Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Quel est le prix d'un récupérateur d'eau de pluie ?

Par L’équipe de rédaction

Pour réutiliser l'eau de pluie, l'installation d'un récupérateur est indispensable. Son prix varie de moins 100 € à plus de 7 000 €. Tout dépend de sa taille et du système que vous choisissez !


Faites appel à un artisan qualifié pour la pose de votre récupérateur d'eau de pluie. Vous vous assure de travaux dans les règles de l'art !

Je trouve mon artisan RGE

Simulation gratuite et immédiate

Quels sont les critères de prix d'un récupérateur d'eau ?

Les prix varient considérablement en fonction du système de récupération d'eau de pluie et de la complexité de l'installation. Il est donc indispensable de faire réaliser un devis par un ou plusieurs spécialistes pour bien évaluer les besoins de votre foyer.


Le prix d’un récupérateur d’eau de pluie dépend de :

 

  • sa marque;
  • son modèle;
  • la contenance de sa cuve;
  • la dimension du récupérateur d’eau de pluie qui dépend de la surface du toit et du niveau de pluviométrie de la région;
  • des spécificités du système.

Quel budget prévoir ? 💸

Le prix d'un récupérateur d'eau de pluie

Type Prix Utilisation
Hors sol, citerne souple autoportante Entre 50 et 500 € Seulement pour le jardinage ou le nettoyage de la voiture
Enterré Entre 500 et 7 000€ Jardinage, nettoyage et eau chaude sanitaire

 

Ces sommes correspondent aux tarifs des réservoirs uniquement. Il faut ensuite prévoir un supplément plus ou moins important pour la pose ainsi que pour les accessoires (filtres, prix de la gouttière et du raccordement, etc.).

 


Coût d'installation et frais induits

Le kit d'installation comprend généralement la pompe et les filtres. Selon le système de récupération d’eau choisi, il faudra prévoir des frais supplémentaires :
 

  • pour relier la citerne à la gouttière
  • pour relier la citerne aux canalisations

 

Le coût de pose d’un récupérateur d'eau de pluie enterré varie entre 400 et 2 000 €.

 

Exemples de tarifs constatés

 

Type de la cuve de récupération
  polyéthylène hors-sol (autoportant) polyéthylène enterré pose comprise avec raccordement au réseau d'eau de la maison béton enterré pose comprise

Contenance de la cuve

 

 

200 litres 40 €    
1 000 litres 200 €    
5 000 litres 500 € 5 000 € 2 000 €
10 000 litres 750 € 8 000 € 7 000 €
Travaux induits Kit de raccordement à la gouttière 20 – 30 €
Osmoseur Entre 500 et 1 300 €
Stérilisateur UV 150 € pour un modèle d'entrée de gamme
Filtre à charbon actif 20 et 110 € la cartouche à changer tous les ans
Filtre céramique 100 €, à changer tous les ans
Pompe Entre 300 et 400 € (pour les plus grands modèles)

 

 

Les aides financières

Selon votre projet, le coût d'un récupérateur d'eau de pluie peut vite grimper. Heureusement, il existe quelques aides à la rénovation énergétique prêtes à vous aider :
 

En quoi consiste le récupérateur d’eau de pluie ?

À quoi sert un récupérateur d'eau de pluie ?

Eau de pluie qui coule d'une gouttière

Un mètre carré de toiture peut recueillir 500 à 600 litres d'eau par an. Le récupérateur d'eau de pluie prend une citerne généralement enterrée dans le jardin ou posée hors sol. Il permet tout simplement de récupérer l'eau qui s'écoule dans vos gouttières.


Il faut noter que le récupérateur ne sert qu'à rediriger les eaux de pluie vers un récipient. Aucun récupérateur d’eau ne permet de transformer l’eau de pluie en eau potable. Même si la citerne de récupération est reliée à l'habitat, l’eau ne peut être utilisée que pour les w.-c. ou le lave-linge. Ce qui est déjà très utile !

👉 Si l'on considère qu'il tombe environ 750mm d'eau par an, soit 750 litres/m2/an, sur une surface bâtie de 150 m2, un foyer peut récupérer plus de 110 m3 d'eau par an.

 

Comment fonctionne le système de récupération ?

 

  1. L'eau de pluie qui s'écoule dans la gouttière passe dans un tuyau reliant la gouttière à un réservoir.
  2. Avant de tomber dans le réservoir, les impuretés les plus fines sont passées au travers d'un filtre.
  3. Les particules les plus fines tomberont au fond de la cuve et y resteront grâce à un dispositif anti-remous qui assure la clarté de l'eau pompée lors de la distribution. Le pollen et autres particules en suspension à la surface sont évacuées grâce à un siphon de trop-plein.

 


La distribution de l'eau est effectuée au moyen :

  • de robinets (cuve hors sol)
  • d'une pompe (cuve enterrée) : l'eau est acheminée dans la maison grâce à un réseau indépendant du réseau d'eau de ville

 

 

Les différents types de récupérateur

  • Les cuves enterrées en béton : ce sont les plus économiques, à installer avec une grue. Le béton neutralise l'acidité de l'eau de pluie.
  • Les cuves enterrées en polyéthylène : elles sont plus légères mais aussi plus chères. Il est indispensable de disposer des pierres calcaires au fond de ces réservoirs pour neutraliser l'acidité des eaux pluviales.
  • Les réservoirs d'eau hors- sol : moins coûteux qu'une citerne enterrée mais aussi moins pratiques.
Je trouve mon artisan RGE

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction