MaPrimeRénov’, le guide : vos démarches pas à pas

Par L’équipe de rédaction

Depuis le 1er janvier 2020, MaPrimeRénov’, fruit de la fusion entre le CITE et les aides Anah, est disponible pour les propriétaires occupants réalisant des travaux d'amélioration de confort énergétique.

 

Simple et rapide, sa demande se fait exclusivement en ligne. Il est cependant indispensable de suivre les étapes correctement afin d'en bénéficier.

Je calcule ma prime

Simulation gratuite et immédiate

Demande de l’aide en ligne

Afin de bénéficier de MaPrimeRénov’, il faut ainsi suivre les étapes suivantes :

 

  • demander plusieurs devis auprès de professionnels RGE
  • choisir le devis qui vous convient
  • aller sur le site de MaPrimeRénov’ et se créer un compte
  • faire une demande d'aide sur le site en fournissant les pièces nécessaires au dossier : devis d’un professionnel RGE, carte nationale d’identité, informations fiscales

Vérification du dossier et confirmation d’attribution

Une fois le dossier transmis, un accusé de réception est alors envoyé par mail. Attention, celui-ci n'a pas valeur d'attribution de la prime.

 

En effet, il doit tout d'abord être vérifié conforme.

 

Ainsi, un instructeur détermine dans quelle classe financière le ménage se situe : ménage aux revenus très modestes, ou ménage aux revenus modestes.
La situation de propriétaire occupant est aussi contrôlée : MaPrimeRénov’ les concerne exclusivement.

 

L'âge du logement est aussi un critère majeur : il doit être impérativement construit depuis plus de 2 ans.

 

Et enfin, le type de travaux ainsi que la certification RGE du professionnel sont aussi contrôlés.
Si des papiers sont manquants ou erronés, l'instructeur vous recontacte afin de procéder à la régularisation de votre demande.

 

Une fois le dossier complété, le montant de la prime, fixé en fonction des revenus et du type de travaux, est alors attribué au ménage. Une notification d'attribution est alors envoyée.

Réalisation des travaux

Il est possible de débuter les travaux dès le dépôt du dossier, ou attendre d’avoir la confirmation du montant de la prime.

 

Les travaux doivent alors être effectué par l’entreprise labellisée Reconnue garante de l’environnement (RGE) choisie sur le devis.

 

Une fois les travaux réalisés, il est indispensable de se faire fournir la facture.

Demande de paiement en ligne

Il faut alors se connecter sur son compte du site MaPrimeRénov’, afin de soumettre la facture ainsi que les pièces justificatives demandées. Il sera notamment nécessaire de transmettre son relevé d'identité bancaire (RIB).

Versement de l’aide et règlement des travaux

Une fois la facture transmise, vous recevrez par virement bancaire le montant de l'aide. Vous pourrez alors acquitter la facture, si ce n'est pas déjà fait.

 

Pour les dossiers déposés début 2020, le versement des primes sera effectué début avril. Pour ceux déposés plus tard, le délai de traitement sera plus court.

Montant des aides selon les travaux pour une maison individuelle

Travaux Ménages aux revenus très modestes Ménages aux revenus modestes
PAC géothermique, capteurs horizontaux et verticaux, Chaudière à granulés 10 000 euros 8 000 euros
Chauffage solaire combiné, Chaudière à bûches 8 000 euros 6 500 euros
PAC air/eau, Chauffe-eau solaire individuel, Ventilation double flux 4 000 euros 3 000 euros
Poêles à granulés, cuisinières à granulés 3 000 euros 2 500 euros
Poêle à bûches, cuisinières à bûches, Partie thermique d’un équipement PVT eau 2 500 euros 2 000 euros
Foyer fermé, insert, à bûches ou granulés 2 000 euros 1 200 euros
Chaudières gaz à très haute performance énergétique, Raccordement aux réseaux de chaleur et/ou de froid, Chauffe-eau thermodynamique, Dépose de cuve à fioul 1 200 euros 800 euros
Audit énergétique 500 euros 400 euros
Isolation des murs par l’extérieur, Toitures terrasses 100 €/m2 75 €/m2
Isolation thermique des parois vitrées en remplacement de simple vitrage 100 €/équipement 80 €/équipement
Isolation des rampants de toiture et plafonds de combles, Isolation des murs par l’intérieur, Protection des parois vitrées ou opaques contre les rayonnement solaires 25 €/m2 20 €/m2

 

Les autres aides cumulables à MaPrimeRénov’

En plus de pouvoir bénéficier avec MaPrimeRénov’ jusque à 20 000 euros de prime tous les 5 ans, il est aussi possible de cumuler d'autres aides :

 

  • les certificats d'économie d'énergie (CEE)
  • l'éco-prêt à taux zéro
  • le chèque énergie
  • les aides des collectivités locales ou territoriales

 

Par contre, il est important de noter que l'aide Habiter Mieux Sérénité de l’Anah n'est pas cumulable avec MaPrimeRénov'.

part 500
Le saviez-vous ?

 

Vous pouvez cumuler MaPrimeRénov' avec une Prime Energie.

part 500

L’équipe de rédaction