Quel crédit d'impôt pour le poêle à bois en 2017?

Par L’équipe de rédaction

Le crédit d’impôt est une incitation de l’État français à l’endroit des particuliers pour qu’ils utilisent des appareils qui réduisent la consommation d’énergie et protègent l’environnement. L’installation d’un poêle à bois ou le remplacement d’un ancien par du neuf entre dans ce cadre. En effet, le poêle à bois améliore les performances énergétiques globales de votre logement et diminue de façon substantielle votre facture d’énergie.

Je calcule mes aides

Simulation gratuite et immédiate

Crédit d’impôt 2017 pour le poêle à bois

Pour l'année 2017, le taux du crédit d'impôt pour la transition énergétique disponible pour l’achat d’un poêle à bois est de 30% du coût d'achat TTC (dans la limite des plafonds des dépenses éligibles). Cependant, veuillez bien noter que pour être éligible à  un crédit d'impôt transition énergétique 2017, les poêles à bois doivent se conformer aux règles suivantes:

 

  • Une concentration moyenne de monoxyde de carbone dans les fumées rejetées ≤ 0,3 % ;
  • Un indice de performance environnemental (l) ≤ 1 ;
  • Un niveau d'émission de particules en suspension  appelés aussi matières particulaires (PM),  ≤ 90 mg/Nm³ ;
  • Un rendement énergétique (η) ≥ à 70 % 
Fonctionnement poêle à bûches

Le poêle à bois est un équipement très écologique

Très écologique, le poêle à bois émet six fois moins de CO² que le gaz. Par ailleurs, le prix du bois reste relativement stable comparé aux autres sources d’énergie et son coût de production moins élevé par rapport au gaz naturel ou au fioul. En outre, le poêle à bois possède une performance énergétique élevée qui oscille entre 60 % et 80 %. De ce fait, il vous permet de faire des économies d’énergie tout en bénéficiant d’un crédit d’impôt.

👉 Mais comment sont fabriqués les pellets ? Jamy vous explique tout !

 

 

Prix du poêle à bois

Le prix d’un poêle à bois varie entre 300 € et 15 000 €, selon sa puissance, sa taille, son degré de sophistication, son design et sa qualité de finition. Ce budget est relativement élevé pour la plupart des Français, car il faut y ajouter le prix d’installation par un professionnel.

 

Cependant, l’installation d’un poêle à bois dans votre maison ou le remplacement de l’ancien dispositif de chauffage par un poêle à bois, vous permet de profiter du crédit d’impôt pour la transition énergétique 2017. Cette mesure permet aux foyers, qui optent pour cette solution, de déduire de leur impôt sur le revenu, les dépenses engagées.

Critères d’éligibilité du poêle à bois au crédit d’impôt

Pour être éligible, votre poêle à bois doit offrir un rendement énergétique d’au moins 70 % et une concentration en monoxyde de carbone ne dépassant pas 0,6 %. Il doit en outre être conforme aux normes NF 14785, NF EN 13 240, EN 15 250 ou NF D 35 376. Il est préférable d’opter pour un équipement labellisé "Flamme Verte" avec 4 ou 5 étoiles, qui garantit les meilleures performances. Enfin, le poêle doit être acheté chez un professionnel et posé par celui-ci.

 

Le crédit d’impôt est de 30% du prix d’acquisition du poêle à bois, hors main d’œuvre. Si vous améliorez l’isolation de votre maison tout en installant un poêle à bois par exemple (bouquet de travaux), vous bénéficiez également d’un taux de 30%.

Aides supplémentaires

Pour financer l’achat de votre poêle à bois, vous pouvez en, plus du crédit d’impôt pour la transition énergétique, profiter de l’éco subvention de l’Agence nationale de l’Habitat (Anah) qui peut atteindre jusqu’à 50 % du prix d’achat de l’équipement. Vous pouvez également obtenir une prime énergie en vendant votre certificat d’économies d’énergie aux distributeurs d’énergie. Enfin, si vous réalisez un bouquet de travaux ou effectuez des travaux pour améliorer la performance énergétique globale de votre logement, vous pouvez solliciter un éco-prêt à taux zéro pouvant s’élever jusqu’à 30 000 €, afin de le financer.

Je calcule mes aides

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction