Calculeo

Comment bien isoler ses combles perdus ?

comment bien isoler les combles perdus

Disposer d’un mode de chauffage efficace est une chose, mais encore faut-il que votre logement soit convenablement isolé. Une mauvaise isolation de ses combles entraîne près de 30% de pertes de chaleur, ce qui n’est pas sans conséquences sur votre facture. Alors, comment faire pour isoler correctement ses combles perdus ? Calculeo fait le point

Pour isoler vos combles perdus, des aides à la rénovation énergétique vous sont proposées. Découvrez-les vite ainsi que leur montant grâce à notre simulateur gratuit !

Je calcule mes aides pour l’isolation de mes combles

Plusieurs techniques d’isolation à considérer

Dans le cas d’une isolation de vos combles perdus, il vous est possible d’opter pour différentes techniques. Quelle que soit celle utilisée, il faut que votre isolant soit posé sur le plancher bas des combles. Le plancher bas constitue la frontière entre le volume chauffé de votre logement et celui non chauffé. Ce dernier fait référence aux combles perdus, puisqu’ils s’avèrent non habitables.

Les deux principales techniques d’isolation des combles perdus sont celle du soufflage de flocons et celle du déroulage de bandes souples d’isolants.

La méthode de soufflage de flocons isolants est la plus simple. Elle est fortement recommandée dans le cas d’une isolation des combles perdus puisqu’elle s’adapte à la configuration de votre toiture, et aussi si vos combles ne sont pas très accessibles, à cause notamment de la présence de fermettes ou d’une faible hauteur. L’idée est de souffler des flocons de laine isolants en vrac sur la surface du plancher de vos combles. Le soufflage peut d’ailleurs s’effectuer depuis l’étage sous les combles. Ceci est permis grâce à une gaine qui permet de souffler les flocons isolants. L’épaisseur du matelas isolant ainsi créée permet alors de contenir la chaleur au sein de votre habitat. On utilise généralement pour cela de la ouate de cellulose, permettant une bonne isolation acoustique ainsi qu’un certain niveau de confort pour l’été.

La méthode du déroulage consiste à utiliser un isolant souple en rouleaux de type laine de verre ou laine de roche. Les bandes d’isolants seront alors placées, soit sur toute la surface du plancher, soit entre les solives de la charpente. A l’inverse de la technique du soufflage, celle-ci requiert une bonne accessibilité aux combles.

Des aides disponibles à condition de respecter les critères de performance

Si vous souhaitez bénéficier des aides à la rénovation énergétique, disponibles pour les travaux d’isolation des combles perdus, des critères de performance sont à considérer. L’isolant doit faire état d’une résistance thermique au moins égale à 7 m² K/W. Pour atteindre ce taux de résistance thermique une épaisseur d’environ trente centimètres d’isolant est à prévoir. Une telle épaisseur représente une surface non négligeable dans vos combles. Bien qu’ils soient non habités puisqu’il s’agit de combles perdus, une VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) s’avère indispensable. Il faut faire en sorte de surélever votre ventilateur afin que des flocons d’isolant ne se voient aspirés par celui-ci. Veillez à ce qu’en aucun cas votre VMC ne soit obstruée par l’isolant. C’est d’autant plus vrai s’il a été soufflé en vrac sur le sol de vos combles. Tout ceci permet de profiter d’un certain niveau de confort tout en réalisant des économies d’énergie.

Toujours du côté de la performance, pour vous assurer une bonne isolation thermique, il est vivement recommandé de faire effectuer ce type de travaux par un professionnel. Les risques de ponts thermiques étant considérables, il vaut mieux faire appel à un installateur qualifié et certifié RGE. Cette mention est d’ailleurs obligatoire à l’obtention des aides. En respectant ces différentes conditions, l’isolation de vos combles perdus sera éligibles à plusieurs aides écologiques qui pourront en charge jusqu’à 80% de son coût de réalisation. Parmi ces aides on peut citer entre autre, le crédit d’impôt pour les combles perdus (30% du coût d’achat  du matériel), les subventions de l’ANAH, la TVA réduite à 5,5%, l’éco prêt à taux zéro ou encore la prime énergie pour les combles perdus.

Calculez le montant de vos aides pour l’isolation de vos combles


Les services Calculeo

Vous avez accès gratuitement à l'ensemble des aides existantes
Je calcule mes aides

Vous êtes mis en relation avec des professionnels de la rénovation énergétique
Je fais une demande de devis

Vous recevez la Prime Énergie sous forme de chèque
Je calcule ma Prime Énergie


Les derniers calculs

À Weitbruch
Aides possibles : 1 000 €
À Arville
Aides possibles : 1 800 €
À La Rochelle
Aides possibles : 2 400 €

Les avis sur Calculeo

1344 personnes ont donné leur avis sur le service Calculeo (note moyenne: 4,1/5)

Tout était bien expliqué. Tous les imprimés à remplir étaient en ligne. Un rappel pour savoir où en étaient les travaux. Un vrai accompagnement. J'ai tout rempli et renvoyé les papiers, j'espère r...
Marie P. - Caluire-et-Cuire (69)
RAPPELS REGULIERS D ENVOI DU DOSSIER AVEC PRECISION DES JUSTIFICATIFS A JOINDRE. DES EXPLICATIONS TRES COMPREHENSIVES POUR DES CLIENTS NON INITIES. TRES SATISFAITE DE VOTRE PARTENARIAT
MARTINE K. - Jenlain (59)
Agréablement surprise, je souhaite d'ailleurs reprendre contact avant de prendre toute décision.
Jeannette B. - Chaponost (69)