Calculeo

Tout savoir sur la chaudière murale au gaz : à condensation, à basse température, au gaz propane, au gaz butane etc.

chaudière murale au gaz

La chaudière à gaz murale allie performance et praticité. Très facile à installer, elle permet de chauffer son logement et de produire de l’eau chaude à usage sanitaire pour un prix assez abordable. Et d’ailleurs les modèles les plus performants c’est-à-dire ceux à condensation sont éligibles à plusieurs aides écologiques qui peuvent couvrir jusqu’à 80% de leurs coût d’achat.

Calculez le montant de vos aides pour l’achat d’une chaudière à condensation

Le fonctionnement de la chaudière à gaz murale

La chaudière à gaz murale est facile à installer que ce soit dans le neuf ou dans l’ancien rénové et elle est économique. Elle est légère, est peu encombrante et se place généralement dans la cuisine. Elle fait office de chauffage et permet également de chauffer l’eau des sanitaires (évier et salle de bains) que ce soit de façon instantanée (on parle alors de chauffe eau instantané) ou par accumulation (on parle alors de cumulus ou ballon d’eau chaude). S’il existe des modèles qui ne servent qu’au chauffage, les modèles les plus courants sont les mixtes, c’est-à-dire ceux qui font à la fois eau chaude et chauffage.

Pour remplir son rôle de chauffage, la chaudière à gaz murale aura besoin d’être connectée à des radiateurs ou à un plancher chauffant. Si les modèles traditionnels peuvent tout à fait convenir notamment grâce à un prix du gaz relativement abordable, il est dans un souci de performance énergétique, recommandé d’opter pour les modèles à condensation.

La condensation permet de chauffer avec peu d’énergie en récupérant la chaleur de la vapeur d’eau contenue dans les fumées pour un rendement supérieur à 100 % avec peu de rejets polluants. Les calories récupérées sont piégées et refroidies dans un condensateur-échangeur.

Différents types de chaudières à gaz murales

Il existe plusieurs types de chaudières à gaz murales pouvant être regroupés selon la technologie utilisée ou le mode de fonctionnement.

Au niveau de la technologie on distingue, les modèles traditionnels, les modèles à basse température et les modèles à condensation.

Les modèles traditionnels ne sont plus trop à l’ordre du jour du fait d’une efficacité énergétique relativement faible. Maintenant il est recommandé de s’orienter vers les modèles dits à haute performance énergétique (à  basse température et à condensation).

Les modèles à basse températures sont plus recommandés pour les appartements, les petites maisons ou les logements dotés d’une excellente isolation thermique. Elles sont plus économiques à l’achat que les modèles à condensation, mais elles ne sont plus éligibles à presque aucune aide écologique à l’exception la TVA réduite à 10%.  

Les modèles à condensation  s’imposent naturellement pour les logements plus spacieux ou avec des besoins en chauffage plus importants, il est recommandé d’opter pour les chaudières à condensation. Elles sont en effet plus performantes, et même si elles sont plus chères à l’achat, elles sont éligibles à plusieurs aides écologiques telles que le crédit d’impôt pour la chaudière à condensation,  les subventions, l’éco prêt à taux zéro ou encore la prime énergie pour les chaudières à haute performance. Toutes ces aides cumulées peuvent prendre en charge jusqu’à  80% du coût d’acquisition de la chaudière.

Au niveau du mode de fonctionnement  on distingue les modèles instantanés, les modèles à micro accumulation et les modèles à accumulation.

La chaudière à gaz murale instantanée produit de l’eau chaude en continu. Elle est parfaite pour les petits besoins en eau chaude ou les logements ne disposant que d’une seule salle d’eau. Ses principaux avantages sont qu’elle n’occupe qu’un tout petit espace  (généralement dans la cuisine), coûte beaucoup moins cher à l’achat et optimise la consommation énergétique, vu qu’elle chauffe l’eau à la demande et ne chauffe donc que l’eau qui est prête à être utilisée. Les inconvénients de la chaudière instantanée sont qu’elle a du mal à répondre à des besoins importants, que l’eau va prendre un peu de temps à chauffer, le brûleur est sur-sollicité.

La chaudière à micro accumulation est une chaudière instantanée dotée d’un petit réservoir, entre 3 et 5l. Ce petit réservoir a comme double mission de limiter d’une part la surconsommation énergétique habituelle des modèles à accumulation classiques, et d‘autre part de limiter la latence constatée avec les modèles instantanés. Si elle coûte plus cher à l’achat qu’un modèle instantané, à l’usage elle améliore grandement le confort des habitants et permet de soulager le brûleur de l’appareil qui est moins sollicité.

La chaudière à accumulation est destinée aux besoins importants en eau chaude, elle est d’une taille plus importante que les deux autres types de chaudières, avec un ballon de stockage qui va de 20 à plus de 150 litres. Elle permet d’avoir de l’eau chaude en abondance et quasi instantanément. La chaudière à accumulation s’impose dans les foyers avec plusieurs membres et surtout avec plusieurs salles d’eau. Son principal inconvénient est que vu qu’elle chauffe l’eau en grande quantité, toute l’eau chauffée ne sera pas consommée immédiatement, elle perdra sa chaleur et devra alors être re-chauffée. Ce qui est du gaspillage. Pour limiter ce gaspillage, on doit veiller à dimensionner son ballon d’eau chaude au plus juste.

Les avantages et les inconvénients

Les avantages de la chaudière à gaz sont plus nombreux que ses inconvénients. Elle est facile à installer, elle est plus légère et prend moins de place qu’une chaudière au sol. Elle est compacte et trouve facilement sa place dans une cuisine, une salle de bain ou même dans un placard. Une chaudière à gaz dure plus de 10 ans avec une durée moyenne de 15 années pour un prix tout à fait raisonnable. Elle fait office de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire. Les modèles aujourd’hui sont efficaces avec un rendement accru pour les modèles à condensation qui sont aussi plus écologiques car utilisant moins de combustibles. Les inconvénients par rapport au chauffage à l’électricité sont une installation plus complexe mais aussi son entretien qui doit être réalisé tous les ans. Pour les chaudières à condensation, des produits de fumisterie sont également nécessaires. Comme pour tous les chauffages au gaz, il convient également de vérifier régulièrement les niveaux de pression.

Quel est le prix d’une chaudière à gaz murale ?

Les prix varient en fonction du type de chaudière choisie mais aussi en fonction des marques. Une chaudière à condensation coûte entre 3000 et 5000 euros. Pour une chaudière qui passe par le chauffage au sol, il faut plutôt compter entre 4000 et 7000 euros. Si ces prix sont à priori relativement élevés surtout si l’on compare aux autres types de systèmes de chauffage disponibles (poêles, pompe à chaleur, radiateur électrique etc.), il faut savoir que certains modèles de chaudières à gaz murales, notamment ceux à condensation sont éligibles à plsuieurs aides écologiques tels que le crédit d’impôt, la prime énergie, les subventions de l’ANAH, etc.

Calculez le montant de vos aides pour l’achat d’une chaudière murale au gaz


Les derniers calculs

À Decize
Aides possibles : 662 €
À Caouënnec-Lanvézéac
Aides possibles : 360 €
À Sarcy
Aides possibles : 4 050 €

Les avis sur Calculeo

1344 personnes ont donné leur avis sur le service Calculeo (note moyenne: 4,1/5)

c'est excellent,tres facile a comprendre.
Bernard § Denise A. - Bucquoy (62)
Les explications des différentes étapes de la demande étaient parfaitement compréhensible.
max v. - Paron (89)
J ai bien aimé la rapidité de réaction pour nous informer en ce qui concerne les entreprises ainsi que la simulation des aides auxquelles nous avons droit
JULIEN w. - Wahagnies (59)