Femme avec un téléphone devant une fenêtre

Prime énergie pour les fenêtres double vitrage

Par L’équipe de rédaction

Les collectivités territoriales apportent leur contribution dans les mesures incitatives destinées à pousser les ménages à améliorer leur isolation thermique, et ce, en utilisant des procédés efficaces comme la fenêtre double vitrage ou même triple vitrage.

Je calcule mes aides

Simulation gratuite et immédiate

Différents niveaux de soutien pour l’installation de fenêtres isolantes

Pour améliorer l’efficacité énergétique de leurs logements, les habitants peuvent compter sur des subventions provenant de diverses collectivités territoriales comme les régions, les départements, les communautés d’agglomérations ou les communes. Il s’agit d’aides destinées à soutenir les ménages dans les travaux d’amélioration de leurs équipements d’isolation par des installations à haut rendement énergétique comme la fenêtre double vitrage ou triple vitrage. Ces travaux permettent aux ménages, qui choisissent ces matériaux d’isolation, de réduire de façon conséquente leur facture d’énergie.

 

En effet, ces collectivités possèdent généralement une stratégie visant à offrir des primes locales aux particuliers qui entreprennent des travaux d’amélioration de l’efficacité énergétique de leur habitation. Qu’il s’agisse de Plan Climat, d’Agenda 21 ou de tout autre programme, il existe certainement une aide financière susceptible d’être sollicitée sur n’importe quelle partie du territoire français.

La fenêtre double vitrage : un investissement rentable

La pose de fenêtre double vitrage est un moyen efficace de lutter contre la perte de chaleur dans les maisons. En effet, 10 % à 15 % de la chaleur d’une habitation s’évaporent par les parois vitrées. Le choix d’une fenêtre double ou triple vitrage permet par conséquent de garder la chaleur à l’intérieur et de réduire la facture de chauffage. Il existe même un dispositif de double vitrage à isolation renforcée qui améliore davantage l’isolation thermique de la maison.

 

Généralement, une couche d’air ou de gaz rare comme l’argon ou le krypton est emprisonnée entre les vitres. Cette poche constitue une sorte de bouclier qui empêche la chaleur de s’échapper vers l’extérieur. Il faut toutefois prévoir un budget de 100 à 200 € par mètre carré de fenêtre à double vitrage simple, ce qui représente un coût total compris entre 6 000 et 8 000 € pour un parc de 8 fenêtres. Pour les modèles avec gaz, la facture est plus conséquente puisqu’il faut compter entre 200 et 350 € le mètre carré.

 

Il est évident que remplacer ses parois vitrées par une fenêtre double vitrage, voire même triple vitrage, revient assez cher pour le budget des ménages. Cependant, le fait que les collectivités territoriales offrent des subventions pour l’installation de ce type de matériel peut constituer une motivation supplémentaire pour les ménages qui souhaitent franchir ce pas.

Une aide qui varie d’une région à l'autre

L’aide en faveur de l’amélioration de l’efficacité énergétique des logements varie selon la région et la collectivité qui l’octroie. Il convient par conséquent de s’informer auprès de sa mairie, de son département ou de sa région pour connaitre les conditions précises d’éligibilité pour ces subventions locales ainsi que les sommes octroyées et les plafonds éventuels.

 

Les autres aides disponibles

Hormis les primes locales versées par les collectivités territoriales, il est possible de solliciter une éco-subvention auprès de l’Anah tout en bénéficiant de l’éco-prêt à taux zéro pour l’installation de fenêtre double vitrage ou triple vitrage. Enfin, un crédit d’impôt est aussi possible pour aider financièrement les candidats à l’amélioration de l’efficacité énergétique de leur maison. Il faut noter que toutes ces aides peuvent être cumulables, ce qui contribue à alléger les dépenses de l’utilisateur.

Je calcule mes aides

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction