Calculeo

Tout savoir sur l'isolation sous toiture

Isolation toiture

Une toiture mal isolée laisse évaporer dans la nature jusqu’à 30% de la chaleur généré par le système de chauffage du logement. Bien isoler votre toiture vous permettra non seulement de réduire notablement vos factures énergétiques, mais en plus, elle vous permettra aussi d’améliorer significativement votre confort thermique d’hiver comme d’été. Plusieurs solutions existent pour isoler votre toiture. Ici nous vous présentons l’isolation sous toiture.

Le saviez-vous ?

L'isolation sous toiture est éligible à plusieurs aides écologiques.

Calculez le montant de vos aides

Quelles sont les principales techniques d’isolation ?

Le dessous d’une toiture abrite soit des combles perdus ou des combles aménagés. Dans le cas de combles perdus, on peut les isoler simplement en installant de l’isolant, en rouleau ou par projection d'une matière isolante disponible en vrac, sur tout le plancher.
Les procédés les plus courants sont les suivants :

l’isolation "par soufflage". Avec l’isolation des combles perdus par soufflage, on se sert d’une souffleuse pour installer l'isolant (généralement granuleux et disponible en vrac); elle convient surtout lorsque certains coins des combles sont difficiles d’accès.

La technique "d'épandage" s'effectue, quant à elle, avec un râteau pour la pose de l'isolant.

L'isolation par rouleaux est plus adaptée à des combles perdus. L'installateur utilise alors des rouleaux souples (souvent en double couche) qu'il place entre les solives.

Si vous prévoyez aménager vos combles, il est recommandé d’en profiter pour faire l’isolation complète de votre toiture. La pose d’une membrane sous toiture constitue un élément essentiel pour renforcer son efficacité au niveau thermique. De plus, elle protège la charpente des infiltrations d’eau et limite les risques de bris (par soulèvement) de la couverture. Cet écran rend la toiture également plus imperméable. Quant au pare-vapeur, il est indispensable pour isoler les parois qui sont en contact avec l’extérieur. Constitué d’une membrane étanche (ou collée directement sur certains isolants), il doit être posé sans rupture et du côté chaud, toujours en contact direct avec la matière isolante.

Quels types d’isolants conviennent le mieux à ces travaux ?

Le meilleur choix, selon les installateurs agréés, est l’isolant constitué de laines minérales (verre, roche…), pour l’excellente performance thermique et phonique.

Les isolants synthétiques, quant à eux, offrent une très bonne performance tant au niveau thermique que phonique (surtout s’il s’agit de polystyrène expansé ou PSE).

Les isolants à base de fibres végétales (chanvre, lin) présentent une bonne performance thermique, mais moins au niveau phonique. Tout comme les isolants constitués de plumes ou de laine de mouton.

Les isolants « minces » : il s’agit de deux films réflecteurs de rayonnement thermique munis d’un élément séparateur pour freiner le passage de l’air froid ou chaud. L’avantage est qu’ils permettent de diminuer l’épaisseur de l’isolant de 10 à 20 fois. Par contre, comme ils sont très fragiles, il faut les manipuler avec soin lorsqu’on les installe dans les combles. Ils peuvent aussi être utilisés pour complémenter une autre matière isolante.

il existe aussi d’autres options telles que le liège, les fibres de bois et la perlite, qui s’avèrent de bons isolants à utiliser pour les combles.

isolation sous toiture

Doit-on installer une ou deux couches d’isolant pour la sous toiture ?

Tout dépend surtout du type de charpente…

La charpente industrialisée (à fermettes) peut recevoir soit une ou deux couches d’isolant. Qu’il s’agisse de deux couches ou d’une seule couche assez épaisse, il faut en assurer la bonne performance thermique;

Dans le cas d’une charpente traditionnelle, il vaudra mieux opter pour la pose sous chevrons, directement entre les pannes de cette charpente. Si vous comptez installer deux couches, il sera préférable de poser un isolant d’abord entre les chevrons puis, une seconde couche, entre les pannes;

L’isolation en une seule couche épaisse convient surtout à des combles aménagés, car elle ne réduit pas le volume habitable.

Quel budget prévoir pour isoler la sous toiture ?

Le prix global de l’isolation des combles varie beaucoup selon la technique employée, le type d’isolant et la superficie de la zone à isoler. A titre de référence, on peut estimer qu’isoler des combles perdus revient entre 80 et 120 € du mètre carré, si vous vous adressez à une entreprise spécialisée. En vous adressant à des professionnels pour vos travaux éco-énergétiques, sachez que vous pourriez avoir droit à plusieurs subventions gouvernementales et aides financières, qui ont été prévues pour amortir le montant investi par un propriétaire. Nous vous suggérons d’utiliser le simulateur du site Calculeo.fr pour prévoir votre budget de rénovation et vous pouvez également y obtenir des devis gratuits.

Le saviez-vous ?

Calculeo vous propose gratuitement jusqu'à 3 devis d'artisans RGE pour vos travaux.

Demandez vos devis gratuits


Les services Calculeo

Vous avez accès gratuitement à l'ensemble des aides existantes
Je calcule mes aides

Vous êtes mis en relation avec des professionnels de la rénovation énergétique
Je fais une demande de devis

Vous recevez la Prime Énergie sous forme de chèque
Je calcule ma Prime Énergie


Les derniers calculs

À Escala
Aides possibles : 1 200 €
À Trieux
Aides possibles : 2 640 €
À Saint-Denis
Aides possibles : 1 800 €

Les avis sur Calculeo

1344 personnes ont donné leur avis sur le service Calculeo (note moyenne: 4,1/5)

Intéressant de savoir à quelles aides nous pouvons prétendre
MOREL F. - Villars (42)
information sur la prime énergie que nous ne connaissions pas
valerie M. - Plourhan (22)
La réponse vous n'avez droit à rien ne s'accompagne d'aucune explication ... En creusant, on découvre que, une fois encore, ne sont aidés que les gros investisseurs .... les petits ... payez ... ...
Sandra M. - Bezons (95)