Grille de ventilation mécanique

Installer une ventilation à double flux avec MaPrimeRénov’

Vous envisagez l'installation d'une ventilation à double flux mais le montant des travaux vous rebute ? Si vous faites partie des ménages à revenus modestes ou très modestes, une aide de 3000 € à 4000 € peut vous être allouée, grâce au tout nouveau dispositif Ma Prime Rénov’. En combinant cette prime avec les autres aides financières à la rénovation énergétique, la facture finale va être significativement revue à la baisse.

Qu’est-ce que l’aide Ma Prime Rénov’ pour une ventilation double flux ?

Ma prime rénov’ concerne les propriétaires occupant d’un logement achevé depuis plus de 2 ans, dont les revenus ne dépassent pas un certain seuil. Les travaux peuvent concerner un appartement ou une maison, du moment qu'il s'agit d'une résidence principale. Pour savoir si vous faites partie des ménages éligibles, il suffit de jeter un œil à votre dernier avis d’impôt. Des plafonds ont été définis en fonction du nombre d’occupants et de la zone de résidence : Ile-de-France ou autres régions. Les personnes à revenus modestes peuvent prétendre à une aide de 3000 € pour l’installation d’une ventilation à double flux. Le montant de la prime est fixé à 4000 € pour les ménages à revenus très modestes.

Peut-on cumuler Ma Prime Rénov’ avec d’autres aides ?

Ce nouveau dispositif se substitue au crédit d’impôt CITE 30 % et à l’aide ANAH Habiter Mieux Sérénité, par contre il est cumulable avec :

 

  • le Chèque Energie
  • Action logement
  • la prime Effy - Certificats d’économies d’énergie
  • l’éco-prêt à taux zéro

 

Le cumul de Ma Prime Rénov’ avec ces différentes aides ne doit pas dépasser 90 % du montant des travaux pour les personnes à revenus très modestes ou 75 % pour les personnes à revenus modestes. Le reste à charge pour l’installation d’une ventilation à double flux peut donc être minime.
Si votre logement nécessite d'autres travaux de rénovation énergétique, vous pouvez également les financer grâce à Ma Prime Rénov', dans la limite de 20 000 € sur 5 ans. En cas de cumul, les travaux liés à l'installation de la ventilation à double flux sont plafonnés à 6000 €.

Pourquoi installer une ventilation à double flux ?

La ventilation à double flux offre de multiples avantages :

 

  • réduction jusqu’à 90 % des déperditions de chaleur liées à la ventilation
  • meilleur confort thermique en toute saison
  • qualité de l’air ambiant optimale

 

Cet équipement est très appréciable en rénovation car il aide à limiter l’humidité, la condensation et les moisissures. L’air est plus sain. En hiver, la VMC double flux limite les besoins en chauffage en réutilisant les calories provenant de l’air intérieur. En été, elle rafraîchit l’habitation. Les économies de chauffage peuvent atteindre 20 % dans une maison bien isolée.

Quels sont les critères à respecter pour bénéficier de Ma Prime Rénov’ ?

En plus des conditions de revenus, certains critères techniques sont à respecter :

 

  • caisson de ventilation classe A ou supérieure, conformément à la norme UE 1254/2014
  • efficacité de l’échangeur statique supérieure ou égale à 75 %, selon la norme NF EN 308 ou 51-763
  • travaux d’installation assurés par un professionnel certifié RGE

Comment déposer une demande Ma Prime Rénov' ?

Il suffit de vous rendre sur le site Ma Prime Rénov' et de joindre les documents demandés, notamment le devis non signé et le dernier avis d'imposition. Le délai d'instruction des dossiers est fixé à 15 jours environ.

 

Si vous souhaitez bénéficier également de la prime Effy Certificats d'économies d'énergie, pensez à demander celle-ci avant de déposer votre dossier Ma Prime Rénov' et avant de signer un devis. Attendez de recevoir le cadre de contribution CEE indiquant le montant estimé de la prime Effy, car celui-ci vous sera demandé pour votre dossier Ma Prime Rénov'. Les personnes à revenus très modestes peuvent demander une avance sur travaux à hauteur de 70 % de la facture totale.

part 500
Le saviez-vous ?

 

Vous pouvez cumuler MaPrimeRénov' avec une Prime Energie.

part 500