Calculeo

L’insert à bois, pour des flambées plus efficaces

insert a bois

Si on souhaite améliorer le rendement de sa cheminée, il est conseillé d’en fermer le foyer. En rénovation, on peut installer un insert à bois dans le foyer existant. L’installation d’un insert va améliorer significativement le rendement énergétique de la cheminée, qui va passer de moins de 15% à plus de 70%. Elle contribuera aussi à améliorer la sécurité autour de l'âtre. En contrepartie, un entretien régulier du vitrage s'impose. Plusieurs aides nationales sont disponibles pour financer en partie l’achat d’un insert à bois.

Calculez le montant de vos aides pour l’achat d’un insert à bois

L’insert à bois : une double paroi pour réchauffer l'air ambiant

Alors qu'un foyer fermé (à cause de sa structure et de son encombrement) s'installe de préférence lors de la construction d'une cheminée neuve, un insert est la meilleure solution dans le cas d'une cheminée existante. Fabriqué en acier ou en fonte, il s'encastre dans le foyer. Il possède deux parois entre lesquelles circule de l'air. Celui-ci provient de la pièce où se trouve la cheminée et rentre dans l'insert par des bouches d'aération situées en bas de l'appareil. Il circule entre les deux parois puis, une fois réchauffé grâce au feu, il monte et retourne dans la pièce en sortant par des grilles positionnées dans le haut de l'insert. La pièce est chauffée par convection (circulation de l'air chaud) et par conduction (diffusion de la chaleur des parois vitrées de la cheminée).

L'installation d'un insert requiert de modifier le conduit existant. En effet, un foyer ouvert produit des gaz de combustion dont la température est bien inférieure à celle des gaz générés par un insert. Pour renforcer le conduit, on insère généralement dedans un tube métallique extrêmement résistant.

Afin d'optimiser le fonctionnement de la cheminée, certains inserts sont équipés d'un ventilateur à la base de l'appareil. Ils peuvent aussi posséder un système automatique d'arrêt du ventilateur quand la porte s'ouvre, pour éviter que la poussière ne pénètre dedans.

Côté esthétique, on trouve des appareils de tous les styles (traditionnel, contemporain,…) dont certains possèdent une vitre de grande taille pour mieux admirer le feu.

Amélioration du rendement et de la sécurité mais entretien contraignant

L’insert a plusieurs avantages, il améliore le rendement et l’autonomie et la sécurité de la cheminée, il s’installe aussi très facilement ; il a aussi quelques inconvénients.

Amélioration un rendement et de l’autonomie : en installant un insert à bois dans une cheminée, on augmente le rendement des flambées, qui atteint alors entre 70 et 75%. Les appareils les plus performants sont ceux munis d'un ventilateur. De plus, si les bûches choisies sont suffisamment importantes, le feu peut durer jusqu'à une dizaine d'heures. Pour augmenter encore cette durée, on peut installer dans le conduit un régulateur de tirage, appareil avec un clapet circulaire piloté par un contrepoids.

Amélioration de la sécurité : grâce au vitrage qui ferme l'âtre, les risques de projections d'étincelles et de chutes de bûches incandescentes hors du foyer sont éliminés. Les enfants ne peuvent plus tenter de s'approcher près des flammes pour les toucher. Même si un courant d'air se crée dans la maison, les cendres et les poussières ne s'envolent pas dans la pièce.

Facilité d’installation : l'installation d'un insert à bois est un chantier qui ne nécessite pas de gros travaux car la structure de la cheminée est conservée. On conseille tout de même de demander à un professionnel de s'en charger, notamment à cause de la nécessaire modification du conduit.

Quelques inconvénients : L'inconvénient majeur de ce dispositif est son entretien car il faut régulièrement nettoyer la vitre, qui se salit rapidement. Les amateurs de feu hésitent parfois à installer un insert de cheminée car on ne profite pas autant du feu que lorsque le foyer est ouvert.

Un prix lié à la puissance et à la marque de l'appareil

Le coût d'un insert à bois pour cheminée varie entre 500 et 2 500 euros. Les principaux facteurs influant sur ce prix sont la puissance de l'équipement, son design et son fabricant. Il est donc important de bien évaluer les besoins du domicile afin de ne pas choisir un insert surdimensionné quant aux kWh produits. On doit ajouter au prix de l'insert le coût de la main d'œuvre pour son installation (entre 500 et 1 800 euros). Plusieurs aides nationales existent concernant les travaux de rénovation énergétique dont fait partie la mise en place d'un insert (Éco-prêt à taux 0, Crédit d'Impôt Transition Énergétique, TVA à taux réduit, prime énergie,…). Parmi les critères d'éligibilité à respecter figure notamment le fait que les équipements doivent être achetés par le professionnel qui va réaliser les travaux et facturés de manière distincte. Concernant les inserts à bois, ils doivent être conformes à la norme NF EN 13229. Notre simulateur vous permet de calculer toutes les aides relatives à l’achat d’un insert à granulés.

Calculez le montant de vos aides pour l’achat d’un insert à bois


Les services Calculeo

Vous avez accès gratuitement à l'ensemble des aides existantes
Je calcule mes aides

Vous êtes mis en relation avec des professionnels de la rénovation énergétique
Je fais une demande de devis

Vous recevez la Prime Énergie sous forme de chèque
Je calcule ma Prime Énergie


Les derniers calculs

À Paris
Aides possibles : 2 160 €
À Courthézon
Aides possibles : 1 114 €
À Pélussin
Aides possibles : 1 200 €

Les avis sur Calculeo

1344 personnes ont donné leur avis sur le service Calculeo (note moyenne: 4,1/5)

A chaque appel j'ai eu un interlocuteur, ou interlocutrice, qui a su m'aider dans mon utilisation de calculeo. Merci à eux. C'est pro et clair.
bruno s. - Bougue (40)
Sur Internet l'accompagnement est efficace est precis Par contre j'ai essayé d'appeler de nombreuses fois par telephone : en vain car je n'ai jamais reussi a avoir un interlocuteur
Blaise M. - Cuincy (59)
Clair sur les demandes
Vincent F. - Saint-Ambroix (30)