Chauffe-eau solaire et chauffe-eau thermodynamique : lequel choisir ?

Par L’équipe de rédaction

Faire le choix entre un chauffe-eau solaire et un chauffe-eau thermodynamique peut s’avérer complexe. Il faut dire que ces deux équipements présentent chacun de sacrés atouts. Fonctionnement, avantages et inconvénients… Découvrez lequel choisir.

 

Grâce à notre accompagnement Liberté, l’obtention de votre Prime Effy est garantie une fois votre devis validé.

Je demande ma prime

Simulation gratuite et immédiate

Le chauffe-eau solaire : qu’est-ce que c’est ?

Chauffe-eau solaire

Le chauffe-eau solaire individuel (CESI) fonctionne à l’énergie solaire. Il requiert donc l’installation de capteurs solaires le plus souvent thermiques.

 

Pour fonctionner correctement, ce système de production d’eau chaude sanitaire nécessite un niveau d’ensoleillement important pour limiter l'utilisation d’une source énergétique d’appoint. Suivant la région, le CESI peut vous faire faire jusqu’à 75% d’économies sur vos factures. 

 

👉 L’installation de panneaux solaires nécessite une demande d’autorisation de travaux préalable auprès de votre mairie. 

 

Comment fonctionne le CESI ?

Le fonctionnement du chauffe-eau solaire individuel est simple : 

 

  • les panneaux solaires captent l’énergie solaire ;
  • cette énergie permet de chauffer un fluide caloporteur ;
  • ce fluide est acheminé vers le ballon et réchauffe l’eau qu’il contient.

 

CESI : combien ça coûte ?

Le coût d’un chauffe-eau solaire varie en fonction de la taille du ballon et la surface de votre installation solaire. Comptez entre 3 000 € et 7 000 € en moyenne.

 

💸 L’installation d’un CESI est éligible à plusieurs aides financières à la rénovation comme la Prime Effy, MaPrimeRénov’, l’éco-prêt à taux zéro et la TVA réduite à 5,5 %. Pour en bénéficier, vos travaux doivent être réalisés par un artisan certifié Reconnu Garant de l’Environnement (RGE).
 

Le chauffe-eau thermodynamique, c’est quoi ?

Chauffe-eau thermodynamique

Le chauffe-eau thermodynamique (CET) se compose d’un ballon de stockage d’eau et d’une pompe à chaleur aérothermique. Comme il est relativement bruyant, il est préférable de l’installer dans un local non sujet au gel attenant à votre habitation (garage, cellier, cave). Mais il peut également être installé en ventouse. Dans ce cas, il utilise l’air extérieur ou est combiné avec une VMC.

 

👉 En utilisant l’air pour fonctionner, le chauffe-eau thermodynamique vous permet de faire jusqu’à 70 % d’économies sur vos factures.

 

Comment fonctionne le chauffe-eau thermodynamique ?

Cet équipement capte l’air ambiant pour produire de l’eau chaude sanitaire : 

 

  • la pompe à chaleur capte les calories présentes dans l’air à proximité ;
  • ces calories de chaleur chauffent un fluide caloporteur ;
  • ce fluide est acheminé vers le ballon de stockage et réchauffe l’eau qu’il contient.
Fonctionnement chauffe-eau thermodynamique

CET : combien ça coûte ?

Le prix du chauffe-eau thermodynamique varie en fonction de sa puissance et la capacité de stockage du ballon d’eau chaude. Comptez entre 2 500 € et 4 500 € en moyenne.

 

💸 L’installation d’un chauffe-eau thermodynamique vous permet de bénéficier de plusieurs subventions comme la Prime Effy, MaPrimeRénov’, l’éco-prêt à taux zéro et la TVA réduite à 5,5 %.

Des installations écologiques et économiques

Le coût de ces deux systèmes de production d’eau chaude sanitaire est relativement élevé. Néanmoins, comme ils fonctionnent à l’aide d’une énergie renouvelable - le soleil pour le CESI et l’air pour le CET -, les économies en termes de consommation énergétique sont immédiates :

 

  • le chauffe-eau solaire individuel permet de faire jusqu’à 75% d’économies sur vos factures ;
  • le chauffe-eau thermodynamique permet de faire jusqu’à 70 % d’économies.

Chauffe eau solaire et chauffe eau thermodynamique : lequel est fait pour vous ?

  Avantages Inconvénients
Chauffe-eau solaire individuel
  • jusqu’à 75% d’économies sur vos factures ;
  • écologique ;
  • éligible aux aides financières ;
  • durée de vie de 20 ans.
  • dépendant de l’ensoleillement ;
  • nécessité d’un système d’appoint ;
  • retour sur investissement entre 7 à 16 ans.
  • Chauffe-eau thermodynamique
  • jusqu’à 70 % d’économies sur vos factures ;
  • écologique ;
  • retour sur investissement entre 4 à 7 ans ;
  • éligible aux aides financières.
  • bruyant ;
  • encombrant ;
  • durée de vie entre 10 à 15 ans.
Je demande ma prime

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction