque l’élévation de la température dans un milieu donné en y pulsant de la chaleur extraite de sources telles que l’air (on parle alors de pompe à chaleur aérothermique)  ou le sol (on parle alors de pompe à chaleur géothermique). Selon le besoin, son processus d’autoréglage thermique lui permet d’agir comme un système de chauffage ou comme un système frigorifique.

a)      La PAC comme système de chauffage :
Ce système intervient principalement en hiver, même si les températures sont très basses dehors, la PAC est capable de trouver des calories dans l’air ou dans le sol, de les saisir, de les concentrer, et de les transférer à l’intérieur de la maison, garantissant ainsi et de manière constante une température ambiante douceâtre et idéale.

b)      La PAC comme système frigorifique :
Le processus inverse s’active surtout en été, la PAC transfère alors l’air chaud de l’intérieur à l’extérieur, assurant ainsi un agréable confort thermique à travers une diffusion permanente de la fraicheur.

c)      La PAC pour le chauffage de l’eau chaude sanitaire :
En tout temps (en hiver comme en été), et en tout lieu (dans le Nord comme dans le Sud), la PAC est un moyen efficace pour chauffer l’eau à usage domestique ou sanitaire.

Le fonctionnement de la pompe à chaleur repose essentiellement sur un fluide frigorigène. Ce dernier est un liquide synthétique de type hydrocarbure. Ce liquide  concentre les calories, et dès qu’il atteint les -5°c, il commence à s’évaporer. La vapeur, récoltée ensuite par un compresseur, est chauffée à haute pression jusqu’à ce qu’elle concède ses calories à un condensateur. Au moment même où le condensateur remet les calories à l’intérieur de la maison, la vapeur récupère son état liquide et rentame un nouveau cycle.

Le fluide frigorigène a deux grandes qualités qui lui permettent de bien jouer son rôle : une grande absorbabilité et une grande évaporabilité.  

Le fluide frigorigène ; une grande absorbabilité : Le liquide frigorigène contenu dans la pompe à chaleur a une grande faculté a absorber la chaleur. En effet même à une température théorique de -273°c à l’extérieur il serait toujours capable de détecter et absorber les calories ambiantes.

Le liquide frigorigène : une grande évaporabilité : Ce type de liquide atteint très rapidement (dès -5°) son point d’ébullition et puis d’évaporation.  A titre de comparaison et pour mieux comprendre, le point d’ébullition de l’eau est atteint à 100°c.

Les différents types de pompes à chaleur :

En dehors des PAC marines qui puisent la chaleur dans des grandes étendues d’eau comme les lacs ou même les mers et les océans, le reste est réparti en deux catégories, les PAC géothermiques et les PAC aérothermiques.

a)      Les  PAC géothermiques
La source de la chaleur récupérée peut être le sol ou des nappes d’eau trouvées à faible profondeur. Les diverses combinaisons possibles entre sources émettrices de chaleur et milieux récepteurs déterminent le modèle de PAC géothermique à choisir. Les principaux modèles sont les sol/air, les sol/eau et les eau/air.

  • Sol/air : le captage horizontal de la chaleur dans le sol est idéal pour chauffer l’air à l’intérieur des maisons dotées d’un jardin. Il Y a un autre type de captage, un peu plus couteux certes, mais il est vertical et ne nécessite pas un grand terrain.
  • Sol/eau : le jardin comme source de chaleur peut aussi être utilisé pour chauffer l’eau à usage sanitaire.
  • Eau/air, et eau/eau : on peut profiter de l’eau sous-terraine existante à faible profondeur pour s’octroyer les mêmes avantages précédemment cités.

b)      PAC aérothermiques
Dans le cas des pompe-à-chaleur aérothermique, la chaleur est captée directement à partir de l’air l’extérieur pour chauffer l’air intérieur et l’eau à usage sanitaire.

