Calculeo

La mousse isolante, l’arme absolue contre les ponts thermiques

mousse polyuréthane

La mousse isolante peut être projetée dans les combles, sous la toiture et les planchers, mais aussi sur les murs. Cette technique d’isolation est à la fois performante, sûre et durable. Elle contribue à réduire les factures énergétiques, tout en offrant un meilleur confort de vie. De nombreux dispositifs d’aides financières rendent ces travaux d’isolation thermique accessibles au plus grand nombre.

Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer vos travaux d'isolation thermique par une Prime Energie.

En savoir plus sur la prime énergie

La mousse isolante projetée : un atout contre les ponts thermiques

La mousse isolante la plus utilisée pour l'isolation thermique est la mousse de polyuréthane projetée. Cette mousse expansée peut être mise en œuvre dans tout type d’habitat, y compris les maisons à ossature bois. Elle est à la fois performante sur le plan énergétique, sûre et économique. Projetée dans les combles, elle permet d’isoler le moindre interstice, même dans les endroits les plus difficiles d’accès.
La mousse isolante se dilate une fois pulvérisée, c’est pourquoi elle se montre particulièrement efficace pour réduire les ponts thermiques au niveau des liaisons murs/toiture ou murs/sol. Son utilisation principale est l'isolation des combles ou des rampants de toiture. Elle peut également être projetée en sous-face pour isoler un plancher sur vide sanitaire, de même que sur les murs pour assurer l'isolation thermique et l'étanchéité à l'air.
Les performances de la mousse isolante sont stables dans le temps, contrairement aux laines minérales qui ont tendance à se tasser. Ce procédé d’isolation thermique améliore le confort de vie en toute saison, tout en réduisant les dépenses énergétiques. La mise en œuvre de cette technique nécessite un matériel spécifique car la mousse est fabriquée au fur et à mesure directement sur le chantier, ce qui limite les déchets et le transport de matériaux.

mousse isolante

Mousse isolante à cellules ouvertes ou fermées : un choix important

Il existe 2 types de mousses isolantes : la mousse à cellules ouvertes et la mousse à cellules fermées. Dans le premier cas, la mousse est souple et de faible densité (environ 225 g par m3). Elle reste perméable à la vapeur d’eau, ce qui peut nécessiter des travaux d'isolation complémentaires. À épaisseur égale, la mousse à cellules fermées offre une densité beaucoup plus élevée (environ 900 g par m3), et donc de meilleures performances en termes d’isolation. Ce type de mousse est totalement étanche à l’air et peut faire fonction de pare-vapeur, tout en limitant la formation de moisissures.
Le niveau de résistance thermique de la mousse isolante est de R=5 pour la mousse à cellules ouvertes et de R=6 à 6,5 pour la mousse à cellules fermées. Ces deux types de mousses n’étant pas compatibles, le choix relève de la compétence de l’entreprise chargée des travaux. La pose de mousse isolante nécessite un vrai savoir-faire. C’est pourquoi il est conseillé de s’adresser à une entreprise certifiée RGE spécialisée dans ce domaine.

Avantages et inconvénients

La mousse isolante projetée offre de nombreux avantages :

  • Très polyvalente, elle peut isoler les combles, les murs et le plancher de tout type de construction.
  • Elle permet d'atteindre un très bon niveau d'isolation et de confort.
  • Elle convient aussi bien en construction qu’en rénovation.
  • Les travaux ouvrent droit à des aides financières très intéressantes.

Le principal inconvénient de la mousse isolante en polyuréthane est son impact négatif sur le réchauffement climatique, dû à ses agents de gonflement. Ce problème semble avoir été résolu par les fabricants avec les agents de nouvelle génération à base d’hydrofluoroléfine (HFO). La mousse expansive à base d'icynene, un dérivé de polyuréthane développé au Canada, est également présentée comme plus écologique.

Un prix assez abordable

Le prix moyen au mètre carré de la projection de mousse isolante est de 45 €, avec une fourchette allant de 25 à 60 €. Les prix varient en fonction du type de mousse utilisé et de l'épaisseur nécessaire.
Ces prix sont bien sûr théoriques car la pose de mousse isolante pour les combles ou le plancher ouvre droit à de nombreuses aides financières comme le Coup de pouce isolation, le crédit d’impôt ou le programme "Habiter Mieux" de l'Anah.

Le saviez-vous ?

Vous pouvez financer vos travaux d'isolation thermique par une Prime Energie.

En savoir plus sur la prime énergie


Les services Calculeo

Vous avez accès gratuitement à l'ensemble des aides existantes
Je calcule mes aides

Vous êtes mis en relation avec des professionnels de la rénovation énergétique
Je fais une demande de devis

Vous recevez la Prime Énergie sous forme de chèque
Je calcule ma Prime Énergie


Les derniers calculs

À Quié
Aides possibles : 750 €
À Quié
Aides possibles : 1 050 €
À Quié
Aides possibles : 1 050 €

Les avis sur Calculeo

1344 personnes ont donné leur avis sur le service Calculeo (note moyenne: 4,1/5)

Je recherchais des aides car mon budget est serré, et j'ai trouvé sur le site des aides auxquelles j'avais droit et que je ne connaissais pas, donc je ne regrette pas d'avoir visité votre site.
marie p. - Flaujagues (33)
irréprochable
ROSINE T. - Auxi-le-Château (62)
ils m'ont renseigné sur des choses que je ne connaissais pas
MAKABU M. - Nangis (77)