Demander un éco-prêt à taux zéro pour le poêle à bois en 2024

Sommaire

Le poêle à bois est un équipement plébiscité lors d’une rénovation énergétique pour produire une chaleur agréable à partir d’un combustible renouvelable et écologique. Plusieurs dispositifs d’aide de l’État accompagnent les ménages pour l’installer à moindre coût. L’éco-PTZ pour un poêle à bois en 2024 vous permet de vous équiper sans frais supplémentaires et sans toucher à vos économies.

Comment obtenir l’éco-PTZ pour installer un poêle à bois ?

Pour obtenir un éco-PTZ pour installer un poêle à bois, vous devez contacter une banque qui a signé une convention avec l’État qui lui permet de vous accorder ce type d’emprunt. Elle vous prêtera un montant plafonné à rembourser sur une durée limitée en fonction du budget prévisionnel de vos travaux.

 

poêle à bois 350

 

Vous souhaitez installer un poêle à bois et vous disposez d’un devis d’un artisan RGE ? Constituez sans attendre votre dossier de demande de prêt. La banque vous fera remplir un formulaire "Emprunteur" à compléter et à lui retourner avec les documents justificatifs demandés, notamment devis, avis d’imposition, contrat de travail, bulletins de salaire, etc.

 

Vous devrez aussi faire compléter le formulaire "Entreprise Performance Énergétique" par l’entreprise qui assurera la pose de votre poêle à bois.

père et fille qui jouent ensemble

L'installation d'un poêle est éligible à la Prime Effy. Avec notre offre Sérénité, vous choisissez un artisan RGE et nous déduisons les aides financières de votre devis.

père et fille qui jouent ensemble

Quel montant d’éco-PTZ obtenir pour un poêle à bois ?

Le montant maximum d’un éco-PTZ dépend du nombre de travaux réalisés. Si l’installation d’un poêle à bois fait partie d’un bouquet de travaux, vous pourrez prétendre à plus :

 

  • 15 000 € pour l’installation d’un poêle à bois seul ;
  • 25 000 € pour deux opérations différentes, par exemple isolation de toiture et pose d’un poêle à bois ;
  • 30 000 € pour un lot de trois travaux ou plus, par exemple isolation de toiture, pose d’une VMC et d’un poêle à bois ;
  • 50 000 € pour une rénovation globale entraînant un gain énergétique minimal de 35% et permettant la sortie du statut de passoire thermique.

 

Quand l’offre de prêt est émise, vous devez faire réaliser les travaux financés par l’éco-PTZ sous trois ans. La banque vous demandera de lui transmettre les factures des travaux. Vous pouvez obtenir le versement du prêt en une ou plusieurs fois si vous optez pour un bouquet de travaux.

 

Vous rembourserez l’éco-prêt à taux zéro pour un poêle à bois dans un délai maximum de 20 ans.

🎬 On vous explique tout sur le poêle à granulés en 4 minutes, chrono !

 

Qui peut prétendre à un éco-prêt à taux zéro ?

L’éco-PTZ pour un poêle à bois finance l’installation de votre équipement de chauffe dans votre résidence principale ou secondaire, aussi bien que dans une habitation que vous mettez en location en tant que résidence principale.

schéma fonctionnement poêle à bûches Effy

Deux critères à respecter : vous devez être propriétaire du logement concerné par l’installation du poêle à bois et ce dernier doit être achevé depuis plus de 2 ans à la date de début des travaux.

 

Obtenir un éco-prêt à taux zéro pour un poêle à bois n’est soumis à aucune condition de ressources.

 

Vous contactez un établissement bancaire partenaire de ce dispositif soutenu par l’État et un conseiller financier étudie votre demande comme n’importe quel autre prêt. Votre capacité de remboursement et votre taux d’endettement seront analysés en fonction des revenus de votre ménage.

 

🧐 Et les copropriétaires ? Vous pouvez demander un éco-PTZ collectif en tant que copropriétaire pour installer un poêle à bois.

