Calculeo

Le cumulus ou ballon d’eau chaude ou chauffe eau à accumulation

cumulus a accumulation

Le cumulus appelé aussi chauffe-eau à accumulation ou ballon d’eau chaude est un appareil qui permet de chauffer de l’eau à partir d’une source d’énergie que ce soit par l’électricité, le fioul, le gaz, l’énergie solaire, la pompe à chaleur ou la thermodynamique. Contrairement au chauffe eau instantané qui chauffe l’eau à la demande et la stocke pas, le chauffe-eau à accumulation chauffe l’eau en avance et la stocke dans un réservoir dédié en attendant qu’un utilisateur en ait besoin. Certains types de chauffe eau à accumulation sont éligibles aux aides écologiques comme le crédit d’impôt, la prime énergie ou encore l’éco ptz.

Calculez le montant de vos aides pour l’achat d’un cumulus

Les différents types de cumulus

Le chauffe-eau à accumulation peut être utilisé dans la maison pour les particuliers, dans les lieux de travail ou dans les industries. Sa singularité est de posséder un réservoir de stockage de l’eau. L’intérieur du réservoir se décompose en deux parties : une partie supérieure qui garde l’eau chaude pour être ensuite distribuée et une partie inférieure qui accueille l’eau froide en guise de stockage. En se basant sur un système de pression, le chauffe eau remplace automatiquement le volume d’eau chaude consommée par un volume équivalent d’eau froide qui sera alors chauffée. Il plusieurs types de cumulus selon la source d’énergie utilisée comme carburant. On distingue ainsi le chauffe eau à accumulation électrique, le chauffe eau à accumulation au gaz, le chauffe eau à accumulation thermodynamique, le chauffe eau à accumulation solaire etc.

Le cumulus électrique : il s’alimente à l’aide d’une résistance stéatite ou d’une résistance immergée directement dans l’eau. Un thermostat mesure constamment la température de l’eau et chaque fois qu’il détecte que l’eau est dessous de la température de consigne, la résistance électrique est déclenchée et maintenue jusqu’à ce que la température de consigne est atteinte.

Le cumulus au gaz : son installation est relativement bien encadrée. En l’occurrence, il est interdit de l’installer dans une salle de bain, dans des séjours ou des chambres à coucher. Il doit être installé dans une pièce bien ventilée (à noter que les pièces qui disposent uniquement d’une VMC comme système  de ventilation ne sont aussi interdite). Cet appareil est a la réputation de chauffer l’eau beaucoup plus rapidement que les modèles électriques

Le cumulus thermodynamique : Il est très prisé pour sa frugalité énergétique et aussi pour son caractère écologique. En effet non seulement il fonctionne en puisant de l’énergie renouvelable, mais en plus il a besoin de presque deux fois moins d’énergie pour chauffer le même volume d’eau. Son coût d’achat est plus élevé mais il est très facile à installer, nécessite très peu d’entretien et est éligible aux aides écologiques.

Le cumulus solaire: Il sert en général de chauffe-eau d’appoint, c’est-à-dire fonctionnant en complément d’un autre système. La part des besoins en eau chaude sanitaire (ecs) couverte par ce système va dépendre de plusieurs facteurs tels que le taux d’ensoleillement (qui va varier d’une région à une autre) et de la surface, de l’orientation et de l’optimisation des panneaux solaires installés. En général il peut couvrir jusqu’à 60% des besoins en ECS.

Chacun de ses types de chauffe-eau présente à la fois des avantages et des inconvénients. Le chauffe-eau à gaz est surtout avantageux par son faible coût énergétique. Il peut en effet être un investissement adapté pour les particuliers en raison de rendement très correct. Il présente cependant quelques inconvénients : le modèle de chauffe-eau à gaz instantané ne peut pas s’installer dans une chambre ou dans la salle de bain. Son emplacement doit se faire dans un endroit profitant d’une aération considérable. Le temps de chauffage peut parfois être d’une durée longue par rapport au chauffe-eau électrique qui est la solution la plus efficace et la plus simple pour chauffer l’eau rapidement.

