Vue de combles perdus isolés

L'isolation à 1 € : faut-il en profiter ou se méfier ?

Dans une habitation peu ou mal isolée, les pertes de chaleur peuvent aller jusqu’à 30% ! Refaire l’isolation chez soi est donc très important pour gagner en confort et faire des économies, mais nombreux sont ceux freinés par le coût des travaux. La solution ? Les offres d'isolation à 1€ ! Sont-elles crédibles ? Sur quels financements se basent-elles ? Quelles sont les conditions pour en bénéficier ? On vous dit tout pour que vous puissiez vous lancer en toute confiance.

Comment bénéficier de ces programmes attractifs

De nombreuses sociétés offrent ces programmes d'isolation à 1 €. Il est donc conseillé de consulter, notamment sur internet, le détail de ces propositions pour plusieurs entreprises avant d'en choisir une. Généralement, ces sociétés proposent un test d'éligibilité en ligne. Suite à ce test, elles vous contactent pour discuter des détails pratiques concernant le chantier et vous envoient un dossier à remplir. Vous renvoyez le dossier complété avec les documents requis. Le dossier validé, une pré-visite du chantier est réalisée et une date est proposée pour les travaux. L'isolation installée, vous devez alors régler la facture de 1 €.

👉 Découvrez les bénéfices de l'isolation des combles avec Jamy !

 

 

Isolation à 1€ : attention aux arnaques !

Il est normal de s’inquiéter en lisant les offres d'isolation thermique à 1 €, car ce prix semble dérisoire. Pourtant, ces propositions sont réelles et se basent sur un dispositif légal, appelé les certificats d'économies d'énergie (CEE). S'il existe évidemment certaines conditions à remplir pour en bénéficier, ces offres permettent aux personnes éligibles d'améliorer le confort thermique de leur habitation pour une somme symbolique.

 

En revanche, il faut se méfier si vous recevez un courrier avec un en-tête officiel de la République française, comme celui d'un ministère. En effet, ces lettres vous invitent généralement à rappeler un numéro de téléphone payant. Au final, ce n'est pas un service gouvernemental que vous contactez mais une entreprise privée qui utilise cet en-tête officiel pour vous amener à dépenser de l'argent en téléphonant. Prudence, donc !

Focus sur le fonctionnement des CEE

Le but des CEE, créés en 2005, est d'amener la consommation énergétique française globale à diminuer de manière conséquente. Pour cela, le gouvernement veut inciter les ménages (dits les éligibles) à réaliser des travaux permettant de réduire leurs dépenses énergétiques. Il décide alors d'attribuer aux fournisseurs d'énergie (dits les obligés) des objectifs comptabilisés en kWh CUMAC. Selon leur volume de ventes, les obligés doivent atteindre un nombre défini de kWh CUMAC. S'ils n'y arrivent pas, ils doivent payer des compensations financières à l'état.

 

Les obligés peuvent accumuler des kWh CUMAC en signant des contrats avec les éligibles afin de leur faire réaliser des travaux de rénovation énergétique. Selon la nature de ces travaux, les obligés se voient crédités d'un nombre défini de kWh CUMAC et versent une prime aux éligibles, appelée la prime énergie. C’est comme cela que vous pouvez refaire votre isolation à moindres frais !

Un dispositif spécifiquement dédié aux ménages les plus modestes

En 2012, le « Pacte Énergie Solidarité » a été créé afin de permettre aux ménages les plus modestes de procéder à l'isolation de leurs combles perdus à un coût minime.

 

Les programmes d’isolation à 1 euro s'adressent :

 

  • aux contribuables français, c’est-à-dire, toute personne payant ses impôts en France.
  • locataires ou propriétaires
  • résidant en France métropolitaine, dans une habitation de 2 ans ou plus
  • ayant des revenus modestes

La notion de ménage modeste est définie par l’Anah en fonction de la localisation de l’habitation, du nombre de personnes du foyer et d'un plafond de revenus annuels (en €) : 

 

Nombre de personnes dans le ménage Île-de-France Provinces
1 24 918 18 960
2 36 572 27 729
3 43 924 33 346
4 51 289 38 958
5 58 674 44 592
par personne supplémentaire + 7 377 + 5 617

 

Les critères techniques requis pour l’isolation de vos combles perdus à 1€ sont consignés dans un document spécifique appelé BAR-EN-01.Il faut notamment que la résistance thermique (en m2.K/W) du matériau isolant (qui doit avoir une durée de vie conventionnelle de 30 ans) ait une valeur supérieure ou égale à 7. Dans ces programmes à 1€, les isolants généralement utilisés sont la laine minérale soufflée ou la laine minérale déroulée.

Dans tous les cas, ces travaux doivent être réalisés par un professionnel doté de la qualification RGE (Reconnu Garant de l'Environnement).