Poêle à bois allumé

Les poêle à bois (granulés, bûches et plaquettes) éligibles aux aides de l'ANAH

Disposer d’un système de chauffage performant permet non seulement de réduire les dépenses en énergie, mais aussi de protéger l’environnement. L’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) propose une éco-subvention aux ménages à revenus modestes désireux d’installer un poêle à bois afin de bénéficier d’un équipement de chauffage plus propre et plus écologique.

Quel type de poêle à bois choisir ?

L’éco-subvention ANAH pour poêle à bois s’adresse aussi bien aux propriétaires qu’aux locataires. Avant de solliciter cette aide, il est plus judicieux de s'informer sur les spécificités de chaque type d’équipement pour espérer en tirer pleinement profit.  Dans la grande famille des poêles à granulés, il existe les poêles à convection naturelle, particulièrement adaptés aux petites surfaces.

 

Les poêles ventilés conviennent d'avantage aux surfaces moyennes et permet de répartir la chaleur de façon homogène grâce à son ventilateur. Le poêle canalisable est, quant à lui, la grande vedette des grandes surfaces. Ce modèle est même capable de chauffer plusieurs pièces. Pour ceux qui recherchent la polyvalence, le poêle hydraulique réduit les dépenses en combustible et s’adapte à tout type de surface.

Le poêle à bûches est un système très répandu. Il permet d’obtenir rapidement la chaleur désirée et peut venir compléter le chauffage principal en temps de grand froid. Pour un rayonnement de la chaleur dans toute la maison, le poêle de masse est le type de poêles à bûches le plus adapté. Il est en mesure de stocker jusqu’à 2000 kg de bûches et produit de ce fait une très grande quantité de chaleur.

 

Pour bénéficier de toute la performance énergétique du poêle à bois tout en faisant des économies sur les combustibles, l’usage d’un poêle à bois déchiqueté est intéressant. Ces bois connus sous le nom de plaquettes forestières sont des morceaux de bois qui servent à alimenter le poêle. Il s’agit d’un combustible économique, mais il est nécessaire de disposer d’un lieu de stockage et de séchage suffisant pour pouvoir s’en servir en permanence.

Que propose l’éco-subvention ANAH ?

L’éco-subvention ANAH sert à financer l’achat d’un poêle à bois ainsi que ses frais d’installation. Dans le cadre de son programme « Habiter mieux », l’ANAH accorde également un financement qui peut atteindre les 3000 euros. L’achat d’un poêle à bois entre dans le projet de lutte contre la précarité énergétique. Pour être éligible, l’équipement acheté doit être destiné au logement principal de l’acquéreur dont les revenus sont considérés comme modestes ou très modestes.

Si le locataire est un propriétaire bailleur, l’aide gravite entre 15 % et 70 % des dépenses. L’augmentation du taux dépend du respect des différentes conditions imposées. Pour un propriétaire occupant, l’éco-subvention ANAH tourne autour de 20 % à 50% du coût des travaux. A noter que le montant alloué est plafonné.

Est-il possible de cumuler les aides ?

L’éco-subvention ANAH est cumulable avec d’autres aides comme l’éco-prêt à taux zéro pour le poêle à bois, à condition de remplir les critères exigés. Il est aussi possible d’associer les subventions ANAH avec un autre prêt conventionné ou d’autres subventions locales pour poêle à bois attribuées par les communes ou les départements de même que la prime énergie Calculeo pour poêle à bois.