Artisan devant une pompe à chaleur

Quel crédit d'impôt pour l'aérothermie ?

Par L’équipe de rédaction

Le gouvernement encourage financièrement, par le biais du crédit d’impôt, tout investissement qui peut contribuer à l’économie énergétique, dont l’installation d’une pompe à chaleur aérothermique. Ce dispositif permet notamment de réaliser jusqu’à 60 % d’économie sur votre consommation de chauffage.  

Mère qui porte sa fille

Attention, fin du CITE !

A compter du 1er janvier 2020, le CITE à 30% disparaît au profit d’une prime forfaitaire pour les ménages modestes et d’un crédit d’impôt forfaitaire pour les autres ménages.

Mère qui porte sa fille
Je calcule mes aides

Simulation gratuite et immédiate

Crédit d’impôt 2016 pour l’aérothermie

L'utilisation d'une pompe à chaleur aérothermie pour vos besoins en eau chaude sanitaire et/ou chauffage vous fera  réaliser des économies relativement importantes sur votre facture énergétique. En plus d'être relativement bon marché, il faut savoir que l'acquisition de cet équipement est éligible au crédit d'impôt 2016 pour la pompe à chaleur aérothermique. Cette aide prend en charge 30% de son coût d'acquisition. Mais il y a un certain nombre de critères que votre matériel devra respecter.

 

  • La pompe à chaleur aérothermie installée doit être de type air/eau. Les autres types de PAC aérothermiques ne sont pas éligibles.
  • Si la PAC aérothermique fonctionne à basse température, son efficacité énergétique doit être supérieure ou égale à 117%
  • Si la PAC aérothermique fonctionne à haute température, son efficacité énergétique doit être supérieure ou égale à 102%
  • Si la PAC sert aussi à produire de l’eau chaude sanitaire, elle doit afficher une efficacité énergétique  ≥ 95 % si son profil de sous tirage est de classe M, ≥ 100 % si son profil de sous tirage est de classe L et  ≥ 110 % si son profil de sous tirage est de classe XL.

Comment fonctionne une pompe à chaleur aérothermique ?

Une pompe à chaleur aérothermique fonctionne à partir des calories naturellement contenues dans l’air ambiant. Ces dernières sont ensuite chauffées à une température plus élevée avant d’être diffusée dans les pièces de la maison. Pour ce faire, la pompe à chaleur est alimentée à l’électricité. Elle consomme cependant très peu : jusqu’à 60 % de moins que les autres dispositifs de chauffage électrique.

 

On distingue notamment la pompe à chaleur air-air de celle air-eau. La différence : La première (pompe à chaleur air air), doté de ventilo-convecteurs, brasse l’air ambiant, la chauffe, puis la pulse directement dans les pièces à chauffer ; le second (pompe à chaleur air eau) dispose d’un circuit d’eau qu’il chauffe, puis distribue la chaleur à travers des radiateurs ou un plancher chauffant

Les avantages d’une pompe à chaleur aérothermique

L’installation d’une pompe à chaleur aérothermique est ainsi particulièrement avantageuse sur le plan financier. C’est aussi un dispositif facile à utiliser et à installer. Il s’adapte et se raccorde sans problèmes au système de chauffage déjà existant, sans compter qu’aucune déclaration de chantier ni autorisation administrative n’est requise. 

Combien coûte une pompe à chaleur aérothermique ?

Le coût d’installation d’une pompe à chaleur aérothermique est relativement abordable. Pour une habitation de 100 m², l’investissement requis se monte entre 5000 à 8000 euros pour une PAC air-air. Le prix d’une PAC air-eau est plus élevé, il faudra prévoir un budget d’au moins 9000 euros.

 

Il est possible de réduire largement ce montant grâce aux aides gouvernementales (crédit d’impôt pour la pompe à chaleur air/airSubvention Anah pour la pompe à chaleurprime énergie pour la pompe à chaleur etc.). En plus, les économies réalisées sur la facture de chauffage suite à la diminution de la consommation de chauffage accélère la durée d’amortissement de l’investissement. 

 

Les aides gouvernementales et les subventions locales

L’installation d’une pompe à chaleur aérothermique est éligible à un crédit d’impôt qui s’élève à 30 % du coût des travaux. Il faudra cependant respecter des critères de performance : l’équipement doit entre-autres présenter un COP équivalent ou supérieur à 3,4. L’installation doit aussi être réalisée par une entreprise RGE. 

 

Des aides et subventions locales pour la pompe à chaleur aérothermique sont aussi la plupart du temps disponibles. Il est alors vivement conseillé de se renseigner auprès de votre municipalité, du conseil général de votre département ou encore du conseil régional. L’Anah et d’autres organismes comme l’Ademe sont aussi susceptibles d’offrir des aides. En guise d’exemple, le conseil général du département de la Haute-Marne octroie un éco ptz pour la pompe à chaleur aérothermie plafonné à 10 000 euros. Les habitants de la communauté des communes d’Artois-Lys peuvent pour leur part bénéficier d’une subvention de 500 euros

Je calcule mes aides

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction