Qu'est ce que le crédit d'impôt transition énergétique ?

Par L’équipe de rédaction

Depuis 2005, si vous réalisiez des travaux d’économies d’énergie dans votre logement, vous pouviez prétendre au CITE. Cette réduction était appliquée sur le montant de votre impôt sur le revenu. Si aujourd’hui, le CITE n’existe plus, l’Anah a mis en place une nouvelle subvention ouverte à tous les ménages, MaPrimeRénov’. 

 

Si le CITE n’existe plus, d’autres aides à la rénovation subsistent et permettent de réduire le coût de vos travaux. D'ailleurs avec Effy Liberté, nous vous accompagnons dans vos démarches administratives. Testez votre éligibilité !

Je calcule mes aides

Simulation gratuite et immédiate

Le CITE, c’est quoi ?

Mis en place le 8 février 2005, le crédit d’impôt transition énergétique permettait de couvrir une partie voire l’intégralité des dépenses de vos travaux de rénovation énergétique

Qui pouvait bénéficier du crédit d’impôt transition énergétique ?

Le CITE était destiné à toute personne résidant en France, imposable ou non. Plusieurs critères étaient nécessaires pour en bénéficier : 

 

  • Vous étiez propriétaire, locataire ou occupant à titre gratuit.
  • Vous réalisiez des travaux d’économies d’énergie dans votre résidence principale.
  • Votre résidence principale se situait en France et avait plus de deux ans.

 

Les propriétaires bailleurs étaient quant à eux, exclus du dispositif.

 

💡 Quelle différence entre le CITE et la réduction d’impôt ?

Il existe une différence de taille entre ces deux dispositifs ! Imaginons que vous receviez 3 000 € d’aides de l’Etat alors que votre impôt sur le revenu était de 2 000 €. Si cette aide vous avait été octroyée dans le cadre d’une réduction d’impôt, vous ne payiez pas d’impôt, et vous ne receviez pas les 1 000 € de différence. Dans le cadre d’un crédit d’impôt, non seulement vous ne payiez pas d’impôt, mais les 1 000 € de différence vous étaient délivrés.

Les travaux pris en charge par le CITE

Le dispositif du crédit d’impôt transition énergétique prenait en charge une vaste gamme de travaux d’économies d’énergie :

 

👉 Le CITE, c’est fini !
Depuis le 1er janvier 2020, le CITE a disparu. Mais pas de panique ! L’agence nationale de l’habitat a mis en place une nouvelle aide financière ouverte à tous les ménages. Son nom : MaPrimeRénov’ !

Zoom sur MaPrimeRénov’, la nouvelle aide de l’Anah

MaPrimeRénov’ a été créée en janvier 2020 et correspond à la fusion du CITE et de l’aide Habiter Mieux Agilité de l’Anah. Réservée à l’origine aux ménages modestes, elle a depuis été élargie à tous.


A qui s’adresse-t-elle ?

Cette subvention de l’Anah s’adresse à tous les propriétaires d’un logement. Pour en bénéficier, plusieurs critères sont à respecter : 

 

  • Vous êtes propriétaire occupant ou bailleur.
  • Votre logement a plus de deux ans.
  • Les travaux sont réalisés dans votre résidence principale.
  • Vos travaux sont réalisés par un artisan RGE.

 


Combien pouvez-vous obtenir ?

MaPrimeRénov’ peut couvrir jusqu’à  90% de vos dépenses de travaux de rénovation énergétique. Son montant varie en fonction des revenus de votre ménage, mais aussi de la région dans laquelle vous habitez.

 

Découvrez votre catégorie de revenus :

Barèmes revenus MaPrimeRénov'
Prime

Le montant total de l’aide est plafonné à  20 000 € par logement sur une période de 5 ans. Ce plafond de dépenses varie en fonction des travaux réalisés.

 


Quels travaux sont concernés ?

Isolation des combles perdus

La liste des travaux éligibles à MaPrimeRénov’ est quasi la même que pour le CITE. Elle concerne les travaux d’isolation, l’installation de systèmes de chauffage écologiques comme la pompe à chaleur ou la chaudière à bûches, de système solaire combiné, ou encore la réalisation d’un audit énergétique.

 

Certains travaux ne sont cependant pas éligibles à MaPrimeRénov’ :

 

 


Est-elle cumulable avec d’autres aides ?

Bonne nouvelle ! Vous avez la possibilité de cumuler MaPrimeRénov’ avec d’autres subventions comme la Prime Effy, l’éco-prêt à taux zéro, la TVA réduite ou encore les aides d’action logement. 

 

Primes

Attention ! Si vous souhaitez cumuler MaPrimeRénov’ avec la Prime Effy, vous devez obligatoirement faire la demande de Prime Effy avant la demande de MaPrimeRénov’.

 


Comment l’obtenir ?

Pour bénéficier de MaPrimeRénov’, c’est simple : 

 

  • Vous faites votre demande de prime avant la réalisation de vos travaux sur le site dédié.
  • Après étude de votre dossier, le montant de prime qui vous est attribué vous est indiqué.
  • Vos travaux sont réalisés par un artisan RGE.
  • Vous envoyez votre facture, et vous recevez votre prime !
     
Je calcule ma prime

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction