Calculeo

Impact d'une chaudière basse température sur la consommation énergétique

Impact chaudière basse température

La chaudière à basse température est devenue un produit-phare de toute stratégie d’économie énergétique. Qu’elle fonctionne au fioul ou au gaz naturel, si on la compare aux chaudières classiques, son coefficient de performance thermique est plus élevé tout en garantissant une baisse significative de votre facture énergétique. 

>>> Calculez le montant de vos aides pour l'achat d'une chaudière basse température

Fonctionnement et caractéristiques

Au gaz, son fonctionnement est semblable à celui d’une chaudière à gaz classique. La chaudière basse température brûle du gaz naturel pour en dégager une certaine quantité d’énergie qui servira comme mode de chauffage (et/ou d’eau sanitaire) dans un logement. 

Au contraire, la chaudière classique nécessite une température d’eau plus élevée dans le circuit de chauffage. Il lui faut donc brûler encore plus de combustible pour apporter un confort suffisant aux occupants. La chaudière à basse température peut chauffer l’eau à une température beaucoup plus faible (40°C plutôt que 90°), ce qui permet d’économiser de l’énergie tout en obtenant un confort de qualité.

La chaudière fioul basse température, si on la compare au système classique au fioul, chauffe l’eau à 50°C plutôt que 90° et, par le fait même, génère une économie de combustible. Elle s’avère plus économique au fil du temps que la chaudière à fonctionnement électrique.

Avec ce système basse température, vous pouvez opter pour une chaudière double-service qui servira aussi au chauffage de votre eau sanitaire. Plusieurs configurations sont possibles et elle peut être combinée à une énergie renouvelable (bois, solaire, biomasse).

Des avantages certains

Outre les économies d’énergie qu’elle génère, la chaudière basse température regorge d’avantages divers :

  • Qu’elle utilise pour combustible du gaz naturel ou du fioul, la chaudière basse température est la moins chère de tout le marché.
  • Elle permet de faire baisser la facture énergétique jusqu’à 25%, par rapport aux autres chaudières classiques.
  • Elle produit une chaleur régulière et confortable, tout en pouvant assurer une forte demande lorsque nécessaire.
  • Couplée à des émetteurs de « chaleur douce », l’énergie utilisée pour le chauffage de l’eau du circuit central est diminuée.
  • Simple et propre, son fonctionnement est automatisé.
  • Simple d’installation, elle contribue aussi à réduire les émissions de Co2, car la température des fumées est diminuée le plus possible. Dans une chaudière standard, la température des fumées évacuées est d’environ 160°C alors que dans la chaudière basse température elle est de 120°C.
  • Ce système ne risque pas non plus de créer de la condensation dans le corps de chauffe de l’appareil.
  • Son prix est assez avantageux (entre 3 000 et 5 000 €) si on tient compte des économies appréciables qui découlent de cet investissement sur la facture énergétique. L’achat de cette chaudière s’amortit après 4 ans si elle est au fioul, et après 5 ans, pour les modèles au gaz.

Des inconvénients

Ce type de chaudière comporte également des inconvénients :

  • Malgré le fait qu’elle permet une économie énergétique intéressante, la chaudière basse température n’est pas éligible à la Prime Énergie ni au crédit d’impôt transition énergétique à l’achat.
  • Elle ne convient qu’aux logements équipés de radiateurs basse température ou encore d’un plancher chauffant. Dans le cas d’une rénovation, le système devra être adapté pour correspondre aux normes des nouvelles constructions, ce qui s’avérera coûteux dans le cas d’un réseau traditionnel standard haute température à remplacer.
  • Son coût d’installation est assez élevé.
  • Pour un modèle de chaudière au gaz, vous devrez souscrire à un abonnement mensuel (une dépense à prévoir).
  • Au fioul, l’ajout d’une cuve de stockage est nécessaire.
  • Le prix des combustibles (gaz ou fioul) est variable, selon les périodes de l’année.

Bénéficiez des subventions pour travaux éco-énergétiques !

Heureusement, vous pouvez obtenir des aides financières pour travaux écologiques de programmes comme

  • « Habiter mieux » et les subventions de l’Agence Nationale de l'Habitat (ANAH) pour amortir l'achat de votre chaudière basse température à gaz.
  • Une aide financière au propriétaire est également offerte par plusieurs organismes municipaux et régionaux. Il sera donc avisé de vous en informer dans votre région.

Pour vous assurer de bien choisir votre chaudière basse température, il est recommandé d’opter pour un appareil dont la puissance est bien dimensionnée et qui produit un rendement de combustion assez élevé. Plus ce pourcentage sera important, plus la chaudière sera performante. Idéalement, le rendement de combustion doit atteindre environ 91%.
Pour savoir comment réaliser des économies grâce à la chaudière basse température, réalisez votre bilan énergétique personnalisé, 100% gratuit, sur le site Calculeo.fr. Vous pourrez aussi y demander des devis.

>>> Calculez le montant de vos aides pour l'achat d'une chaudière basse température


Navigation

Les services Calculeo

Vous avez accès gratuitement à l'ensemble des aides existantes
Je calcule mes aides

Vous êtes mis en relation avec des professionnels de la rénovation énergétique
Je fais une demande de devis

Vous recevez la Prime Énergie sous forme de chèque
Je calcule ma Prime Énergie


Les derniers calculs

À Franconville
Aides possibles : 2 520 €
À Saint-Martin-Terressus
Aides possibles : 200 €
À Halluin
Aides possibles : 840 €

Les avis sur Calculeo

1344 personnes ont donné leur avis sur le service Calculeo (note moyenne: 4,1/5)

Site détaillé et facile d utilisation
david m. - Blanzy (71)
Enfin une passerelle qui rassemble l'ensemble des aides possibles.
Guylène M. - Mesquer (44)
explications claires, courtoisie au téléphone
christine A. - Munster (68)