Calculeo

Les isolants minces sont-ils performants ?

isolant mincesLa question est polémique depuis des années et continue toujours de faire débat. Les détracteurs sont nombreux et tendent à trouver raison à travers les multiples études réalisées, mais les fabricants d’isolants minces ne l’entendent pas de cette oreille. Explications.

Quelle est la différence entre un isolant mince et un isolant classique ?

Un isolant mince est, comme son nom l’indique, un isolant moins épais qu’un isolant classique. Allant de quelques millimètres à 3 centimètres d’épaisseur, commercialisés en rouleau, le principe des isolants minces repose sur une technologie multicouche. Ces différentes couches d’isolants sont assemblées par collage, soudure ou couture entre deux feuilles d’aluminium donnant un aspect brillant à l’isolant, d’où ses différents noms associés de thermo-réflectif, thermo-réfléchissant, film mince réfléchissant, isolant mince multicouches réfléchissant ou encore produit mince réfléchissant. Les couches situées entre les deux feuilles aluminées peuvent être de différentes compositions : feuilles de feutre, synthétiques, polyéthylène, laines minérales, etc.

Le saviez-vous

Vos travaux d’isolation des murs, des combles et du plancher sont éligibles à plusieurs aides écologiques!

Calculez vos aides

Les isolants minces se veulent aussi efficaces en termes d’isolation que les isolants classiques type laine de roche ,la laine de verre ou le polystyrène extrudé d’épaisseur plus importante (20 cm en général). Cependant, les esprits s’échauffent au sujet des performances de ce fameux matériau isolant nouvelle génération dont les détracteurs doutent sérieusement.

Les caractéristiques des isolants minces : efficaces ou non ?

Pour obtenir une bonne isolation, il faut agir sur les déperditions de chaleur à trois niveaux différents : par rayonnement, par convection et par conduction. Les feuilles d’aluminium qui entourent l’isolant mince obtiennent un bon potentiel réflecteur et agissent donc efficacement contre le rayonnement thermique. Un point positif mais toujours est-il que les pertes (hiver) ou entrées (été) de chaleur par rayonnement thermique sont les moins significatives, et sont bien plus importantes au niveau de la convection et de la conduction, où là, les isolants minces ne font pas bonne figure. En effet, sur le plan de la convection, soit les mouvements de l’air, les isolants minces sont supposés agir comme des couvertures de survie qui « coupent le vent » et sont donc étanches à l’air, mais pour ce qui est de la conduction, ils pêchent par leur minceur.

La densité de matériau détermine sa résistance thermique (R) et c’est bien là que l’isolant mince obtient des performances médiocres, car rappelons-le, l’aluminium est un métal transformé conducteur et conduit donc la chaleur ou le froid au lieu de les bloquer. De plus, les couches isolantes internes ne sont pas assez épaisses pour pallier à ce manque de résistance et de densité. Le risque est de subir des surchauffes estivales, notamment sous les combles, et de laisser entrer le froid en hiver.

La solution pour une isolation efficace

Des études objectives ont été effectuées au sujet des isolants minces et il en découle que ces isolants ne remplissent pas les critères donnant droit aux aides à la rénovation énergétique. Avec une résistance thermique trop faible (3 à 10 fois inférieure aux normes de constructions neuves), il est déconseillé d’utiliser uniquement des isolants minces pour isoler son logement. Les isolants classiques tels que la laine minérale, le synthétique ou autres matériaux, restent la meilleure solution isolante du fait de leur épaisseur et de leur densité pour une résistance thermique optimisée.

Les isolants minces quant à eux ne sont pas obligatoirement à mettre de côté : ils prennent peu de place et possèdent des qualités nommées plus haut qui permettent de compléter une isolation classique. A utiliser donc en complément d’isolation traditionnelle pour un maximum de performance et d’efficacité.

Le saviez-vous

Vos travaux d’isolation des murs, des combles et du plancher sont éligibles à plusieurs aides écologiques!

Calculez vos aides


Les services Calculeo

Vous avez accès gratuitement à l'ensemble des aides existantes
Je calcule mes aides

Vous êtes mis en relation avec des professionnels de la rénovation énergétique
Je fais une demande de devis

Vous recevez la Prime Énergie sous forme de chèque
Je calcule ma Prime Énergie


Les derniers calculs

À La Veuve
Aides possibles : 3 150 €
À Cierp-Gaud
Aides possibles : 4 800 €
À Mirambeau
Aides possibles : 360 €

Les avis sur Calculeo

1344 personnes ont donné leur avis sur le service Calculeo (note moyenne: 4,1/5)

Service très efficace et rapide. Grace à vous, j'y vois beaucoup plus clair maintenant. Les démarches me semblent plus faciles (Le manque d'information peut-être). Merci à vous.
Jean-Paul G. - Saint-Jean-de-Monts (85)
tout est bien identifié; dommage que je n'ai pas connu le site plus tot car j'ai changé une partie mes fenetres et j'ai mis des volets roulants
florence g. - Montbard (21)
Le questionnaire est simple à comprendre. J'ai été agréablement surpris d'apprendre que je pouvais bénéficier d'un bonus écologique.
Jean-Jacques D. - Berneville (62)