Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Fonctionnement, avantages, inconvénients et prix, tout savoir sur la cheminée murale

Par L’équipe de rédaction

Esthétique et facile à poser, la cheminée murale s’intègre à toutes les décorations sans nécessiter de travaux particuliers. Efficace comme chauffage d’appoint, elle possède différents avantages et inconvénients. Focus sur la cheminée murale.

Je change mon chauffage

Simulation gratuite en 2 minutes

La cheminée murale, fonctionnement, installation et entretien

La cheminée murale, un fonctionnement simple

La cheminée murale est un dispositif de chauffage d’appoint à accrocher au mur ou à encastrer dans une cloison. Elle produit de véritables flammes lorsqu’elle est au bioéthanol et simule visuellement un feu si elle est électrique. Très esthétique et souvent design, elle permet de créer une ambiance chaleureuse dans n’importe quelle pièce ou habitation qui n'a pas de conduit d’évacuation des fumées.

 

Une cheminée murale électrique fonctionne comme un radiateur classique : il suffit de la raccorder à une prise et de la mettre en marche. Selon son format, la cheminée à l’éthanol possède un ou plusieurs réservoirs à remplir de bioéthanol liquide à enflammer à l’aide d’une allumette longue ou d’un allume-feu. Certains dispositifs sont pourvus d’un système d’allumage électrique. Attention, l’éthanol utilisé est issu de matières végétales, il ne s’agit pas de l’éthanol E85 que l’on trouve dans les stations-service.

 

Véritable objet de décoration, la cheminée murale ne dispose pas d’une puissance de chauffe suffisante pour être employée comme mode de chauffage principal. Elle permet cependant de compléter une installation existante ou de réchauffer l’atmosphère en mi-saison pour gagner 1 °C ou 2 °C dans la pièce si elle est bien isolée.

 

Il existe plusieurs modèles et finitions compatibles avec tous types d’usages et de décorations intérieures :

 

  • avec un entourage en bois, en acier, en béton, en pierre, etc.,
  • avec des formes très variées : carrées, rondes, rectangulaires, en forme de goutte, etc.,
  • avec un réservoir en gobelet à remplir puis à enflammer,
  • avec un réservoir poreux qui absorbe le combustible limitant ainsi le risque d’écoulements et débordements.

 

Installation, des précautions à prendre

La cheminée murale peut être installée à la hauteur de votre choix. Elle est généralement fixée à l’aide d’un châssis qui l’éloigne légèrement du mur pour éviter les risques d’incendie. Pour des raisons de sécurité évidentes, il est recommandé de la poser contre une paroi ignifugée (plaque de plâtre + isolant à haute résistance thermique) ou non inflammable (en brique, en pierre, etc.).

 

Les modèles à encastrer peuvent être installés à l’intérieur d’une ancienne cheminée grâce à un kit d’adaptation. Pour l’incorporation dans une cloison, il est nécessaire de prévoir un coffrage résistant à de fortes chaleurs.

 

Pour que votre cheminée soit conforme aux normes de sécurité concernant l'emploi de l’éthanol, assurez-vous que l’appareil respecte la norme HF-D 35-386. Elle seule peut garantir des conditions optimales d’utilisation limitant au maximum le risque de brûlures ou d’intoxication au monoxyde de carbone.

 

Des besoins en entretien limité

L’entretien d’une cheminée murale se limite à nettoyer régulièrement son brûleur et son coffrage extérieur. Pour cela, utilisez simplement un chiffon humide. Évitez l’emploi de produits chimiques et de solvants qui pourraient altérer le fonctionnement de l’appareil.

Avantages et inconvénients

La cheminée murale au bioéthanol possède de multiples avantages :

 

  • Elle est esthétique et s’adapte à tous les styles de logements.
  • Elle est très simple d’utilisation.
  • Avec son rendement de 100 %, elle ne génère pas de fumées et dispense donc de l’installation d’un conduit d’évacuation.
  • Lorsqu’elle respecte les normes de sécurité, elle n’est absolument pas dangereuse.
  • Elle est très facile à installer.
  • Elle est propre et ne demande que peu d’entretien.

 

Elle présente cependant quelques inconvénients :

 

  • Sa puissance calorifique limitée la réserve à un usage décoratif ou comme chauffage d’appoint. Selon le modèle, la puissance varie de 1 à 5 kWh.
  • Sa consommation de combustible est assez importante, de l’ordre d’environ un demi-litre par heure.
  • Son prix peut paraître élevé pour un simple complément de chauffage.
  • Il faut être très prudent lorsqu’on manipule l’éthanol qui est très facilement inflammable.
  • Il est nécessaire d’aérer la pièce où elle est posée régulièrement pour renouveler l’air et favoriser une bonne combustion exempte de monoxyde de carbone.
  • Selon la qualité du combustible acheté, une odeur d’alcool peut se dégager dans les premières minutes suivant l’allumage.

Cheminée murale : prix d’achat et coût de fonctionnement

Le prix d’une cheminée murale varie en fonction de l’énergie qu’elle utilise, de son esthétique, de la noblesse des matériaux qui la composent et des options qu’elle présente.

 

  • Comptez entre 50 € et 1000 € pour une cheminée murale électrique.
  • Une cheminée au bioéthanol à fixer au mur se situe entre 150 € et 2 000 €, châssis de fixation inclus.
  • Pour un modèle à encastrer dans une cloison ou une cheminée préexistante, prévoyez un budget de 100 € à 1 500 €.

 

L’éthanol utilisé comme combustible se trouve facilement en bidons de 5 litres dans les supermarchés ou les grandes surfaces de bricolage à un prix variant de 2 € à 4 € par litre, selon sa qualité.

 

Ce type de chauffage n'est éligible à aucune aide gouvernementale.

Je change mon chauffage

Simulation gratuite en 2 minutes

L’équipe de rédaction