Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

La toiture métallique : résistante, durable et économique

Par L’équipe de rédaction

En zinc, en acier ou en cuivre, en feuilles, en métal laminé ou en plaques, la toiture métallique devient de plus en plus populaire grâce notamment à des prix relativement attractifs, une excellente durabilité et surtout une grande maniabilité. Jusqu’à récemment cantonné à la couverture des bâtiments industriels, agricoles et aux annexes, la toiture métallique commence aussi à s’imposer dans le secteur résidentiel.  

Je calcule mes aides

Simulation gratuite en 2 minutes

La toiture métallique, une couverture de toit moderne et design

Loin d’être réservée à la couverture des bâtiments industriels ou agricoles, la toiture métallique est de plus en plus utilisée sur les maisons particulières. Elle se présente sous forme de feuilles de métal laminé ou de plaques ondulées ou nervurées qui ont l’aspect de tuiles classiques. On peut installer des panneaux métalliques sur la plupart des toits en pentes. Très design, ils sont appréciés sur les maisons contemporaines ou d’architecte.
Les matières utilisées peuvent être le cuivre, le zinc, l’aluminium, l’acier. Les panneaux sont constitués de deux feuilles de métal zingué revêtues de plusieurs couches protectrices. Ce matériau est à la fois très durable (de 50 à 100 ans) et très léger (10 fois plus que les tuiles en argile). Les produits sont proposés dans une large gamme de styles et de coloris, ce qui permet de personnaliser totalement son habitation. Certains panneaux de toiture sont fournis avec une couche d’isolant accolée (polystyrène ou fibres minérales).

Des matériaux variés qui nécessitent une bonne isolation

Le métal est fixé sur le toit au moyen d’une ossature en bois ou d’un socle en mortier de ciment. Les plaques sont reliées entre elles par des tasseaux, des attaches ou par pliage de façon à éviter les infiltrations d’eau. Un feutre régulateur de condensation peut être posé en sous face de couverture.
Le zinc se patine naturellement sous l’effet de l’humidité, ce qui le rend encore plus étanche. Ce matériau est cependant à éviter lorsqu’on utilise une chaudière au fioul ou lorsqu’on  est en présence de cuivre, d’acier ou de ciment. Pour éviter la condensation, on peut poser une couverture ventilée, avec circulation d’air entre le zinc et l'isolant. Il existe des panneaux photovoltaïques spécialement conçus pour les toitures en zinc.
L’acier a tendance à rouiller, il faut donc qu’il soit protégé par de la laque, du zinc ou remplacé par de l’acier inoxydable. Le cuivre devient vert-de-gris avec le temps, ce qui lui sert également de protection. L’aluminium étant sensible à la pollution, il est à éviter à proximité des grands axes de circulation.
Les coûts de chauffage sont réduits si on a pris soin de bien isoler les combles et remédié aux ponts thermiques. Les couvertures multicouches de type toiture terrasse peuvent atteindre un très haut niveau de performance thermique (R = 11,50) avec une faible incidence des variations de température et d’hydrométrie.

Une toiture faite pour résister aux intempéries

Les panneaux avec profilé ondulé assurent une bonne évacuation de la condensation et une circulation de l’air optimale.
Une toiture métallique est conçue pour résister au feu et au vent jusqu’à 150 km/h. Elle est peu sensible aux taches et aux moisissures. Traditionnellement utilisé dans les régions au climat rude en hiver comme la Franche-Comté ou un pays comme le Canada, ce matériau résiste à toutes les intempéries (grêle, neige) et aux grands écarts de température. Dans les régions connaissant d’importantes périodes d’enneigement, il est conseillé de faire poser des crochets à neige ou garde-neige et un écran de sous-toiture. La pose d’une toiture froide à double ventilation peut être conseillée.
Les toitures métalliques sont en théorie totalement recyclables, ce point étant à vérifier en fonction des couches de revêtement présentes. Le principal inconvénient d’une toiture métallique peut être le bruit en cas de fortes intempéries. Une bonne isolation permet d’y remédier.
Un métal traité avec un revêtement réfléchissant renvoie la majeure partie de la chaleur absorbée. La température dans les combles peut ainsi se trouver réduite de 8 % par fortes chaleurs.

Une toiture peu coûteuse et très durable

L’installation de tuiles métalliques est rapide et donc peu coûteuse. Ce matériau offre le meilleur rapport qualité-prix sur la durée. Recourir à un professionnel est indispensable pour des finitions soignées et un toit parfaitement étanche. Une visite d’inspection annuelle est conseillée pour vérifier l’état des joints et des plaques. En cas de problème superficiel localisé, une peinture de retouche spécifique peut être appliquée.
Les prix varient en fonction du matériau : environ 17 €/m² pour les tuiles métalliques, 20 à 40 €/m² pour l’acier, 40 à 80 €/m² pour le zinc. Des aides financières sont possibles dans le cadre de travaux d’isolation. Comme pour tous les travaux de couverture, il faut au préalable se renseigner en mairie pour connaître les contraintes légales sur votre secteur.

Demandez-des-devis

Le saviez-vous ?

Tous vos travaux qui ont pour but de vous faire consommer moins d'énergie ou d'utiliser des sources d'énergie renouvelables sont potentiellement éligibles à des aides écologiques !

Demandez-des-devis

L’équipe de rédaction