Effy réalise vos travauxEffy améliore votre confortEffy réduit vos factures d’énergieEffy valorise votre logement

+15 ans d'expérience

+1 million de foyers accompagnés

Prime coup de pouce pour l’achat d’une chaudière à plaquettes

Sommaire

Changer sa chaudière à fioul ou à charbon pour une chaudière plus écologique tout en faisant l'acquisition d'un équipement économique, c'est ce qu'il est possible de réaliser en investissant dans une chaudière à plaquettes. Ce type de chaudière est certes coûteux, mais grâce aux aides financières de l'Etat, vous pourrez amortir nettement son coup. En plus, çà tombe plutôt bien car la prime coup de pouce chauffage s'adresse à tous et permet de faire encore baisser le coût de la facture ! Explications.

Je calcule mes aides

Simulation gratuite en 2 minutes

Qu'est-ce que la prime coup de pouce ? Petit rappel

Comme d'autres dispositifs mis en place par l'Etat pour aider les ménages à réaliser des travaux d'amélioration de la performance thermique de leur logement (Crédit d'impôt, TVA réduite, Eco-PTZ, Aides de l'Anah, primes énergie, etc.), la prime coup de pouce énergie permet de disposer d'une aide pour certains travaux.

⚠️ Fin du CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique)
Le CITE est supprimé pour les dépenses effectuées depuis le 1er janvier 2021. Il est remplacé par le dispositif MaPrimeRénov’.

Lancée en février 2017 pour une durée de vie d'une année, elle a été reconduite et modifiée devant le succès rencontré par la première version.

 

Elle sera donc accessible jusqu'à la fin de l'année 2020 et concerne essentiellement les travaux d'isolation et de chauffage. Les travaux doivent se faire en accord avec la réglementation thermique 2012 (RT2012) et ils sont à faire réaliser impérativement par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l'Environnement).

 

Le contenu de ce dispositif d'abord remanié pour favoriser les ménages modestes et très modestes, permet également à tout public d'accéder à une aide financière dès l'instant qu'un projet de changement d'une chaudière polluante pour une chaudière utilisant des énergies renouvelable est envisagé.

 

Les montants de cette prime peuvent aller de 2 000 à 4 000 euros selon le type de travaux et les revenus fiscaux du foyer.

 

Ce type de prime coup de pouce, qui est cumulable avec d'autres aides financières, permet d'acquérir votre chaudière à plaquettes à moindre coût, tout en faisant le choix d'un équipement à la fois écologique et économique.

 

Travaux concernés par la prime coup de pouce

La prime coup de pouce, aussi appelée prime à la conversion dans sa nouvelle version, mise principalement sur :

 

  • Le chauffage, avec comme première priorité le remplacement des énergies fossiles et donc des chaudières polluantes par des équipements à énergies renouvelables, moins polluants ;
  • L'isolation et spécifiquement l'isolation de la toiture et des combles puisque cette partie de la maison représente à elle seule 30 % des déperditions de chaleur dans un logement d'après les chiffres de l'Ademe.

 

A noter : D'abord connue sous la dénomination « Prime coup de pouce économies d'énergie », la nouvelle version se scinde en deux dispositifs « Prime coup de pouce chauffage » et « prime coup de pouce isolation ». L'arrêté du 10 janvier précise également que ces dispositifs sont élargis à tout le monde tandis que la version précédente s'adressait plutôt aux foyers modestes.

 

Qui peut bénéficier de la prime coup de pouce ?

  • Pour les foyers modestes et très modestes : Des primes de 4 000 ont été mises en place pour permettre à tous les logements d'être rénovés et favoriser les travaux pour les foyers en situation de grande précarité énergétique. Les montants des primes sont donc calculés en fonction des revenus fiscaux du ménage et peuvent donner droit à des aides très intéressantes.
  • Pour les autres : La nouveauté est que la prime est élargie pour tous les foyers. Ceux qui ont des revenus plus élevés peuvent en bénéficier même si la prime est moins élevée (environ 2 500 euros tout de même).

 

A qui s'adresser ?

Vous avez décidé de remplacer votre vieille chaudière à charbon par une chaudière à plaquettes ? Il faut tout d'abord que vous fassiez vérifier l'état de votre isolation, car même un équipement peu énergivore consommera plus si l'isolation fait défaut.

 

N'oubliez pas que vous pouvez aussi bénéficier de la prime coup de pouce pour l'isolation de votre toiture ou des combles.

 

Contactez ensuite plusieurs professionnels RGE (indispensable pour obtenir votre prime) et faites jouer la concurrence en demandant plusieurs devis.

 

Une fois que vous avez fait votre choix, vous pouvez, avec votre devis en main, faire votre demande de prime, et ce, avant de valider le devis et d'entamer les travaux avec votre chauffagiste RGE.

 

Vous devez alors vous adresser à un vendeur d'énergie ou à une collectivité territoriale, tout organisme qui a signé la charte d'engagement pour participer au dispositif de l'Etat.

 

Une fois que vous aurez obtenu l'accord pour la prime, vous pourrez faire procéder aux travaux. A la fin de ces travaux, vous pourrez toucher votre prime, sous différentes formes :

 

  • Paiement par chèque ou par virement ;
  • Déduction du montant de la prime coup de pouce directement sur la facture des travaux ;
  • Paiement par octroi de bons d'achats de biens de consommation.

 

Conditions d'éligibilité

Par l'analyse des revenus fiscaux d'un foyer, on peut déterminer l'aide financière à accorder sur présentation de justificatifs fiscaux. Ces aides pour les foyers modestes et très modestes peuvent différer selon le lieu d'habitation, la distinction se faisant entre foyer fiscal en Ile-de-France ou hors IDF.

 

Par exemple, dans le cas d'un foyer modeste :

 

  • Pour une seule personne au foyer fiscal, le plafond est fixé à 24 194 euros (IDF) et à 18 409 euros (hors IDF) ;
  • Pour 2 personnes au foyer fiscal, le plafond est fixé à 35 510 euros (IDF) et à 26 923 euros (hors IDF).

 

Dans la catégorie foyer très modeste :

 

  • Pour une seule personne au foyer fiscal, le plafond est fixé à 19 875 euros (IDF) et à 14 360 euros (hors IDF) ;
  • Pour 2 personnes au foyer fiscal, le plafond est fixé à 29 171 euros (IDF) et à
    21 001 euros (hors IDF).

 

Quant aux foyers qui ne relèvent d'aucun de ces plafonds fiscaux, ils peuvent toutefois bénéficier d'une prime qui tourne en moyenne autour de 2 500 euros pour le changement de leur chaudière.

Prime coup de pouce chauffage : présentation

Plus spécifique pour les travaux de remplacement d'un chauffage polluant, la prime « coup de pouce chauffage » est adaptée, non plus seulement au remplacement d'une chaudière fioul, comme c'était le cas au départ, mais également à celui des chaudières à charbon ou à gaz (sauf chaudière à gaz à condensation).

 

Il s'agit d'offrir un coup de pouce financier aux ménages qui souhaitent remplacer une vieille chaudière fonctionnant avec des énergies fossiles par un nouvel équipement fonctionnant avec des énergies renouvelables, comme par exemple le bois (bûches, plaquettes ou pellets).

Critères techniques d'éligibilité de la chaudière à plaquettes à la prime coup de pouce chauffage

Quelques critères d'éligibilité doivent être bien notés :

 

En remplaçant votre vieille chaudière par une chaudière à plaquettes, vous devrez choisir un équipement labellisé Flamme Verte 7* comme pour tous les appareils fonctionnant au bois.

 

De plus, votre chauffagiste doit détenir la certification RGE (Reconnu Garant de l'Environnement). Cette certification atteste du bon respect des normes et de ses connaissances en matière d'énergies renouvelables et d'installation conforme des équipements de chauffage.

 

Par ailleurs, comme c'est le cas pour d'autres aides de l'Etat, la prime coup de pouce chauffage n'est accordée que si l'installation de votre nouvelle chaudière se fait dans votre résidence principale et que celle-ci a plus de deux ans d'ancienneté.

 

Que vous soyez propriétaire ou locataire du logement, vous pouvez faire votre demande de prime, voire cumuler son montant avec d'autres aides.

 

Pour être éligible à la prime, votre chaudière à plaquette doit pouvoir justifier d'un bon niveau de performance. En outre, si vous choisissez une chaudière à chargement manuel, il faudra veiller à opter pour un modèle qui offre un rendement énergétique* égal ou supérieur à 80 % et supérieur à 85 % s'il s'agit d'une chaudière à chargement automatique.

 

Les normes NF EN 12 809 et NF EN 303.5 servent de base de calcul, pour, respectivement une chaudière de 50 kW et de plus de 50 kW et jusqu'à 500 kW pour la seconde.

*Le rendement énergétique désigne le rapport entre l’énergie nécessaire à un équipement pour fonctionner (l'énergie absorbée) et sa capacité à produire lui-même de l’énergie (l'énergie utile).

Pourquoi opter pour une chaudière à plaquettes (sur le plan économique et écologique) ?

D'un point de vue économique, la chaudière à plaquettes représente un bon choix car :

 

  • Les plaquettes sont assez bon marché par rapport à d'autres combustibles (comme le fioul qui reste tributaire du prix du baril de pétrole et qui est une énergie fossile).
  • Avec un entretien obligatoire annuel par un professionnel, ce type de chaudière est assez simple à utiliser ;
  • Le combustible ne nécessite pas un gros espace de stockage contrairement à du bois coupé grossièrement ou même à des bûches. Il offre un bon gain de place.
  • Ce type de chaudière offre un excellent rendement thermique (de l'ordre de 90 %).
  • Les modèles de chaudières à plaquettes à régulation électronique permettent de réduire encore plus votre consommation.

 

Sur le plan écologique, il faut faire remarquer que les plaquettes sont fabriquées à partir de bois non valorisable qui correspond à des « chutes » d'élagage par exemple et qui est récupéré dans des exploitations forestières en vue d'être recyclé sous forme de plaquettes après avoir subi une opération de broyage, puis de compression.

 

De plus, le bois qui sert à la fabrication des plaquettes est une énergie qui génère une faible émission de CO² par rapport à d'autres combustibles.

femme avec ordinateur
Le saviez-vous ?
 

La prime Coup de pouce chauffage, c'est jusqu'à 4000€ pour l'installation d'une chaudière à plaquettes

femme avec ordinateur
Je calcule mes aides

Simulation gratuite en 2 minutes