Quelles sont les conditions d’obtention d’un éco-PTZ pour un poêle à bois ?

Si vous remplissez les critères relatifs à l’obtention de l’éco-PTZ pour un poêle à bois, restez attentif aux conditions concernant l’installation de l’équipement de chauffe pour obtenir le prêt à taux d’intérêt nul.

 

Pour être éligibles à l’éco-prêt à taux zéro, vos travaux doivent permettre de réduire la consommation d’énergie primaire de votre logement en lien avec la production de chaleur et d’eau chaude sanitaire.

 

De plus, vous devez faire appel à une entreprise ou à un artisan labéllisé RGE (Reconnu garant de l’environnement) pour que l’éco-PTZ vous soit accordé. Les professionnels RGE témoignent d’un niveau d’expertise et de savoir-faire qui vous assurent que vos travaux seront réalisés dans les règles de l’art pour améliorer la performance de votre logement.

 

🧐 Artisan RGE, toujours obligatoire ? Oui, les dispositifs d’aide comme MaPrimeRénov' de l'Anah et la Prime Effy demandent que les travaux soient réalisés par des artisans RGE. La situation est comparable pour les aides locales pour installer un poêle à bois, comme la subvention de Nantes Métropole ou celle de la municipalité de Boulogne-Billancourt.

Combien coûte l’installation d’un poêle à bois ?

Le prix d’un poêle à bois est suffisamment élevé pour justifier la demande d’un éco-PTZ pour le financer.

 

Plusieurs critères influencent le coût d’un poêle à bois et vous retrouverez sur le marché une fourchette de prix assez large. Pour ne pas vous tromper et demander un éco-PTZ inutilement, définissez clairement vos besoins :

 

  • un poêle à bûches « classique » coûte entre 2 500 et 7 000 € ;
  • un poêle à granulés coûte entre 3 500 et 8 000 € selon les modèles ;
  • pour un poêle suspendu plus esthétique, comptez entre 2500€ et 7000€.

 

Plus le modèle choisi est performant, plus le prix monte et peut nécessiter une demande d’éco-PTZ pour échelonner votre budget travaux.

Pourquoi installer un poêle à bois avec un éco-PTZ ?

Comme son nom l’indique, un poêle à bois fonctionne avec le combustible bois qui peut se trouver sous forme de bûches ou de granulés. Ce mode de chauffage présente de multiples avantages :

 

  • son usage est économique, car le bois est le combustible le moins cher du marché. Malgré la hausse du prix du bois au cours des dernières années, il reste plus abordable que le gaz ou l’électricité ;
  • le bois est une ressource renouvelable et quasiment illimitée au sein de forêts gérées durablement. Vous consommez ainsi un combustible local, disponible dans toute la France, ce qui contribue à réduire votre impact environnemental ;
  • un poêle à bois présente un excellent rendement*, environ 85% pour un poêle à granulés et 90% pour un poêle de masse. Vous chauffez rapidement et durablement vos pièces ;
  • les poêles à bois de dernière génération sont équipés d’un approvisionnement automatique. Vous pouvez même programmer votre poêle à bois avec votre installation de domotique ;
  • les poêles à pellets suppriment la contrainte du stockage du bois pour faire d’un chauffage à bois un équipement pratique et facile à utiliser.

*Le rendement énergétique désigne le rapport entre l’énergie nécessaire à un équipement pour fonctionner (l'énergie absorbée) et sa capacité à produire lui-même de l’énergie (l'énergie utile).

🎬 Comment sont fabriqués les granulés de bois ? Explications en images.

 

 

🪵 Émissions de carbone du bois de chauffage ? En effet, lors de sa combustion, le bois émet de la fumée qui contient du CO2. Toutefois, le bilan carbone du bois de combustion est nul, car le gaz carbonique qu’il a absorbé durant sa vie par le biais de la photosynthèse surpasse celui qu’il produit pendant sa combustion.