Trois générations de femme regardent des documents

Les subventions de l'Anah pour l'installation d'une pompe à chaleur

Écologique et économique à la fois, la pompe à chaleur est l’un des systèmes de chauffage les plus prisés des ménages. Pour vous aider à financer votre installation, plusieurs subventions octroyées par l’Anah existent. Découvrez-les !

 

Vous envisagez d’installer une pompe à chaleur ? Grâce à Effy Sérénité, notre offre clés en mains, l'installation de votre pompe à chaleur peut se faire à partir de 1 500 € seulement !

La pompe à chaleur, un chauffage très propre

Très écologique, la pompe à chaleur puise l’énergie contenue dans l’air, l’eau ou le sol à l’extérieur de votre habitation, pour chauffer votre intérieur. 

 

Il existe plusieurs types de pompes à chaleur

 

  • Les pompes à chaleur aérothermiques : l’énergie est puisée dans l’air extérieur. Deux types de PAC aérothermiques existent : les PAC air-air qui chauffent l’habitation, et les PAC air-eau qui chauffent et produisent de l’eau chaude sanitaire.

 

 

  • Les pompes à chaleur hydrothermiques : l’énergie est puisée dans les cours d’eau ou nappes phréatiques situées à proximité de l’habitation.

 

 

Comme elle utilise des énergies gratuites et renouvelables, la pompe à chaleur permet de faire jusqu’à 75% d’économies sur votre facture !

Combien ça coûte ?

Le prix d’une pompe à chaleur varie en fonction du type de matériel posé, son efficacité et la surface du bien à chauffer.
Il faut compter :


💸 PAC air-air : entre 5 000 € et 11 000 €
💸 PAC air-eau : entre 10 000 € et 16 000 €
💸 PAC géothermique et hydrothermique : 14 000 € et 18 000 €

Les subventions de l’Anah

Pour vous aider à réduire le coût de l’installation d’une pompe à chaleur, l’Anah propose deux aides non cumulables entre elles : 


👉 MaPrimeRénov’
👉 Habiter Mieux Sérénité

 

 

MaPrimeRénov’

MaPrimeRénov’ est une nouvelle subvention qui s’adresse à tout ménage qui désire installer une pompe à chaleur.

 

Pour pouvoir bénéficier de cette aide, il faut remplir plusieurs critères : 

 

  • Être propriétaire occupant ou propriétaire bailleur.
  • La maison ou l’appartement doit avoir plus de deux ans.
  • Le bien doit être votre résidence principale.
  • Les travaux doivent être réalisés par un artisan certifié RGE.

 

 

En fonction du revenu fiscal de référence de votre foyer, les aides peuvent aller jusqu’à : 

  PAC air-eau PAC géothermique
Ménages très modestes  5 000 €  5 000 €
Ménages modestes  5 000 €  5 000 €
Ménages intermédiaires  5 000 €  3 125 €
Ménages à hauts revenus  3 125 €  3 125 €

 

 

Habiter Mieux Sérénité

Pour prétendre à la subvention Habiter Mieux Sérénité, il faut remplir plusieurs conditions : 

 

  • Être propriétaire occupant modeste ou très modeste.
  • La maison ou l’appartement doit avoir plus de 15 ans.
  • Le bien doit être votre résidence principale.
  • Vous ne devez pas avoir bénéficié d’un éco-PTZ accession à la propriété, ni avoir acquis un logement HLM dans les 5 dernières années.

 

 

Deux scenarii sont donc possibles : 

 

👉 Pour les ménages très modestes : Habiter Mieux Sérénité permet de financer 50% du montant HT des travaux (plafond à 10 000 €).


👉 Pour les ménages modestes : elle permet de financer 35% des travaux (plafond à 7 000€).

 


Pour bénéficier de cette aide, nous vous invitons à faire la demande directement sur le site de l’Anah.

Les aides supplémentaires pour vos travaux

Outre les aides de l’Anah, sachez qu’il existe d’autres dispositifs pour vous aider à financer vos travaux de rénovation énergétique :