Le chauffe électrique est plus pratique et peu onéreux. Le coût de l’électricité reste accessible à tous les types de foyers. De plus, le modèle électrique s’installe facilement dans n'importe quelle pièce. La durée de vie d’un chauffe-eau électrique est plus courte à cause de la tarte et la corrosion.

Les chauffe eaux thermodynamique et solaires ont pour eux les avantages d’être écologiques, de coûter moins cher à l’utilisation, de nécessiter très peu d’entretien  et d’avoir une durée de vie relativement longue (entre 20 et 25 ans). Parmi leurs inconvénients on peut entre autres de ne pas pouvoir couvrir l’intégralité des besoins en ecs du logement et de nécessiter donc un autre système d’appoint. En plus ils sont plus chers à l’achat même s’ils sont éligibles à plusieurs aides écologiques tels que le crédit d’impôt, les subventions de l’ANAH, la prime énergie l’éco ptz etc.

Prix d’un chauffe eau à accumulation

Le prix du chauffe-eau à accumulation va dépendre de plusieurs facteurs parmi lesquels les plus importants sont : le type du chauffe-eau (au gaz, à énergie électrique, solaire ou thermodynamique), la capacité de stockage du réservoir (50 litres, 100 litres, 150 litres, 200 litres etc.), la durabilité du produit, les économies qu'il peut générer, le tirage de la cuve, le type de résistance pour l’électrique, la situation géographique et aussi selon les dimensions et les formes des modèles disponibles sur le marché. Pour le modèle à gaz, le prix varie de 400 euros pour les entrées de gamme jusqu’à 1500 euros pour les premiers choix et les produits de marque. Le chauffe-eau électrique quant à lui est relativement moins coûteux avec une fourchette de prix entre 200 et 1500 euros. Pour le chauffe eau thermodynamique il faut tabler entre 1500 et 4000€. Pour le chauffe eau solaire, les prix vont fluctuer entre 2000 et 3000€. Cependant même si ces prix peuvent paraitre à priori élevé, il faut savoir qu’il existe une large panoplie d’aides qui pourront vous aider à le réduire au maximum.

Les subventions disponibles pour l’achat d’un chauffe-eau à accumulation

La production d’eau chaude sanitaire est la source d’importants dégâts écologiques sur l’environnement. Ce qui est surtout vrai pour le cas des équipements de production d’eau chaude sanitaire trop gourmands en énergie ou ayant un impact écologique trop négatif. Pour lutter contre ce phénomène, l’état s’est engagé à accompagner la démarche des foyers vers le choix de chauffe eau plus écologiques. Ainsi, on a pu constater de plus en plus de ménages se tourner  vers les chauffe-eaux thermodynamiques ou à énergie solaire. Depuis le 1 er septembre 2014, des aides et subventions sous forme de crédit d’impôt à taux unique de 30 % sont au bénéfice des foyers pour l’installation d’un chauffe-eau à énergie renouvelable. Un taux de tva réduite à 5,5% est en outre disponible pour ces produits de même que la prime certificat d’économie d’énergie, les aides locales ainsi que le financement de l’éco prêt à taux zéro

Calculez le montant de vos aides pour l’achat d’un cumulus


Les derniers calculs

À Saint-Laurent-la-Gâtine
Aides possibles : 870 €
À Saint-Priest-Ligoure
Aides possibles : 1 575 €
À Veyrac
Aides possibles : 750 €

Les avis sur Calculeo

1344 personnes ont donné leur avis sur le service Calculeo (note moyenne: 4,1/5)

le suivi du dossier,appel telephonique pour des infos ,preuve du serieux de vos services et de vos competences.merci
ma h. - Monbahus (47)
Les démarches à effectuer ainsi que les documents à se procurer.
Isabelle D. - Franqueville-Saint-Pierre (76)
Mon interlocuteur de calculeo m a tres bien expliquer le principe et les etapes
Clémence M. - Beuzeville (27)