Avantages et inconvénients des PAC

Comme tout équipement écologique, la pompe à chaleur à ses partisans et ses détracteurs, ses avantages et ses inconvénients.

a)      Principaux avantages des PAC : La liste des avantages des pompe à chaleur est très logue, nous vous en citons les quatre principales :

  • Une grande performance énergétique : Le coefficient de performance énergétique d’une PAC dans certains cas atteindre 7. Si l’écart de température n’est pas grand on peut faire Jusqu’à 70% d’économie sur la consommation d’énergie, puisqu’elle est renouvelable et que 1 kWh d’électricité utilisée peut en restituer jusqu’à 7 kWh.
  • Leur mécanisme est auto-réversible : production de la chaleur quand il fait froid, et du froid quand il fait chaud.
  • Peu de nuisances : Il n’y a ni odeur désagréable, ni égouttis, ni dégoulinement, et nullement le besoin d’installer un système d’évacuation.
  • Elles sont installées à l’extérieur de l’habitat.
  • Elles sont éligibles (notamment les PAC géothermiques) à la majorité des aides écologiques existantes (crédit d’impôt pour la pompe à chaleur, Anah, éco ptz, aides locales, primes énergie pour la pompe à chaleur etc.).

b)       Les inconvénients : A côté des avantages, il existe bien évidemment des inconvénients dont les plus importants vous sont listés ci-dessous :

  • Un coût élevé : Ce coût concernant aussi bien le coût de l’’achat que celui de l’installation ou encore de la maintenance.
  • Emission de gaz à effet de serre : due notamment à un liquide frigorigène très polluant.
  • Besoin de source d’énergie complémentaire : Pour fonctionner, la pompe à chaleur à besoin d’une source d’énergie complémentaire, et certaines PAc sont relativement énergivores.
  • Pollution sonore : Certains équipements peuvent être relativement bruyants et sont susceptibles de causer de la pollution sonore surtout vis-à-vis des voisins.
  • Dysfonctionnement : Il est à prévoir des dysfonctionnements (et donc des solutions d’appoint) à partir de 35°c.

Prix de différents types de PAC

Le prix de la pompe à chaleur va être fonction de plusieurs paramètres. Ces derniers peuvent aller de son type géothermique ou aérothermique, air/air ou eau/air, la puissance, le COP, la marque etc. Ci-dessous nous vous donnons quelques exemples de prix, calculés sur des PAC de milieu de gamme configurées pour chauffer une surface de 100m2 avec une consigne de chauffage de 19°c.

Cependant, il faut bien savoir qu’ils existent plusieurs aides écologiques qui vous permettront de réduire significativement le coût d’achat de votre pompe à chaleur.

Les subventions écologiques disponibles

Selon le type de votre pompe à chaleur vous allez pouvoir postuler à des aides écologiques. Si le nombre d’aides disponibles pour les PAC aérothermiques est plus limité, celui disponible pour les PAC géothermiques inclue quasiment toutes les aides (prime énergie, Subvention ANAH, éco ptz, TVA réduite, crédit d’impôt pour la pompe à chaleur etc.).

Le crédit d’impôt est une subvention gouvernementale dont le but est d’alléger le coût faramineux de l’installation des équipements à énergie renouvelable. En effet, il est possible de déduire une partie du montant des travaux de l’impôt sur les revenues sous forme de remboursements. Le crédit d’impôt est de 30% en général pour les PAC, mais c’est surtout le plafond du coût qui varie selon la situation de la personne et le nombre de personnes à charge.

Les aides de l’ANAH permettent elles, de couvrir jusqu’à 50% du coût des travaux à condition que les travaux réalisés permettent une amélioration de 25% de l’efficacité énergétique du logement.

Le dispositif de la TVA réduite vous permettra d’acheter votre pompe à chaleur avec un taux de TVA réduit à 5,5% pour les PAC géothermique et 10% pour, les PAC aérothermique. 


Les derniers calculs

À Croix
Aides possibles : 720 €
À Saint-Dié-des-Vosges
Aides possibles : 5 040 €
À La Suze-sur-Sarthe
Aides possibles : 1 260 €

Offre Ampoules LED

20 ampoules LED = 1 € avec notre partenaire
Quelle Energie

Les avis sur Calculeo

1344 personnes ont donné leur avis sur le service Calculeo (note moyenne: 4,1/5)

rapidite des reponses aux questions posées
gerard j. - Senonches (28)
dommage de ne pas connaître les conditions de réduction par avance
mariejo b. - Le Mans (72)
calculeo permet de voir à quelles aides on peut accéder en fonction de nos revenus. De plus, l'outil est simple d'utilisation et rapide.
Aurore G. - Mahéru (61)